Nat. 1

Retrouvez toute l’actualité de nos deux pensionnaires normands : l’US Avranches Mont-Saint-Michel et Quevilly-Rouen Métropole. Comptes rendus, résultats, interviews…

N1. J21 - US Avranches / Sedan 0-3

La mine des mauvais jours et l'ambiance pesante des soirées compliquées ont escorté les Avranchinais à leur retour aux vestiaires au coup de sifflet final de leur rencontre contre Sedan, ce vendredi soir. Alors qu'il attendait une réaction de ses hommes après le revers sans relief à Bourg-en-Bresse (2-0), Fred Reculeau a vu ses joueurs réaliser une prestation peu inspirée. Rapidement sous l'éteignoir après une tête victorieuse sur corner du défenseur Diaranke Fofana (11'), l'équipe manchoise s'est mise à courir après le score. La maîtrise technique et la domination territoriale auront alors été locale mais la défense renforcée et robuste des Ardennais sera restée une équation insoluble pour un onze rapidement privé de son attaquant de pointe David Pollet, sorti sur blessure (35'). Sans Harold Voyer, également sur la touche, mais avec les recrues Kenny Nagera et Arnaud Tattevin, l'USAMSM a vu la partie se compliquer davantage lorsque les visiteurs ont breaké avant la pause par Jeremy Bekhechi (42') suite à un contre-éclair. Dans un deuxième acte où Anthony Beuve aura provoqué et stoppé un penalty devant Alexandre Ramalingom (60'), Avranches n'a jamais trouvé l'inspiration face à la muraille sedanaise. C'est même l'entrant ardennais Charly Keita qui s'en venait conclure la soirée de la tête pour porter le score à 3-0 (93'). Avant d'affronter coup sur coup les deux leaders Laval et Concarneau, la bonne nouvelle toute relative du soir est venue d'Annecy où Chambly a eu la bonne idée de s'incliner 3-2, laissant la zone de relégation à quatre points derrière. Maigre consolation.

En savoir
N1. J21 - US Avranches / Sedan, vendredi 11 février à 19H au Stade René-Fenouillère

Arrivé à l'US Avranches dans les dernières heures du mercato hivernal, l'avant-centre Arnaud Tattevin pourrait connaître son baptême du feu en National, ce vendredi soir, à l'occasion du rendez-vous très important de l'USAMSM contre Sedan. Ses débuts à San Francisco, sa formation au Stade Rennes, ses premiers pas en Ligue 2 sous les couleurs du Paris FC : l'international centrafricain de 20 ans a accepté de se confier quelques jours après sa signature avec le club manchois. Entretien.

En savoir
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°44) dans les kiosques
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND est sorti dans les kiosques avec en UNE les Féminines du Stade Malherbe et du HAC. Au programme de ce n°44 : > A l'occasion du Tournoi de France où les Bleues défieront la Finlande, le Brésil et les Pays-Bas en Normandie, du 16 au 22 février, un focus sur le football féminin en Normandie : ► l'interview de Viviane Asseyi, l'attaquante des Bleues et…
En savoir
N1. J19 - US Avranches / Sète 2-1

On a bien cru pendant quelques instants que l’USAMSM allait regretter cette opportunité de doubler la mise par Jaly Mouaddib (66’). Alors qu’ils avaient ouvert la marque de manière assez précoce grâce à un penalty de David Pollet (21’), consécutif à une faute sur Yann Godard, les Avranchinais ont été rejoints au tableau d'affichage juste après cette balle de break manquée. Mais une nouvelle fois, le club manchois doit une fière chandelle à Charles « Bobo » Boateng. Alors que certains supporters locaux ressassaient encore cette égalisation sétoise signée Amine Sbai (67’), le capitaine des « Bleus » redonnait l’avantage aux siens en coupant un centre de Florian Bianchini (69’). Un avantage, cette fois-ci, décisif. Un succès, le premier en 2022, ô combien précieux dans la lutte pour le maintien pour les hommes de Fred Reculeau, 10e avec toujours cinq points d’avance sur la zone rouge ; plusieurs concurrents directs s’étant imposés en parallèle (Créteil, Bastia-Borgo, Chambly…).

En savoir
N1. J19 - US Avranches / FC Sète, vendredi 21 janvier à 19 H au stade René-Fenouillère

Arrivé lors du mercato estival précédé d'une belle réputation au niveau national et loué pour ses qualités techniques par son entraîneur Fred Reculeau, Mehdi Boussaïd n'a pas connu le début d'aventure escompté dans la Manche. Blessé après seulement un match, le milieu avranchinais n'a effectué son retour à la compétition qu'en décembre. La réception de Sète, ce vendredi, constituera d'ailleurs sa première apparition en National au Stade René-Fenouillère. Focus sur un jeune talent qui n'a pas abandonné, à 26 ans, l'idée de découvrir le monde professionnel.

En savoir
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°43) dans les kiosques
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND est sorti dans les kiosques avec en UNE Kelian Nsona et Johann Lepenant, les deux espoirs du Stade Malherbe, ainsi que Jamal Thiaré, l'attaquant du HAC. Au programme de ce n°43 : > A l'occasion de la CAN 2022 qui débute dimanche 9 janvier, un focus sur les joueurs africains des clubs normands avec : ► les souvenirs d'Adolphe Teikeu (qui devrait…
En savoir
L'ancien Avranchinais brille de mille feux dans l'élite sous les couleurs angevines

Si l'US Avranches est réputée pour polir de futurs joyaux promis au monde professionnel, peut-être a-t-elle sans le savoir façonné un véritable diamant brut en accueillant dans ses rangs le Marocain Azzedine Ounahi la saison dernière. Le milieu de terrain, à la relance dans la Manche, a réussi une saison qui lui a ouvert les portes de la Ligue 1, du côté d'Angers. Depuis, le joueur de 21 ans n'a  manqué qu'une rencontre, la première, au point de devenir l'une des révélations du début de saison dans l'élite. Du côte d'Avranches, forcément, on se réjouit de voir un ancien de la maison réussir pareille prouesse.

En savoir
A l'heure de la trêve de Noël, l'entraîneur de l'US Avranches fait le bilan de son équipe

Après quatre mois et demi de compétition, les joueurs de l'US Avranches ont entamé, ce jeudi, des vacances qui devraient permettre à tout l'effectif de se régénérer. L'occasion pour nous de proposer un bilan à mi-parcours à l'entraîneur Fred Reculeau. Dans cet entretien, il est ainsi question de choc de générations, de potentiels encore inexploités mais aussi d'avenir à moyen terme. En fin de contrat en juin, le coach manchois souhaiterait poursuivre l'aventure à la tête d'une équipe qui occupe le neuvième rang du National à la trêve (6V-3N-7D). Une formation qui peut, selon son technicien, accomplir de grandes choses si elle s'en donne les moyens.

En savoir
N1. J15 - SO Cholet / US Avranches 1-1

Menée au score et une fois encore contrainte de se déplacer avec un effectif amputé d'un important nombre de joueurs, l'US Avranches a ramené un bon match nul de son déplacement à Cholet (1-1), ce samedi soir. Sans notamment le défenseur Harold Voyer, malade, les Manchois ont fait preuve de caractère après avoir concédé l'ouverture du score signée Yankuba Jarju (15'). Intéressants dans le jeu, boostés par le retour aux affaires du prometteur Mehdi Boussaïd, auteur d'une passe décisive, les Avranchinais n'ont finalement pas douté très longtemps puisque Madih Talal, d'un coup de canon qui vaut le coup d'œil, a remis les deux équipes au même niveau en esquintant la lucarne du portier adverse (26'). S'ils ont alors eu des situations pour passer devant (35', 41') mais aussi su sauver des occasions adverses (38'), les hommes de Fred Reculeau ont cru tout perdre quand Kassim M'Dahoma a accroché le virevoltant Makan Sidibé, occasionnant un penalty. Pour son deuxième match de la saison, Anthony Beuve, par ailleurs très bon tout au long de la partie, a sorti le grand jeu devant Yoann Le Méhauté (45') en plongeant du bon côté. Dans une seconde période où ils auront surtout résisté, les Avranchinais ont su plier sans rompre. Ce point obtenu dans les Mauges les fait encore avancer et c'est bien là l'essentiel.

En savoir
N1. J14 - US Avranches / Bastia-Borgo 3-2

Mission accomplie pour l'US Avranches ! À l'heure de recevoir Bastia-Borgo, seule équipe du championnat à n'avoir pas encore connu le goût de la victoire, les Manchois n'ont pas tremblé et réussi une opération comptable de premier plan. De lanterne rouge, les Corses n'avaient cependant que le nom ce vendredi soir à Fenouillère. C'est un peu le paradoxe du National où il faut autant lutter contre le dernier que face au premier pour pouvoir s'imposer. Pour la dernière soirée de l'année 2021 à domicile, c'est d'abord Charles Boateng qui a su mettre ses partenaires sur de bons rails en reprenant une frappe de Madih Talal repoussée dans ses pieds par le portier corse Arnaud Balijon (1-0, 9'). Dans une première période agréable aux multiples situations, Avranchinais et Bastiais se sont alors rendus coups pour coups jusqu'à ce que Jaly Mouaddib, laissé étonnamment seul, ne s'en vienne fixer Balijon et l'ajuste froidement (2-0, 44'). Si David Pollet manquait son face-à-face avec le portier de l'île de Beauté à la reprise (50'), Madih Talal ne se laissait pas prier en fin de match pour conclure subtilement d'un lob un beau mouvement des locaux (3-0, 72'). Pourtant, moins fringants physiquement dans le deuxième acte, les Normands s'étaient laissés dominer par des Corses insuffisants face au but jusque dans les derniers instants. Le joueur prêté par le Stade Malherbe Kevin Mbala ouvrait d'abord son compteur en National seul face au revenant Anthony Beuve (3-1, 81') avant que l'entrant Joseph Vittori ne vienne plonger Fenouillère dans une inquiétude passagère (3-2, 93'). Oui Avranches s'est fait peur mais compte ce soir sept points d'avance sur la zone rouge : c'est bien l'essentiel.

En savoir