Surtitre
L2. J32 - Sochaux / Le Havre 1-3

Hervé Bazile relance le HAC

Résumé

Grâce à un triplé d'Hervé Bazile (le premier de sa carrière) dont un superbe coup franc, les Havrais se sont imposés pour la première fois à l'extérieur en championnat depuis pratiquement sept mois (3-1). Un succès qui leur permet d'entretenir un mince espoir d'accrocher les play-off. A six journées du terme, les hommes d'Oswald Tanchot (8e) comptent six points de retard sur la cinquième et dernière place qualificative. Une position occupée par une formation lorientaise qui accuse un match de retard (contre le Paris FC, 4e, lundi soir).

Image
D'un centre-tir puis d'un coup franc à l'entrée de la surface avant une reprise du plat du pied, Hervé Bazile a vu tripler face à Sochaux. ©Photo d'archives
D'un centre-tir avec la complicité de la barre puis d'un coup franc à l'entrée de la surface avant une reprise du plat du pied, Hervé Bazile a vu tripler face à Sochaux. ©Photo d'archives
Corps

 

Ligue 2. 32e journée (vendredi 12 avril)

Sochaux - Le Havre 1-3

Stade Bonal. 15 425 spectateurs.

Mi-temps : 0-2.

Arbitrage de M. Pierre Gaillouste.

Buts : Mollo (76') pour Sochaux ; Bazile (19', 37', 89') pour Le Havre.

Avertissements : Sissoko (43'), Owusu (71') à Sochaux ; Bazile (71') au Havre.

> Sochaux : Maxence Prévot (g, cap) - Rafa Navarro, Olivier Verdon, Boris Moltenis, Jason Pendant - Mohamed Sissoko (Franck Etoundi, 46'), Elisha Owusu (Thomas Rabinet, 86') - Yohan Mollo, Hamza Saki, Sofiane Daham (Lucien Agoume, 74') - Abdoulaye Sané. Remplaçants : Lawrence Ati Zgi (g) - Salem M'Bakata, Jean Ruiz, Emmanuel Anderson. Entraîneur : Omar Daf.

> Le Havre : Yohann Thuram (g) - Barnabás Bese, Dénys Bain (cap), Samba Camara, Steeve Yago - Pape Gueye, Jean-Pascal Fontaine - Zinédine Ferhat, Himad Abdelli (Alexandre Bonnet, 84'), Alimany Gory (Romain Basque, 77') - Hervé Bazile (Ebenezer Assifuah, 92'). Remplaçants : Arnaud Balijon (g) - Fernand Mayembo, Yacouba Coulibaly, Alan Dzabana. Entraîneur : Oswald Tanchot.

La réaction d'Oswald Tanchot

"Mon équipe est insaisissable"

Partager sur :