Surtitre
Trois équipes engagées dans la course au barrage

Et si une partie de l'avenir du Stade Malherbe se jouait à Roudourou

Résumé

A dix journées de la fin, le Stade Malherbe (19e et en position de premier relégable) - à moins d'un invraisemblable retournement de situation - ne peut plus espérer qu'accrocher le barrage pour s'en sortir. Pendant que le club normand recevra Saint-Etienne samedi soir, ses deux concurrents directs pour cette 18e place s'affronteront en Bretagne. Du résultat entre Guingampais et Dijonnais dépend peut-être une partie de l'avenir des hommes de Fabien Mercadal en Ligue 1.

Image
Dans ces dix dernières journées de championnat, le Stade Malherbe d'Enzo Crivelli, le DFCO de Julio Tavares et l'En Avant Guingamp de Jérémy Sorbon vont se livrer une lutte à trois pour la place de barragiste.
Dans ces dix dernières journées de championnat, le Stade Malherbe d'Enzo Crivelli, le DFCO de Julio Tavares et l'En Avant de Guingamp de Jérémy Sorbon vont se livrer une lutte à trois pour la place de barragiste.
Corps

Avec sept longueurs de retard sur le premier non-relégable à la mi-mars, difficile d'envisager encore un maintien direct du Stade Malherbe. "On a peut-être une chance de l'accrocher si une équipe s'effondre", lance Fabien Mercadal sans trop y croire. "Est-ce que ça va se produire ? Monaco (17e), Amiens (16e), Toulouse (15e) ? Je n'y pense pas. Ils ont quand même quelques points d'avance". Du coup, pour espérer se sauver, le club normand devra certainement en passer par la case barrage. Et avec 20 unités au bout de 28 journées, cela ressemble déjà à un miracle ! Dans cette bataille pour la 18e place avec trois formations se tenant en deux points, les confrontations directes vont peser extrêmement cher.

"En gagnant contre Saint-Etienne, on a deux chances sur trois de ne plus être relégable"

D'ici le terme du championnat, Guingamp, Caen et Dijon s'affronteront tous. Actuellement barragiste, le DFCO se rend chez la lanterne rouge bretonne samedi soir. "En gagnant contre Saint-Etienne, on a deux chances sur trois de ne plus être relégable", calcule l'ex-technicien du PFC. Dans ce cas de figure, un succès de l'En Avant mais surtout un match nul serait profitable aux coéquipiers de Fayçal Fajr. Attention, toutefois, au scénario inverse. Une contre-performance du SMC face aux « Verts » conjuguée à une victoire dijonnaise à Roudourou et les « Rouge et Bleu » accuseraient trois voire quatre longueurs de déficit sur le 18e.

A dix « étapes » de la fin, il paraît quasi-impossible de déterminer le total nécessaire pour avoir le droit de défier le vainqueur des play-off de L2*. Fabien Mercadal, lui, s'y refuse. "Ça ne m'intéresse pas. De toute façon, on ne sait pas ce que les autres vont faire. Il faut arrêter de les regarder". S'il ne récupère pas ce strapontin de barragiste d'ici là, il paraît cependant vital pour le Stade Malherbe de « rester en vie » jusqu'au double duel contre Dijon et Guingamp fin avril-début mai (lire tableau ci-dessous) en maintenant un écart égal ou inférieur à trois unités. Par rapport à ses deux concurrents, le club caennais possède néanmoins un avantage, et non des moindres, avec une différence de buts largement favorable (- 16 contre - 24 pour les Bourguignons et - 33 pour les Guingampais). A l'heure des comptes, ce goal-average pourrait bien s'avérer capital.

*En Ligue 2, le 5e se rend chez le 4e. Le vainqueur de cette rencontre se déplace chez le 3e. Le vainqueur de cette nouvelle confrontation défie ensuite le 18e de Ligue 1 en matches aller-retour (l'aller chez le pensionnaire de L2, le retour chez celui de L1).

► LE CALENDRIER DES TROIS CANDIDATS AUX BARRAGES

 

Guingamp

(20e - 19 points)

SM Caen

(19e - 20 points)

Dijon

(18e - 21 points)

J29 (16 mars) Reçoit Dijon Reçoit St-Etienne Va à Guingamp
J30 (31 mars) Va à Montpellier* Va à Monaco Reçoit Nice
J31 (6-7 avril) Reçoit Monaco Va à Nîmes Va à Lyon
J32 (13-14 avril) Va à Strasbourg Reçoit Angers Reçoit Amiens
J33 (20-21 avril) Reçoit Marseille Va à Nice Reçoit Rennes
J34 (27-28 avril) Va à Nice Reçoit Dijon Va à Caen
J35 (4-5 mai) Reçoit Caen Va à Guingamp Va à Nantes
J36  (11-12 mai) Va à Rennes Reçoit Reims Reçoit Strasbourg
J37 (18 mai) Reçoit Nîmes Va à Lyon Va au PSG
J38 (25 mai) Va à Amiens Reçoit Bordeaux Reçoit Toulouse

*En raison de la finale de la Coupe de la Ligue où ils affronteront Strasbourg le 30 mars, le déplacement des Guingampais à La Mosson a été décalée au 3 avril.

Partager sur :