Surtitre
N1. J19 - Créteil-Lusitanos / US Avranches, vendredi 22 janvier à 18H

Désormais à Créteil, Richard Déziré va retrouver l'US Avranches

Résumé

Appelé à remplacer Carlos Secretario à la tête de l'US Créteil-Lusitanos le mois dernier (l'entraîneur portugais ayant dû se retirer pour raisons médicales), le Normand Richard Déziré sera une nouvelle fois sur la route de son ancien club, l'US Avranches, ce vendredi soir. L'occasion de se pencher sur le chemin accompli par le coach de 48 ans depuis son départ de la Manche en 2015 et de manière plus générale sur le regard que porte le technicien sur son parcours à l'heure de retrouver un championnat dont il avait su s'extraire à la tête du Mans voilà deux saisons.

Image
Si l'US Avranches est aujourd'hui la deuxième équipe la plus ancienne du championnat de N1 (présente à ce niveau depuis 2014), c'est notamment grâce au travail effectué par Richard Déziré pendant trois saisons (2012-2015).
Si l'US Avranches est aujourd'hui la deuxième équipe la plus ancienne du championnat de N1 (présente à ce niveau depuis 2014), c'est notamment grâce au travail effectué par Richard Déziré pendant trois saisons (2012-2015).
Corps

Tout peut arriver, toute l'eau du monde peut bien s'écouler sous les ponts et les viaducs, rien ne viendra jamais sortir Richard Déziré de l'histoire de l'US Avranches. Le technicien de 48 ans restera à jamais celui de la première montée historique de l'USAMSM en National (en 2014) et ses retrouvailles avec le club manchois sous d'autres casquettes raviveront incessamment de beaux souvenirs. Vendredi, c'est flanqué du blason au bélier cristolien que le natif de Mont-Saint-Aignan tentera ainsi de barrer la route aux Avranchinais. "Tous les matches sont importants", clame le désormais entraîneur de l'USCL. "Ce sera  spécial mais je me dis que j'ai aussi dirigé beaucoup de clubs dans cette division (Le Mans et Quevilly), c'est toujours sympa de les retrouver en regardant le chemin parcouru. Avranches, j'y ai passé trois années fantastiques, aux côtés de joueurs fantastiques, avec une atmosphère qu'on a su créer et développer. Ce n'est pas un match lambda".

"Avranches, j'y ai passé trois années fantastiques, aux côtés de joueurs fantastiques"

Si Richard Déziré a repris du service dans la banlieue parisienne fin décembre, c'est parce que son prédécesseur Carlos Secretario a malheureusement dû céder sa place pour raison médicale. S'il avait déjà dû prendre un groupe en main en cours de saison du côté de Raon-l'Etape en 2006, l'ancien joueur de Tours mesure pleinement les circonstances particulières qui entourent sa nomination. "La saison est déjà bien entamée pour eux", déclare celui qui va disputer vendredi son troisième match avec les Cristoliens. "Je suis encore dans la prise d'informations, c'est un moment intéressant".

Club après club, la patte du coach normand a fait ses preuves et ses méthodes ont souvent fait mouche. Pour autant, à l'heure de découvrir son cinquième club en tant qu'entraîneur, Richard Déziré doit faire avec une situation sportive saine et jouer la carte de la transition plutôt que celle du pompier de service souvent dévolue aux coachs mis en place en cours de saison. "L'équipe a plutôt fait une bonne première partie de saison même s'il était difficile de savoir s'il fallait regarder les six points d'avance sur le maintien ou les six points de retard sur la troisième place", explique-t-il. "L'idée, c'est d'arriver dans un club qui fonctionne plutôt bien et de ne pas chercher à tout révolutionner". Qu'à cela ne tienne, l'ex-milieu de terrain ne s'est pas engagé pour faire du copier-coller par rapport à Carlos Secretario. Une fois encore, son passé avranchinais ou même manceau met en exergue son excellent savoir-faire. "On ne peut pas mettre en place les idées d'un autre mais on ne va rien modifier en termes de fonctionnement et de staff ou d'effectif. C'est une manière pour moi de respecter ce qui a été fait avant mais j'arrive pour y mettre ma touche personnelle".

Un vrai plaisir de retrouver l'US Avranches

C'est donc une US Créteil-Lusitanos « hybride » que devrait rencontrer la bande à Fred Reculeau ce vendredi soir. Les anciens protégés de Richard Déziré que sont le capitaine Charles Boateng et le portier Anthony Beuve vont ainsi retrouver face à eux un coach forcément plus expérimenté qu'il ne l'était en quittant la Normandie en 2015. Avec Le Mans FC, l'ex-technicien avranchinais s'est ainsi distingué en offrant trois montées en trois saisons au club sarthois, le propulsant du niveau National 3 à la Ligue 2. Avant hélas que la Covid-19 ne vienne plomber les chances de maintien mancelles*. "Sportivement, ce n'est que spéculations de dire que les dés étaient jetés à douze journées de la fin, ça a été très violent", regrette l'entraîneur. "J'ai cependant le sentiment du devoir accompli et la fierté de ce qui a été fait. Je suis resté droit dans mes baskets, loyal, fidèle et compréhensif d'entendre qu'on avait le temps de redresser ce club. La croissance a été telle qu'on s'est heurtés à certaines difficultés".

"Le président Guérin a été présent pour moi au-delà de ce que j'aurais pu imaginer. Il a été important dans ma vie personnelle"

Sous les couleurs du Mans, Richard Déziré a déjà eu l'occasion de recroiser l'US Avranches, en CFA 2 contre la réserve et bien sûr en National. Il n'était toutefois jamais réellement revenu sur son départ médiatique du club manchois, lorsqu'il n'avait pas été prolongé malgré une situation sportive au beau fixe. "Même si le président Gilbert Guérin avait un peu dépassé les bornes à l'heure de justifier mon non-renouvellement de contrat, le temps a fait son œuvre et nous avons renoué le contact", confie le coach cristolien. "J'ai du plaisir à échanger avec lui aujourd'hui. C'est un président qui ne cesse d'innover et d'améliorer. C'est beau, il a su retrouver une fibre et une motivation qu'il n'avait plus forcément en 2012".

Peu bavard à l'heure de son départ en 2015, Richard Déziré n'avait alors pas envie de laisser le trop-plein d'émotions l'emporter. "Le président Guérin a été présent pour moi au-delà de ce que j'aurais pu imaginer, il a été important dans ma vie personnelle", témoigne-t-il aujourd'hui. "J'ai trop de respect pour lui et lorsque j'ai relu dernièrement certaines choses qui ont été écrites à l'époque, ça m'a d'ailleurs fait sourire". Entre Avranches et Richard Déziré, les beaux souvenirs subsistent donc, de même que le respect mutuel du club pour son ancien coach et vice-versa. Quand il se retourne sur sa carrière, l'entraîneur estime d'ailleurs qu'il n'a pas tant changé que ça depuis ses débuts en 2002 à Raon-l'Etape, un club qu'il ne veut surtout pas dissocier du reste de son aventure de coach "Je suis toujours le même entraîneur, peut-être que je me suis un peu assagi avec le temps mais j'ai toujours une envie folle et farouche de gagner les matches !", prévient-il. Dans un championnat qu'il juge "plus homogène qu'il y a 15 ans", Richard Déziré ne fera clairement pas de politesses à l'US Avranches vendredi soir. Du moins pas pendant 90 minutes.

> N1. J19 - US Créteil-Lusitanos (4- 27 points) / US Avranches (8e - 24 points), vendredi 22 janvier à 18 heures au Stade Dominique-Duvauchelle.

*Le championnat de Ligue 2 2019-2020 a été arrêté après 28 journées à cause de la pandémie de la Covid-19. 19e à l'arrêt de la compétition, Le Mans FC avait été relégué alors qu'il comptait le même nombre de point que Niort, le 18e, mais une différence de but moins favorable. Richard Déziré avait, lui, été démis de ses fonctions deux journées auparavant.

Richard DÉZIRÉ

> Né le 24 septembre 1972 (48 ans) à Mont-Saint-Aignan.

> Entraîneur. Sous contrat avec l'US Créteil-Lusitanos.

> Parcours de joueur : FC Rouen (1992-1995), Tours FC (1995-1996), ES Vallée d'Eure (1996-1997), US Raon-L'Etape (1997-1998), SR Saint-Dié (1998-2001)

> Parcours d'entraîneur : Raon-l'Etape (2002-2005), US Quevilly (2005-2006), Raon-l'Etape (2006-2012), US Avranches (2012-2015), Le Mans (2015-2020), Créteil (depuis décembre 2020)

> Cette saison  : deux matches à la tête de l'US Créteil-Lusitanos (1V-1N).

Aurélien RENAULT

Partager sur :