Surtitre
N1. J6 - US Avranches / Saint-Brieuc, vendredi 18 septembre à 20H

Le centre d'entraînement sur le point de sortir de terre à Avranches

Résumé

D'ici la fin de la saison, l'US Avranches va se doter d'un centre d'entraînement comprenant notamment un bâtiment de 1 000 m2, quatre terrains en herbe et un synthétique. Une nouvelle étape dans la « professionnalisation » du club du président Gilbert Guérin.

Image
Alors que les dirigeants normands ont fait l'acquisition d'un complexe de futsal comprenant notamment trois synthétiques flambants neufs, le centre d'entraînement avance à vitesse grand V.
Alors que les dirigeants normands ont fait l'acquisition d'un complexe de futsal comprenant notamment trois synthétiques flambants neufs, le centre d'entraînement avance à vitesse grand V.
Corps

Il y a un an et demi, Gilbert Guérin nous confiait son souhait "de laisser un héritage aux générations futures". Un vœu sur le point d'être exaucé. Alors qu'elle vient d'attaquer sa septième saison consécutive en N1, l'US Avranches travaille d'arrache-pied pour se doter d'infrastructures dignes d'une club professionnel. Après la rénovation des vestiaires et la pose d'un terrain hybride au Stade René-Fenouillère ces deux dernières années (deux investissements financés par la Ville et la Communauté d'agglomération pour un montant de 600 000 € chacun), l'USAMSM a, durant la saison 2019-2020, agrandi son siège pour le porter à 400 m2 et à moderniser son local VIP d'une surface de 200 m2. En parallèle, les dirigeants normands ont fait l'acquisition d'un complexe de futsal comprenant notamment trois synthétiques flambants neufs sur la zone de l'Ecoparc de Tirepied, à 10 km d'Avranches.

Un bâtiment de 1 000 m2, quatre terrains en herbe, un synthétique

Mais le « chantier » le plus important pour l'USAMSM concerne la construction d'un centre d'entraînement sur la plaine de Saint-Martin-des-Champs (une commune rattachée à Avranches depuis le 1er janvier 2019). Grâce à la signature d'un bail emphytéotique d'une durée de 18 ans avec la mairie, le club du président Gilbert Guérin va se munir dans les prochains mois :

> d'un bâtiment de 1 000 m2 équipé de quatre vestiaires (aux normes FFF), de bureaux administratifs, d'un espace de soins (balnéothérapie, cryothérapie, salles pour les kinés, médecins…) ainsi que d'un espace de convivialité pour les joueurs,

de quatre terrains en herbe avec drainage et arrosage automatique,

d'un terrain synthétique, lui-aussi aux normes FFF qui servira de solution de repli pour l'équipe réserve en N3 en cas d'intempéries comme l'exige, désormais, la Fédération française.

Sur ces cinq terrains au total, trois seront éclairés.

Un investissement de 3 M€, les bénéfices du quart de finale de Coupe de France en 2017 réinjectés

A l'image de l'extension du siège et du local VIP, de nombreux travaux sont assurés par des bénévoles du club ; ce qui permet de fortement réduire les coûts. Dans la même optique de limitation des dépenses, un puits artésien (où l'eau jaillit spontanément ou par forage) avec une cuve de 25 000 litres va être installé pour arroser les pelouses.

Montant total de l'investissement : 3 M€. Si elle a bénéficié de subventions de la Région Normandie et du Département de la Manche, l'US Avranches finance une grande partie de ce camp d'entraînement avec ses fonds propres. "On y a investi les bénéfices issus de notre quart de finale de Coupe de France à d'Ornano contre le PSG (en avril 2017)", indique le président Gilbert Guérin n'oubliant pas de rappeler le geste des dirigeants parisiens à l'époque. "Ils nous avaient laissé leur part de recette, soit 200 000 €. Pour le clin d'œil, on envisage, d'ailleurs, de nommer un terrain Paris Saint-Germain". Livraison prévue des pelouses en octobre et du bâtiment en février.

Partager sur :