Surtitre
La leçon de football d'Harold

"Bail à céder"

Résumé

Simultanément humoriste, commentateur sportif et croque-mort durant quatre ans (il n'exerce plus que la première activité aujourd'hui), Harold Barbé nous livre sa « Leçon de football » chaque mois dans le magazine FOOT NORMAND. On vous propose de la retrouver également ici (en version longue). A consommer avec un soupçon de second degré.

Image
Humoriste, Harold Barbé joue son spectacle « Sous pression » dans toute la France.
Humoriste, Harold Barbé joue son spectacle « Sous pression » dans toute la France.
Corps

« Si j'étais à la place de Jean-François Fortin, je rigolerais en me roulant tout nu dans de la crème laitière. Quand il y a eu le putsch... enfin pardon, la « restructuration administrative », les plus optimistes déclaraient : "Laissons sa chance à la nouvelle équipe". Mais quand tu t'élances pieds nus sur un champ de mines, tu as intérêt à sacrément bien connaître le terrain. Raté. Alors, a priori, le Stade Malherbe serait plus ou moins à vendre mais c'est flou. Les actionnaires ont donné l'impression d'être capables de vendre père et mère, en revanche vendre le Stade Malherbe, ça a l'air plus difficile.

"C'est comme acquérir un appareil à raclette et se rendre compte qu'on n'aime pas le fromage"

Il y a peut-être une histoire de fierté mal placée aussi là dedans. Tu as acheté quelque chose que tu regrettes, mais tu es trop fier pour dire que tu veux le vendre. Reprendre la gestion du SMC il y a deux ans, pour eux finalement c'est un peu comme acquérir un appareil à raclette et se rendre compte qu'on n'aime pas le fromage. Ils n'étaient clairement pas fait pour ça. On pensait que le plus gros raté de ces deux dernières saisons c'était Casimir Ninga face à Rennes mais en fait je crois que c'était la présidence de Gilles Sergent. Tu nous auras quand même bien fait rire Gillou. Jaune, certes, mais tu nous auras fait rire. Je suis désolé de déballer d'anciens dossiers Gigi, c'est juste que le retour de Fabien Mercadal me refait penser à tout ça.

Fabien Mercadal. Fabien Skywalker, Fabien l'invincible, Fabien l'insubmersible. C'est un mauvais coach, par contre, il a un truc qu'il fait mieux que d'autre, c'est qu'il s'est trouvé un excellent agent. Passé du Paris FC en Ligue 2 à Caen en Ligue 1 sans aucune expérience ni palmarès, c'est beau. Être pathétiquement relégué avec Caen en Ligue 2 et partir au Cercle de Bruges en Belgique, c'est fort. Se faire défoncer à Bruges avec dix défaites en dix matches et continuer de dire "C'est pas moi, c'est les autres", c'est brillant. Bravo Fabien.

Et là tu vas rebondir en Ligue 2 à Dunkerque. Bon c'est Dunkerque et la Ligue 2, la supercherie commence à se voir. Du coup, j'ai un peu de peine pour les Dunkerquois(es) avec Fabounette aux manettes. Je me rappelle le jour où j'ai vu Fab' donner des leçons tactiques à des journalistes de beIN Sports tableau digital à l'appui. Exceptionnel. Ça m'a rappelé les réunions de préparation au mariage quand le prêtre nous donnait des conseils sur comment réussir sa vie de couple alors qu'il se consacre au célibat.

"Fabien, c'est ce mec tout fier de te montrer ses travaux alors que les murs ne sont pas droits"

Fabien a déclaré dans La Voix du Nord (6 février) : "Je me vois bien directeur sportif, mettre en place une cellule de recrutement". Quand tu sais que c'est lui qui a recruté Malik Tchokounté... Fabien, c'est ce mec tout fier de te montrer les travaux qu'il a réalisé lui-même dans sa maison alors que les murs ne sont pas droits et il est persuadé qu'il peut en faire son travail.

Hâte de voir son retour à d'Ornano la saison prochaine. Enfin, on ne sait pas ni quand ni comment. En septembre ? Avec 22 clubs ? Malherbe est clairement contre une Ligue 2 à 22 clubs. En même temps ça fait quatre matches tout pourris de plus dans l'année, que ce soit les dirigeants ou les supporters, personne n'a envie de s'infliger ça ».

LA PLUME EST PLUS FORTE QUE LA PIZZA

Partager sur :