Surtitre
Après le report du 8e tour de la Coupe de France : AF Virois (N3) - SM Caen (L2)

[VIDÉO] Christophe Lécuyer : "« Quand on vous répond : Ça ne vous a quand même pas coupé l'appétit »"

Résumé

De l'abattement, de la colère, du dégoût... Après l'annonce du report du 8e tour de la Coupe de France contre le Stade Malherbe, tous ces sentiments s'entremêlaient chez les bénévoles, joueurs et dirigeants de l'AF Virois. La raison de ce report ? Une tribune provisoire validée par la FFF il y a une dizaine de jours lors d'une réunion de sécurité mais interdite selon ses règlements ! Une erreur dont elle ne s'est rendue compte qu'à 36 heures du coup d'envoi du match. Forcément, pour Christophe Lécuyer, la pilule est impossible à avaler surtout qu'en seule réponse à sa tristesse, le président du club bocain n'a reçu que du mépris de la part des représentants de l'instance nationale. Décidément une bien mauvaise journée pour le football.

Image
Quelques heures après la décision de la FFF, le président Christophe Lécuyer ne comprenait pas comment la Fédération avait pu reporter le match contre le Stade Malherbe.
Quelques heures après la décision de la FFF, le président Christophe Lécuyer ne comprenait pas comment la Fédération avait pu reporter le match contre le Stade Malherbe.
Corps

Une triste journée

"J'ai mal à mon foot, à ma Fédération française..."

La tribune provisoire non homologuée par la FFF

"Ce n'est pas une question de sécurité, c'est un point de règlement"

Les conséquences pour l'AF Virois

"J'en fais quoi de mes 2 000 saucisses, de les écharpes, de mes T-Shirts..."

Partager sur :