Surtitre
L2. J3 - Quevilly-Rouen / Saint-Etienne 2-2

Rejoint par les « Verts », QRM ne parvient pas à débloquer son compteur victoire

Résumé

Pendant une demi-heure, on a bien cru que QRM allait décrocher sa première victoire de la saison (2-2). Parfaitement mis sur orbite par l'ouverture de Yann Boé-Kane (13'), profitant à l'origine d'un excellent travail d'Issa Soumaré, les « Rouge et Jaune » doublaient la mise grâce à une tête de Garland Gbellé, à la conclusion d'un mouvement collectif d'école (32'). Mais comme le veut l'adage, dans une rencontre, c'est souvent le troisième but le plus important. Et la réduction de la marque de Jean-Philippe Krasso, auteur d'un petit numéro devant une charnière centrale quevillaise Till Cissokho - Christophe Diedhiou pour le moins passive, a complètement réveillé des « Verts » qui paraissaient pourtant dans les cordes (36'). Juste avant la pause, Mathieu Cafaro remettaient les deux équipes à égalité (45'). La « remontada » stéphanoise aurait même pu être parfaite si Nicolas Lemaître ne s'était pas couché sur cette frappe de Victor Lobry (80') ou si la tentative de Lenny Pintor n'avait fui le cadre adverse (89'). Toutefois, ce scénario peut laisser des regrets aux hommes d'Olivier Echouafni. Surtout qu'au retour des vestiaires, devant un Stade Diochon à guichets fermés et où les 500 supporters de l'ASSE ont remporté, sans grande surprise, le match des tribunes, les locaux se sont procurés les opportunités de rafler la mise notamment par l'entrant Andreas Hountondji (63', 67') ; l'attaquant prêté par Caen provoquant même l'expulsion (injustifiée à la lecture des images) de Mickaël Nadé (86'). Sur le coup franc qui suivait, Gustavo Sangaré, lui aussi sorti du banc, voyait sa tentative détournée du bout des gants par Etienne Green au-dessus de sa transversale. Après trois journées, Quevilly-Rouen ne compte que deux points alors que Saint-Etienne est toujours en négatif.

Image
Auteur de la réduction du score pour les « Verts », le Stéphanois Jean-Philippe Krasso a fait souffrir la défense de QRM à l'image de Christophe Diedhiou. ©Damien Deslandes
Auteur de la réduction du score pour les « Verts », le Stéphanois Jean-Philippe Krasso a fait souffrir la défense de QRM à l'image de Christophe Diedhiou. ©Damien Deslandes
Corps

 

Ligue 2. 3e journée (lundi 15 août)

Quevilly-Rouen - Saint-Etienne 2-2

Stade Robert-Diochon. 7 734 spectateurs.

Mi-temps : 2-2

Arbitrage de M. Alexandre Perreau Niel.

Buts : Boé-Kane (13'), Gbellé (32'), pour Quevilly-Rouen ; Krasso (36'), Cafaro (45') pour Saint-Etienne.

Avertissements : Boé-Kane (38'), Soumaré (45'), Diedhiou (61'), Pendant (93') à Quevilly-Rouen ; Palencia (39'), Camara (78'), Mouton (93') à Saint-Etienne.

Expulsion : Nadé (86') à Saint-Etienne.

> Quevilly-Rouen : Nicolas Lemaître (g) - Alpha Sissoko (Nadjib Cissé, 91'), Christophe Diedhiou, Till Cissokho, Jason Pendant - Yann Boé-Kane (Kalidou Sidibé, 60'), Balthazar Pierret (Gustavo Sangaré, 82') - Alexandre Bonnet (cap), Garland Gbellé (Andreas Hountondji, 60'), Issa Soumaré - Louis Mafouta. Remplaçants : Yohann Thuram (g) - Mamady Bangré, Mamadou Camara. Entraîneur : Olivier Echouafni. 

Saint-Etienne : Etienne Green (g) - Sergi Palencia, Jimmy Giraudon (cap), Mickaël Nadé, Gabriel Silva (Yvann Maçon, 75') - Yvan Neyou (Lenny Pintor, 62'), Mahdi Camara, Victor Lobry - Mathieu Cafaro (Maxence Rivera, 75' puis Saïdou Sow, 87'), Jean-Philippe Krasso, Ayman Aiki (Louis Mouton, 62'). Remplaçants : Noah Raveyre (g) - Abdoulaye Bakayoko. Entraîneur : Laurent Batlles.

Partager sur :