Surtitre
L2. Pour la reprise de l'entraînement du Stade Malherbe le 22 juin

A 36 sur la ligne de départ

Résumé

Quel que soit le modèle de son actionnariat dans un avenir proche, le Stade Malherbe va être confronté à un défi de taille lors du prochain mercato. Avant d'évoquer des hypothétiques recrues, les dirigeants caennais, ceux d'aujourd'hui comme peut-être ceux de demain, vont devoir dégraisser un effectif pléthorique comprenant plus de 30 joueurs sous contrat.

Image
Désormais tous les trois « pros », Jason Ngouabi, Loup Hervieu et Aloys Fouda seront présents le 22 juin pour la reprise de l'entraînement. Ils rejoindront Alexis Beka Beka qui devrait signer son premier contrat professionnel dans les prochaines semaines. Younn Zahary et Marvin Golitin effcetueront, eux, leur retour de prêt.
Jason Ngouabi, Loup Hervieu et Aloys Fouda seront présents le 22 juin. Ils retrouveront Alexis Beka Beka qui va signer son premier contrat « pros ». Younn Zahary et Marvin Golitin effectueront, eux, leur retour de prêt.
Corps

Une dizaine de départs espérés, l'espoir de garder Jessy Deminguet

DÉGRAISSER. Tel un sempiternel refrain, ce terme revient inlassablement à chaque mercato (été comme hiver) depuis de (trop) nombreuses années du côté du Stade Malherbe. Avec, il faut bien l'avouer, plus d'échecs que de réussites. D'ailleurs, on semble, aujourd'hui, avoir atteint le point de non-retour. Le 22 juin, jour de la reprise de l'entraînement (si les conditions sanitaires le permettent), ils seront pas moins de 36* devant Pascal Dupraz et son staff ! "On veut réduire cet effectif en trouvant des solutions pour les garçons qui ne seraient pas dans le projet afin qu'ils s'épanouissent dans une autre équipe", ne cache pas Yohan Eudeline. Le directeur sportif du SMC a conduit, en compagnie du coach, les entretiens individuels la semaine dernière.

Une dizaine de joueurs, au minimum, sont concernés. Problème : les éléments que le club caennais ne souhaite pas garder, autant pour des raisons sportives que financières (on peut citer sans grand risque de se tromper les noms de Prince Oniangué, Santy Ngom, Yacinne Bammou…), ne sont pas forcément ceux qui vont faire l'objet de convoitises, contrairement à certains jeunes considérés comme à fort potentiel. Sans oublier, bien entendu, Jessy Deminguet, l'une des valeurs marchandes les plus importantes de l'effectif (valorisé à 2,3 M€ par le site spécialisé Transfermarkt). "Ce n'est pas nouveau que Jessy soit sollicité. Maintenant, on a envie de le conserver", ne désespère pas Yohan Eudeline. Dans le contexte économique et sportif malherbiste actuel, compter le Lexovien une saison supplémentaire dans ses rangs constituerait un sacré exploit.

De retour de prêt, Younn Zahary pourrait avoir sa carte à jouer

Au rayon des départs déjà actés, on retrouve Durel Avounou. Seul élément en fin de contrat, le milieu polyvalent congolais n'a pas reçu d'offre. Le défenseur central Pape Djibril Diaw et l'attaquant Jordan Tell retournent, eux, à Angers et Rennes, qui les avaient prêtés. Dans le sens inverse, le latéral Arnold Isako, l'arrière Younn Zahary et l'attaquant Evens Joseph vont effectuer leur retour suite à leur prêt respectif à Farense (D2 portugaise), Pau (promu en L2) et Boulogne-sur-Mer (N1). Idem pour Yacine Bammou, qui évolue actuellement à Alanyaspor, une fois que le championnat turc sera terminé (sa reprise a été décrétée pour le 12 juin). A l'image de Younn Zahary, certains d'entre eux devraient avoir une carte à jouer. "On veut voir l'expérience qu'il a pu acquérir pendant ces trois-quatre mois", pointe le DS.

61

Comme le pourcentage de joueurs âgés de 23 ans ou moins qui seront présents à la reprise de l'entraînement le 22 juin (22/36) : Thomas Callens (21 ans), Marvin Golitin (20 ans), Hugo Vandermersch (21 ans), Jason Ngouabi (17 ans), Aloys Fouda (20 ans), Younn Zahary (21 ans), Yoël Armougom (21 ans), Alexis Beka Beka (19 ans), Johann Lepenant (17 ans), Loup Hervieu (20 ans), Jessy Deminguet (22 ans), Azzedine Toufiqui (21 ans), Jan Repas (23 ans), Caleb Zady Sery (20 ans), Timo Stavitski (20 ans), Godson Kyeremeh (19 ans), Evens Joseph (20 ans), Kelian Nsona (18 ans), Herman Moussaki (21 ans), Nicholas Gioacchini (19 ans), Ayoub Jabbari (20 ans), Brice Tutu (22 ans).

Aloys Fouda, Loup Hervieu, Jason Ngouabi et Ayoub Jabbari avec les « pros »

Promus en N2 avec la réserve, certains jeunes espoirs du SMC connaissent une promotion. Sous contrat élite et passant automatiquement professionnels au 1er juillet, le latéral Aloys Fouda et le milieu relayeur Loup Hervieu intègrent le groupe de Pascal Dupraz pour cette préparation. Ils rejoignent l'ailier Godson Kyeremeh, déjà aperçu en Coupe de France la saison dernière, dans une situation contractuelle similaire. A contrario, le défenseur Pathy Malumandsoko et le Camerounais Stephen Ewangue, qui jouissent eux-aussi de contrats « pros » après avoir été « élite », devront, tout d'abord, fourbir leurs armes avec la « B » à partir du début du mois de juillet (le 6 précisément).

Ayant paraphé son premier contrat professionnel en octobre, le longiligne défenseur central Jason Ngouabi (17 ans), plutôt habitué aux joutes des U19 nationaux, sera également présent à la mi-juin. Tout comme l'attaquant Ayoub Jabbari, avec la réserve depuis son arrivée et dont l'engagement a été officialisé en février. Tous ces jeunes éléments sont liés au Stade Malherbe jusqu'en 2023. Alors qu'il disposait d'une option de deux ans à la suite de son prêt à Granville, Jad Mouaddid a été laissé libre.

L'option de deux ans de Marvin Golitin a été levée

Egalement de retour d'un prêt de Granville où il a gagné ses galons de titulaire en N2, Marvin Golitin a vu son option de deux ans levée par son club formateur. "Pour Marvin, il existe plusieurs possibilités. Soit il reste avec nous ou alors il peut faire l'objet d'un nouveau prêt", souligne Yohan Eudeline. Afin de poursuivre sa progression, le niveau N1 semble tout indiqué. Si le Stade Malherbe dispose, à l'heure actuelle, de quatre gardiens sous contrat, ils ne devraient pas tous défendre le maillot « Rouge et Bleu » sur l'exercice 2020-2021. Passé en l'espace d'une saison de n°3 à presque n°1 (il était censé être aligné dans les cages face à Valenciennes avant l'interruption des compétitions à cause de la pandémie de Covid-19), Thomas Callens, à un an de la fin de son bail, ne sera pas retenu. "Si on n'est pas en capacité de le prolonger, on ne le bloquera pas. Il aura certainement des possibilités. Thomas a besoin de jouer", explique le directeur sportif.

*Déjà intégré au groupe de Pascal Dupraz depuis la saison dernière, Alexis Beka Beka devrait signer son premier contrat professionnel dans les prochaines semaines.

Des excentrés ciblés

Zady Sery félicité par Y Eudeline_0.jpg

A l'image du profil de Caleb Zady Sery, Yohan Eudeline et Pascal Dupraz ont ciblé en priorité des excentrés pour le prochain mercato.

Le mercato approchant, les rumeurs de transferts concernant le Stade Malherbe se multiplient sur les réseaux sociaux. Toutefois, à l'image de celles lui prêtant un intérêt pour Franck Tabanou ou encore Benjamin Corgnet, la plupart sont parfaitement infondées. De toute façon, compte tenu du contexte avec une possible reprise du club caennais par Pierre-Antoine Capton, difficile d'imaginer un joueur signer avant le passage devant la DNCG le 8 juin. Avec Pascal Dupraz, le directeur sportif normand a ciblé les besoins du SMC. "On recherche notamment sur les postes d'excentrés. On manque de joueurs de ce profil. Ils sont rares".

Partager sur :