Surtitre
Le jeune attaquant a prolongé son engagement jusqu'en 2023

Avec Godson Kyeremeh, le Stade Malherbe sécurise l'une de ses plus belles promesses

Résumé

Révélation de la phase aller avec les U19 et la réserve, Godson Kyeremeh (18 ans) a prolongé son contrat avec le Stade Malherbe jusqu'en 2023. Alors qu'il recherche activement durant ce mercato d'hiver un excentré capable d'animer le couloir droit de son animation offensive, le club normand tient peut-être celui qui occupera ce rôle dans les prochaines saisons.

Image
Pilier des U19 nationaux, Godson Kyeremeh pointe de plus en plus régulièrement le bout de son nez avec la réserve en N3 (sept apparitions pour quatre titularisations et une réalisation depuis septembre).
Pilier des U19 nationaux, Godson Kyeremeh pointe de plus en plus régulièrement le bout de son nez avec la réserve en N3 (sept apparitions pour quatre titularisations et une réalisation depuis septembre).
Corps

Pour l'Etat-major caennais, il était hors de question de revivre le psychodrame de cet été avec le départ de Kevin Monzialo à la Juventus Turin (lire encadré ci-dessous). En prolongeant Godson Kyeremeh - dont le précédent bail arrivait à échéance en juin - jusqu'en 2023, le Stade Malherbe a protégé l'un de ses plus sérieux espoirs. A l'image du défenseur Pathy Malumandsoko quelques mois auparavant, l'attaquant aurait paraphé un contrat élite (deux ans stagiaire + trois ans professionnel) même si Stéphane Nado n'a pas souhaité confirmer la nature de cet engagement. "La signature de Godson s'inscrit dans la logique de notre club qui consiste à bonifier et à valoriser nos jeunes à fort potentiel", souligne le directeur du centre de formation normand.

Auteur de dix buts pour trois passes décisives en 11 matches (dont dix titularisations) avec les U19 nationaux, le jeune homme originaire de la région parisienne explose véritablement lors de cet exercice 2018-2019. "Même s'il ne jouait pas beaucoup la saison dernière, Godson se trouvait toujours dans le groupe. Il m'arrivait de l'aligner latéral droit pour qu'il améliore ses capacités défensives dans le couloir", rappelle Michel Rodriguez, le responsable de cette catégorie d'âge, sur le site officiel du SMC. Preuve de son évolution, l'ancien du Melun FC et du RCP Fontainebleau a commencé à régulièrement pointer le bout de son nez en National 3 (sept apparitions pour quatre titularisations et une réalisation depuis septembre).

Dix buts en 11 matches avec les U19 nationaux

Toutefois, Stéphane Nado se refuse de griller les étapes. "Godson est très habile ballon aux pieds. C'est plutôt un excentré (de préférence dans le couloir droit bien qu'il soit très à l'aise avec son pied gauche). Maintenant, il faut qu'il se remplisse un peu", lance avec le sourire le directeur du centre qui a identifié un axe de progression. "Il doit apprendre à rester concentré 90'. Avec la réserve, il a été performant quand il est rentré en jeu. Ce n'est pas pareil de l'être quand vous démarrez une rencontre. Il l'a réalisé avec les U19. Il doit prouver qu'il peut faire la même chose à un degré d'intensité supérieur. C'est son prochain objectif".

Percutant, rapide, capable d'éliminer son vis-à-vis en un contre un..., Godson Kyeremeh possède un profil très prisé au haut niveau. A commencer au Stade Malherbe. De là, à déjà imaginer une intégration dans le groupe de Fabien Mercadal, il y a un pas que le coach caennais n'a pas encore, totalement, franchi. "C'est peut-être un peu trop tôt. Ça ne va pas tarder. Il ne manque pas grand-chose. Godson a tout ce qu'il faut dans la tête et dans les jambes pour nous donner un coup de main", se montre élogieux un entraîneur normand à la recherche d'un joueur avec ces caractéristiques (mais un peu plus expérimenté) durant ce mercato d'hiver. "J'adore lancer des jeunes mais je ne veux pas les mettre dans la difficulté. Tellement de gamins ont été exposés trop vite et se sont brûlés les ailes". La patience n'est-elle pas la mère de toutes les vertus.

Kevin Monzialo

La jurisprudence Kevin Monzialo

Finaliste du championnat de France avec les U19 la saison dernière, Kevin Monzialo a paraphé cet été son premier contrat professionnel avec... la Juventus Turin où il s'est engagé jusqu'en 2021 (il a intégré la Primavera). Arrivant au terme de son engagement, l'international U18 (deux sélections) avait refusé une offre de contrat stagiaire. Une proposition qui paraissait cohérente au regard de son parcours (une seule apparition avec la réserve). Pas le point de vue de ses conseillers qui avaient exigé un contrat « pro ». Un entourage qui avait reproché au Stade Malherbe d'avoir imposé une pression à son poulain en l'écartant du groupe de Fabien Mercadal. Sauf qu'il n'avait jamais été dans les intentions du staff caennais de l'intégrer définitivement à son effectif même s'il avait participé à un entraînement durant la préparation.

Partager sur :