Surtitre
Match de préparation. France - Etats-Unis 3-1 : le compte rendu

L'équipe de France a pris rendez-vous pour juin

Résumé

Vainqueurs avec la manière des championnes du Monde américaines grâce à un doublé de Kadidiatou Diani et à un but de Marie-Antoinette Katoto, les Bleues ont marqué les esprits à 139 jours du coup d'envoi de « leur » Mondial (7 juin - 7 juillet). Les filles de Corinne Diacre qui pourraient retrouver le Stade Océane dans un peu plus de quatre mois pour les 1/8e de finale.

Image
Félicitée, ici, par sa capitaine Amandine Henry sur l'ouverture du score française, Kadidiatou Diani a signé une grande performance contre les USA.
Félicitée, ici, par sa capitaine Amandine Henry sur l'ouverture du score française, Kadidiatou Diani a signé une grande performance contre les USA en inscrivant deux buts.
Corps

Une enceinte à guichets fermés (enfin presque, de nombreux sièges étant finalement vides), une ola qui n'en finit pas en seconde période, une Marseillaise reprise en chœur par le public..., il flottait comme un parfum de Coupe du Monde au-dessus du Stade Océane ce samedi soir. A moins de cinq mois du match d'ouverture (France - Corée du Sud le 7 juin, au Parc des Princes), les Bleues lançaient l'ultime ligne droite de leur préparation en recevant les Etats-Unis et leur palmarès XXL (quadruples championnes olympiques, triples championnes du Monde dont la dernière fois en 2015). Un adversaire que les filles de Corinne Diacre pourraient retrouver dès les quarts de finale en juin prochain.

Dans tous les bons coups des Bleues, Kadidiatou Diani signe un doublé

Des Tricolores qui, d'entrée, emballaient cette confrontation à l'image de ce centre de Kadidiatou Diani sur lequel il ne manquait pas grand-chose à Eugénie Le Sommer pour couper la trajectoire de la tête (4'). Après cette première alerte, la deuxième tentative allait être la bonne. Se jouant d'une Emily Fox qui semblait, pourtant, avoir pris le dessus en vitesse, Delphine Cascarino centrait en retrait pour Kadidiatou Diani. D'un enchaînement contrôle-frappe croisée, l'avant-centre parisienne ne laissait aucune chance à Alyssa Naeher, la gardienne des USA (1-0, 9').

Face à un collectif américain bien fébrile pour un adversaire de ce standing (invaincu depuis 28 rencontres, 25V-3N), le duo Cascarino-Diani était tout près de doubler la mise peu avant la demi-heure de jeu (27'). Dans tous les bons coups de l'équipe de France, la joueuse du PSG butait sur une Alyssa Naeher maintenant, tant bien que mal, sa sélection à flot (39', 40'). Auparavant, l'ultime rempart des USA avait déjà sauvé sur sa ligne une tête d'Eugénie Le Sommer (29'). Chez les visiteuses me direz-vous. Rien ou si peu. Pour réchauffer ses gants, Sarah Bouhaddi devait se contenter de cette tentative de Christen Press captée tranquillement (32').

Des Américaines à côté de leur sujet

Omniprésente sur le front de l'attaque française au cours de l'acte initial, Kadidiatou Diani ne relâchait pas ses efforts au retour des vestiaires. Lancée dans la profondeur par Marion Torrent, la n°20 des Bleues lobait, avec un brin de réussite (ce n'est pas certainement pas le geste qu'elle voulait réaliser au départ), la gardienne des Etats-Unis d'une merveille de centre-tir à l'angle des 16,50 mètres (2-0, 56'). Un break logique tant les partenaires d'Amandine Henry dominaient les débats. Amputés de quelques titulaires dont l'ex-Lyonnaise Megan Rapinoe (blessée et en tribunes), les USA passaient complètement à côté de leur sujet.

rentrée depuis quelques instants, Marie-Antoinette Katoto triple la mise

Une formation américaine qui buvait le calice jusqu'à la lie. Recadrée au début du rassemblement par Corinne Diacre pour son manque d'investissement, Marie-Antoine Katoto - tout juste rentrée sur la pelouse d'Océane - prouvait qu'elle n'était pas la meilleure buteuse de D1 par hasard (17 réalisations). Sur un long ballon dans le dos de la défense américaine, la « fusée » du PSG déposait ses vis-à-vis avant de dribbler Alyssa Naeher et de pousser le ballon au fond des filets (3-0, 78') ; sa première réalisation chez les « A ».

Seule fausse note, la réduction du score des visiteuses dans les arrêts de jeu par l'intermédiaire de Mallory Pugh (3-1, 91'). Pas de quoi ôter le sourire à la sélectionneure Corinne Diacre, bien évidemment satisfaite de la prestation de ses protégées : "Je voulais que notre bonne semaine de travail soit validée par un résultat. Je suis contente aussi car il y a eu la manière. Il y a bien sûr encore quelques imperfections mais c'est bien, ça va nous donner des axes de progression". Prochains rendez-vous de la préparation face à l'Allemagne (le 28 février à Laval) et contre l'Uruguay (le 4 mars à Tours). On a déjà hâte !

Match de préparation à la Coupe du Monde 2019 (samedi 19 janvier)

France - Etats-Unis 3-1

Stade Océane. 22 870 spectateurs.

Mi-temps : 1-0.

Arbitrage de M. Sandra Österberg.

Buts : Diani (9', 56'), Katoto (78') pour la France ; Pugh (91') pour les Etats-Unis.

> France : Sarah Bouhaddi (g) - Marion Torrent, Aïssatou Tounkara, Wendie Renard, Amel Majri - Amandine Henry (cap), Elise Bussaglia - Delphine Cascarino (Marie-Antoine Katoto, 69'), Gaëtane Thiney, Eugénie Le Sommer - Kadidiatou Diani (Viviane Asseyi, 83'). Remplaçantes : Solène Durand (g), Pauline Peyraud-Magnin (g) - Julie Debever, Sakina Karchaoui, Charlotte Lorgeré, Eve Perisset, Charlotte Bilbault, Grace Geyoro, Kenza Dali, Valérie Gauvin. Sélectionneure : Corinne Diacre.

Etats-Unis : Alyssa Naeher (g) - Emily Sonnett (Carli Lloyd, 71'), Abby Dahlkemper, Becky Sauerbrunn, Emily Fox (Tierna Davidson, 53') - Morgan Brian, Crystal Dunn, Christen Press - Mallory Pugh, Alex Morgan (cap, Jessica McDonald, 83'), Lindsay Horan (Samantha Mewis, 83'). Remplaçantes : Adrianna Franch (g), Rose Lavelle, Danielle Colaprico, McCall Zerboni, Andi Sullivan. Sélectionneure : Jill Ellis.

Partager sur :