Surtitre
N2. J1 - Blois / US Granville, samedi 20 août à 18H au Stade des Allées Jean-Leroi

Dans sa quête de progrès, l'US Granville a misé sur le milieu Mamadou Magassouba

Résumé

Cet été, Granville a vu davantage de joueurs quitter le navire que de nouveaux renforts embarquer. Dans son choix de privilégier la qualité à la quantité, le coach Sylvain Didot a réussi à convaincre Mamadou Magassouba (27 ans) de se greffer à son projet. Ancien de Belfort, le milieu défensif sort de deux saisons pénibles à Bastia-Borgo en National où il a néanmoins accumulé beaucoup de temps de jeu et une expérience qui pourrait s'avérer très précieuse pour l'USG dans sa quête d'amélioration.

Image
Mamadou Magassouba a décidé de poursuivre sa carrière à Granville, quitte à retrouver un National 2 dont il s'était extrait en 2020 après une belle saison à Belfort. ©Aurélien Renault
Mamadou Magassouba a décidé de poursuivre sa carrière à Granville, quitte à retrouver un National 2 dont il s'était extrait en 2020 après une belle saison à Belfort. ©Aurélien Renault
Corps

Comme un goût de déjà-vu dans la manœuvre. L'arrivée cet été du milieu défensif Mamadou Magassouba en provenance de Bastia-Borgo, club de National, est venue rappeler celle de Guillaume Buon un an plus tôt. Comme la nouvelle recrue de l'USG, le défenseur avait fait le choix de troquer l'aventure corse contre le challenge normand. "Le tournant dans mon arrivée à Granville, sans tourner autour du pot, c'est clairement le coach Sylvain Didot", détaille Mamadou Magassouba qui sort de deux saisons à Borgo (62 matches disputés). "Il a été très clair sur ce qu'il attendait de moi, sur la manière dont il souhaitait m'utiliser. Il m'a précisé ce qu'il voulait que j'apporte et la répétition de ses appels m'a démontré qu'il avait une réelle envie de m'avoir dans son équipe".

"Avec Bastia-Borgo, les deux dernières saisons ont été très dures mais ça m'a forgé un mental"

Sur le papier, le club maritime a ouvertement misé sur un joueur d'expérience qui sort de trois saisons où son temps de jeu aura été significatif. Révélé en 2019-2020 par Belfort alors en National 2 et auteur d'un admirable parcours en Coupe de France (élimination en quarts de finale contre Rennes), le natif de Saint-Denis aurait peut-être pu voir s'ouvrir les portes du monde professionnel si celle qu'on ne présente plus, la Covid-19, n'était pas venue tout perturber. "J'ai fait une bonne saison et je pense que j'aurais pu accrocher le monde pro, beaucoup de clubs m'ont approché mais ils attendaient confirmation. Et la pandémie est arrivée..."

C'est finalement le FC Bastia-Borgo qui a raflé la mise à l'aube de la saison 2020-2021 et c'est chez les insulaires que Mamadou Magassouba a disputé ses deuxième et troisième saisons en National. Le milieu de terrain avait en effet été de l'éphémère passage de la JA Drancy à ce niveau en 2018-2019 mais "ça ne s'était pas bien passé, notamment avec le coach", selon ses dires. En N1, si l'élément de 27 ans a vu son équipe pourtant 16e se maintenir voilà deux saisons, c'est en raison du gel des descentes. 15e en mai dernier et donc relégué*, le FCBB n'aura pas offert beaucoup de réjouissances à son joueur. "Heureusement que mes gars étaient là", clame-t-il aujourd'hui en référence à ses partenaires en Corse. "En dehors, c'était très dur mais au moins, ça m'a forgé un mental".

Avec Magassouba, l'USG a enrôlé un guerrier pour son milieu

Parce qu'il veut s'épanouir davantage et qu'il cherchait un environnement sportif moins pesant, Mamadou Magassouba a donc posé ses valises à Granville. S'il ne connaissait donc que Guillaume Buon dans l'effectif manchois, le Dionysien va y retrouver d'anciens adversaires comme Vincent Créhin ou Rémi Fombertasse. Par-dessus tout, le milieu veut "retrouver du plaisir". "A Borgo, j'avais fait le tour de la question, j'en avais marre", glisse-t-il, conscient que son nouvel environnement n'aura rien à voir avec son devancier. "Quand j'ai découvert le projet de Granville, je me suis dit que c'était pour moi. Bien sûr, j'aurais voulu rester en National voire aller plus haut, en toute logique, mais je ne vois pas le fait de retourner en N2 comme une défaite. Je ne vais pas m'apitoyer, je suis là pour performer et j'ai toujours des ambitions de progresser".

"Je suis Ambitieux. Pourquoi forcément évoquer le bas de tableau quand on parle de Granville ?"

S'il ne partage pas les mêmes caractéristiques que Franck Héry parti à Saint-Malo (N2), Mamadou Magassouba aspire à récupérer une place laissée vacante au milieu de terrain, notamment aux côtés du capitaine Tony Théault. Dans les faits, Sylvain Didot s'est avant tout octroyé les services d'un joueur à vocation défensive. "Moi, mes qualités c'est surtout au niveau de la récupération, je suis agressif dans les pieds de l'adversaire", expose l'intéressé. "J'aime aussi donner de la voix pour pousser mes partenaires à aller de l'avant. Je peux aussi jouer plus haut, en numéro dix, ce n'est pas un rôle qui me dérange".

Plus passeur que buteur, le néo-Granvillais aspire toutefois à s'améliorer devant les cages adverses. Avec la venue du joueur passé par Goussainville et celles notables de Vincent Créhin, Diakari Diarra ou encore Théo Barré, le club manchois a matérialisé son souhait de privilégier "la qualité à la quantité" dixit l'entraîneur Sylvain Didot. Et alors que beaucoup citent l'USG comme destinée à se mêler à la terrible lutte pour le maintien qui s'annonce, Mamadou Magassouba a d'autres objectifs en tête. "Ça va être une grosse bagarre mais je pense qu'on est prêts", juge celui qui avait déjà fait un essai au club il y a trois ans durant l'ère Johan Gallon. "Après, je n'ai pas envie de me dire qu'on va forcément se battre pour ne pas être dans les six derniers. Je suis quelqu'un d'ambitieux, de positif. Pourquoi forcément évoquer le bas de tableau quand on parle de Granville ?" Un top départ à Blois samedi soir permettrait en tout cas de lancer cette saison potentiellement périlleuse sous les meilleurs auspices.

> N2. J1 - Blois / US Granville, samedi 20 août à 18 heures au Stade des Allées Jean-Leroi.

*Relégué sportivement, le club corse a finalement été repêché administrativement suite à la relégation prononcée en coulisses à l'encontre du FC Sète et dispute bel et bien la saison 2022/2023 en N1.

Partager sur :