Surtitre
Coupe de France. 3e tour - Troarn (R3) / Mondeville (R1) 3-2

Dans les coulisses de l'exploit du FC Troarn

Résumé

Après avoir tourné autour à plusieurs reprises ces dernières saisons, le FC Troarn (R3) a réalisé un authentique exploit en Coupe de France. Au terme d'une rencontre à rebondissements, les joueurs de Jessy Chambey ont éliminé Mondeville (3-2), pourtant pensionnaire de R1, compostant ainsi leur billet pour le 4e tour. Du repas en commun au but décisif de Damien Le Mechec en passant par la causerie du coach, plongée au cœur de cette performance.

Image
L'arrivée au club house, le repas en commun, la causerie du coach Jessy Chambey et la joie sur la pelouse... Retour sur la qualification du FC Troarn pour le 4e tour de la Coupe de France.
L'arrivée au club house, le repas en commun, la causerie du coach Jessy Chambey et la joie sur la pelouse... Retour sur la qualification du FC Troarn pour le 4e tour de la Coupe de France.
Corps

Avant-match

"A 14 h 20, changement d'attitude. Fini la rigolade"

A trois heures du coup d'envoi, la décontraction est encore de rigueur dans les rangs troarnais. Avant le déjeuner pris en commun, les coéquipiers de Teddy Gervais regardent, le long de la main courante, leurs « potes » de la réserve débuter leur championnat de D2 départemental. A table, les sourires sont toujours présents, les blagues fusent, on se chambre gentiment. Le coach autorise même ses joueurs à déguster une petite bière pendant le repas. "On avait fait pareil face à Saint-Lô il y a trois ans*, ça ne nous avait pas empêchés de les pousser en prolongation", rappelle Jessy Chambey. "Par contre, à 14 h 20, quand on sort (des vestiaires), changement d'attitude. Fini la rigolade. On se met en mode compétition", prévient l'entraîneur des « Verts » durant sa causerie.

Car au FCT, on commence à en avoir un peu marre d'être le « Poulidor » du football régional. "Troarn toujours deuxième, toujours perdant", résume Jessy Chambey, référence, entre autres, à cette montée en R2 qui se refuse au club du président Florent Cordray depuis plusieurs années. Mais en ce dimanche après-midi, on croit plus que jamais en cet exploit. "Il faut changer les mentalités (...) Ça dépend si vous avez envie de gagner, de vous surpasser, d'être solidaires", adresse le technicien normand à son groupe. "Tous ces ingrédients, on doit les ressentir sur le terrain dès l'échauffement jusqu'aux arrêts de jeu. Mondeville doit repartir d'ici en se disant qu'on est une équipe difficile à jouer, sur un terrain difficile, avec un public difficile". Jessy Chambey ne pensait peut-être pas si bien dire.

*En 2017, pour le compte du 6e tour de la Coupe de France, le FCT avait poussé Saint-Lô (N3) en prolongation. Alors que le score était toujours de 1-1 à la 114', les Troarnais avait craqué dans les dernières minutes (4-1).

Le match

"C'est un match de Coupe de France. R1-R3, ça n'existe pas"

On joue la 41' quand Thomas Pindou tacle par derrière Clément De Sa Moreira quasiment au niveau de la ligne médiane. Aucune méchanceté mais un geste non maîtrisé du milieu mondevillais qui coûte cher à sa formation ; M. Hergault n'hésitant pas en lui adressant un carton rouge. Avec le recul, incontestablement, le tournant de cette confrontation. A cet instant-là, l'USONM mène 1-0 grâce à une demi-volée du latéral Demba Dia (33'). En supériorité numérique, les Troarnais, timorés avant le repos, croient (enfin) en leur chance. "C'est un match de Coupe de France. R1-R3, ça n'existe pas. Aujourd'hui, c'est du 50-50", avait martelé, pendant sa causerie, Jessy Chambey par rapport aux deux divisions d'écart entre les deux clubs.

En l'espace de quatre minutes sur deux frappes de Clément De Sa Moreira, le FCT prend les commandes (2-1, 52'). Bien que sonné, le collectif de Thierry Traoré n'abdique pas. Sur un penalty consécutif à un tirage de maillot à la limite des 16,50 mètres, Alban Bekombo remet les deux camps à égalité (2-2, 59'). La rencontre devient complètement folle. Les « Verts » n'ont pas le temps de douter que Damien Le Mechec redonne l'avantage aux locaux. Parti dans le dos de la défense adverse, l'ailier contourne le gardien Gaylor Leplé avant de marquer du pied gauche, lui le pur droitier, dans un angle impossible malgré la présence de deux défenseurs mondevillais sur la ligne (3-2, 61'). Derrière, Jessy Chambey ferme la boutique. Déjà déterminant en première période (5', 13', 25'), le coach troarnais - obligé de renfiler les gants, ses deux portiers titulaires étant indisponibles - sort encore le grand jeu sur cette reprise de Bekombo (73'). 

L'après match

"C'est la victoire d'un groupe, des supporters, de tout le monde"

Après avoir échoué de peu contre Saint-Lô (N3) en 2017 et La Maladrerie (R1) la saison dernière, Troarn tient son exploit. Pour la première fois de son histoire, le club du président Florent Cordray élimine une équipe évoluant deux niveaux au-dessus du sien. Une performance qui vaut bien quelques scènes de joie sur la pelouse, avec le public et dans les vestiaires. "C'est énormément de bonheur. C'est la victoire d'un groupe, des supporters, de tout le monde... On a fait preuve d'une belle mentalité", se félicite un Jessy Chambey "cuit physiquement" de son propre aveu au terme de ces 95' pour le moins intenses.

"On a fait une première mi-temps mitigée où on a du mal offensivement", reconnaît-il. "En seconde mi-temps, on est revenus avec de meilleures intentions", analyse l'entraîneur-gardien des « Verts ». "Cette qualification, elle fait du bien. La saison est lancée, place au championnat (avec la réception de Thury-Harcourt, dimanche prochain)". En attendant le tirage au sort du 4e tour (qui sera réalisé jeudi matin, le 24 septembre) - "Je n'ai pas de souhait particulier sur notre prochain adversaire. Peu importe, j'espère juste qu'on jouera à domicile", lâche Jessy Chambey -, quelque chose nous dit que la soirée va être longue du côté du FCT.

Coupe de France. 3e tour (dimanche 20 septembre)

Troarn (R3) - Mondeville (R1) 3-2

Stade Michel-d'Ornano. Environ 400 spectateurs.

Mi-temps : 0-1.

Arbitrage de M. Paul Hergault.

Buts : De Sa Moreira (48', 52'), D. Le Mechec (61') pour Troarn ; Dia (33'), Bekombo (sp 59') pour Mondeville.

Avertissements : Daigremont (24'), Bouillault (61') à Troarn.

Expulsion : Pindou (41') à Mondeville.

Partager sur :