Surtitre
National 1 - Mercato

Une attaque à reconstruire intégralement pour QRM

Résumé

Alors que QRM a refermé son championnat de National 1, vendredi dernier, avec une victoire spectaculaire aux dépens de Laval (4-3), ses dirigeants planchent déjà sur la prochaine saison. Et pour l'entraîneur Manu Da Costa, dont le président Michel Mallet a assuré qu'il serait toujours en poste la saison prochaine (il est sous contrat jusqu'en 2020), le chantier prioritaire se porte sur l'animation offensive.

Image
Alors que son prêt de six mois va prendre fin, Alexis Araujo ne devrait pas retourner au Gazélec Ajaccio puisqu'il se trouve en fin de contrat avec le club corse. Manu Da Costa verrait d'un bon œil qu'il poursuive l'aventure sous le maillot « Jaune et Rouge ».
Alors que son prêt de six mois va prendre fin, Alexis Araujo ne devrait pas retourner au Gazélec Ajaccio avec qui il se trouve en fin de contrat. Manu Da Costa verrait d'un bon œil qu'il prolonge son séjour en Normandie.
Corps

Avec seulement dix joueurs toujours liés à Quevilly-Rouen sur un effectif qui comprenait 24 éléments cette saison, Manu Da Costa ne va pas manquer de travail durant le prochain mercato. "Pour résumer, notre structure défensive est sous contrat alors que notre animation offensive est à reconstruire de A à Z", expose le coach seinomarin. Alors que Jonathan Nanizayamo et Thimothée Taufflied sont libres (le second nommé pourrait, toutefois, prolonger son séjour en Normandie tout comme le milieu défensif Guy N'Gosso), Bevic Moussiti-Oko, François-Xavier Fumu Tamuzo et Steve Shamal - tous les trois prêtés - vont retourner respectivement au Havre (L2), à Auxerre (L2) et à Reims (L1).

En fin de contrat avec le Gazélec Ajaccio (qui l'avait également prêté pour six mois aux « Jaune et Rouge »), Alexis Araujo pourrait, lui, rester en Normandie. "Si on peut garder des joueurs pour accélérer le processus et gagner du temps, on ne va pas s'en priver mais ça me paraît compliqué", ne se montre guère optimiste le technicien franco-portugais. Parmi les autres départs notables, signalons celui d'Anthony Rogie (34 matches en L2 il y a deux ans) qui arrive aussi au terme de son engagement. A l'inverse, on pourrait revoir les jeunes Maxime Sivis (latéral droit), Benjamin Tison (défenseur central) et Gustavo Sangaré (milieu), apparus cette saison dans le groupe « pro » avec plus ou moins de régularité, à la reprise.

Ils sont toujours sous contrat

> Le gardien Louis Souchaud, les défenseurs Mehdi Beneddine, Lucas Toussaint, Raphaël Diarra, Richard Samnick, Prince Mendy, les milieux Stanislas Oliveira, Lucas Daury, Valère Pollet et l'attaquant Makan Macalou. Le gardien n°2 Romain Hanquinquant devrait également rester.

Ils se trouvent en fin de contrat

> Le gardien Antoine Goumet, les défenseurs Gary Marigard, Pierre Vignaud, Adil Azbague, les milieux Guy N'Gosso, Nicolas Barthélemy, Anthony Rogie, les attaquants Alexis Araujo, Fidel Loppy, Timothée Taufflied, Jonathan Nanizayamo, François-Xavier Fumu Tamuzo (Auxerre, L2 rp), Steve Shamal (Reims, L1, rp), Bevic Moussiti-Oko (Le Havre, L2, rp).

Partager sur :