Surtitre
N2. J4 - Évreux FC 27 / Châteaubriant 1-1

Contraint au match nul par Châteaubriant, Évreux peut (encore) rager

Résumé

Toute la difficulté au sortir du duel Évreux/Châteaubriant de samedi soir consistait à déterminer si le match nul (1-1) obtenu par les promus normands était de bonne facture ou non. Si d'un côté, les ouailles de Romaric Bultel sont désormais la seule équipe de la région invaincue dans la poule après 4 journées, ces derniers ont laissé sur la pelouse du stade Mathieu-Bodmer un sentiment d'inachevé tant ils se sont montrés supérieurs à leur adversaire breton, ce que ce dernier reconnaissait allègrement sans sourciller lui aussi, après coup. C'est en première période, d'ailleurs, que les regrets ébroïciens trouvent essentiellement leur source. Bien inspiré par la titularisation d'un duo d'attaquants Ikauar Mendes/Frédéric Mendy très remuant, Romaric Bultel voyait les deux hommes se partager l'essentiel des situations du premier acte (21', 24', 35') sans parvenir toutefois à réussir le fameux dernier geste. Dangereux par intermittence, le visiteur breton, dominé dans l'impact, faisait passer un unique frisson à quelques mètres du drapeau à damier intermédiaire (42'). Lors du second acte, toujours aussi solide derrière et conquérant devant, l'EFC 27 trouvait récompense lorsque Fred Mendy imposait son mètre quatre-vingt quatorze dans la surface adverse pour marquer suite à un coup-franc (62'). Seulement, rattrapés par l'expérience adverse, les Eurois craquaient un quart d'heure plus tard lorsqu'après un corner, l'entrant Falihery Ferdinand Ramanamahefa plaçait une tête imparable au fond des cages (77'). Transpercé par l'unique frappe cadrée adverse de la rencontre, le gardien local Alexandre Lefebvre pouvait rager, surtout quand une ultime frappe locale s'écrasait sur le montant de Clément Milon (86'). Évreux, trop peu efficace, a laissé filer deux points, une fois encore, et il n'y a guère qu'au moment de faire les comptes dans quelques mois que l'on saura si l'unique unité glanée ce samedi 10 septembre aura été une bonne affaire. Ou non.

Image
Jean Gomis et ses partenaires ont multiplié les tentatives sur les cages de Clément Milon mais par manque de réalisme dans les deux surfaces, ils n'ont pu faire mieux qu'un match nul frustrant. ©Aurélien Renault
Jean Gomis et ses partenaires ont multiplié les tentatives sur les cages de Clément Milon mais par manque de réalisme dans les deux surfaces, ils n'ont pu faire mieux qu'un match nul frustrant. ©Aurélien Renault
Corps

 

National 2. 4e journée (samedi 10 septembre)

Évreux FC 27 - Voltigeurs de Châteaubriant "B" 1-1

Stade Mathieu-Bodmer.

Mi-temps : 0-0.

Arbitrage de M. Renaud Potier.

Buts : F. Mendy (62') pour Évreux ; Ramanamahefa (77') pour Châteaubriant.

Avertissements : Diakhabi (22’), Bultel (38’), Valentin (43’) à Évreux. Fayolle (7’), Leye (38’), Ndiaye (61’), Fokam Kamguem (90’+2’) à Châteaubriant.

> Évreux FC 27 : Alexandre Lefebvre (g) - Sadia Diakhabi, Alexander Borja, Batissaninque Mendes, Amede Kabongo - Thomas Valentin (cap), Eder Verissimo (Jessy Landi Fusu, 80'), Jean Gomis (Fahres Ghedjemis, 66'), Nazir Correïa - Frédéric Mendy (Valentin Candas, 80'), Ikauar Mendes (Marvin Emmanuel, 66'). Remplaçants : Sanders Munkaya. Entraîneur : Romaric Bultel.

V.Châteaubriant : Clément Milon (g) - Diabel Ndiaye, Paul Terrien, Lemouya Goudiaby (Falihery Ferdinand Ramanamahefa, 67') Romain Caumet, Melih Altikulac (Enzo Fokam Kamguem, 61') -  Lorys Fayolle, Semih Altikulac (Francois Gaudiche, 61') - Emilien Waflart (Aristhid Kamdjin, 90'), Ismaila Toure, Cheick Djibril Bangoura. Remplaçants : Kenny Philippe (g). Entraîneurs : Daouda Leye et Florian Plantard.

Partager sur :