Surtitre
L'entraîneur de QRM a cinq semaines pour préparer les retrouvailles avec la Ligue 2

[VIDÉO] Bruno Irles : "Si j'estime que la qualité n'est pas présente, on partira en stage à 16 !"

Résumé

La rentrée a sonné pour le promu Quevilly-Rouen. Ce lundi 21 juin, rendez-vous était exceptionnellement donné au Stade Auguste-Delaune du Grand-Quevilly, les terrains de Diochon étant indisponibles pour cause de réfection, pour un groupe uniquement composé de 15 joueurs. L'occasion pour l'entraîneur Bruno Irles et ses adjoints d'opérer une petite revue d'effectif et de réenclencher les organismes à cinq semaines du coup d'envoi de la Ligue 2. Cinq semaines au cours desquels l'effectif seinomarin va forcément continuer d'évoluer.

Image
Bruno Irles est apparu tout sourire ce lundi 21 juin pour la première séance d'entrainement de la saison 2021/2022 qui marquera le retour en Ligue 2 des « Sang et or » normands. ©Aurélien Renault
Bruno Irles est apparu tout sourire ce lundi 21 juin pour la première séance d'entrainement de la saison 2021-2022 qui marquera le retour en Ligue 2 des « Sang et or » normands. ©Aurélien Renault
Corps

Une pré-rentrée plus qu'une vraie rentrée

"Ce sont essentiellement des joueurs que j'avais la saison dernière et je suis très satisfait de leur présence avec nous"

L'inconvénient d'être délocalisé pour s'entraîner

"Ne pas s'entraîner sur son terrain n'est pas un gros problème mais un détail et les détails, il vaut mieux les mettre de notre côté"

Mercato : des renforts mais sans se précipiter

"Il y a quelques dossiers en cours mais pas beaucoup !"

Des joueurs en prêt ?

"Au niveau des joueurs prêtés, si je veux de la qualité, je suis obligé d'attendre"

Un staff qui évolue (légèrement)

"Un entraîneur des gardiens va venir compléter ce staff"

Gustavo Sangaré en vacances, la signature de Nicolas Lemaître, l'espoir de garder Mickaël Nadé

Alors que l'effectif sur lequel peut actuellement compter Bruno Irles comporte 16 noms, seuls 15 joueurs étaient présents au Stade Auguste-Delaune du Grand-Quevilly. Le milieu de terrain Gustavo Sangaré a en effet été laissé au repos, lui qui a dernièrement découvert la sélection burkinabaise en amical contre le Maroc (le 12 juin, défaite 1-0 des Etalons burkinabés), avec une titularisation à la clef. La révélation quevillaise de la saison dernière souhaitait pourtant être là mais son coach a tenu à ce qu'il se repose.

Lui était bien là par contre, on parle ici du gardien Nicolas Lemaître. Prêté la saison dernière par Reims, le portier va poursuivre l'aventure en Normandie puisqu'il signera prochainement pour deux saisons (son contrat sera effectif à partir du 1er juillet). Il était notamment accompagné sur le pré par le nouveau troisième gardien Louis Pelletier (ex-Reims, 21 ans) ainsi que par les recrues venues de Lyon-La Duchère Garland Gbellé (milieu défensif) et Nathan Dekoke (défenseur). Tandis que le groupe partira en stage près de Fougères la semaine prochaine, il ne devrait pas comporter à l'avenir le meilleur buteur sortant du championnat de National Andrew Jung, à moins d'une improbable surprise. Le joueur, sous contrat avec Châteauroux (National) jusqu'en 2022, devrait bel et bien évoluer sous d'autres cieux, contraignant QRM à se renforcer sur le front de son attaque.

En défense, très à son aise dans l'axe aux côtés de Romain Padovani, Mickaël Nadé a la cote à QRM où Bruno Irles ne cache pas vouloir tenter de le garder (recrutement ? nouveau prêt ?). Mais l'affaire n'est pas si simple qu'il y paraît. "Il ne nous appartient pas, Claude Puel compte sur lui pour la reprise donc point d'interrogation, on sera attentif", explique le coach des « Rouge et Jaune ». Un coach qui a par ailleurs définitivement tordu le cou à une rumeur l'envoyant à Toulouse, dernier club de L2 sans entraîneur. "Je suis là, je l'ai dit à mes joueurs", a répondu l'ex-Monégasque. La saison des retrouvailles avec la Ligue 2 peut donc bel et bien commencer à Quevilly-Rouen.

Aurélien RENAULT

Partager sur :