Surtitre
L2. J29 - SM Caen / Le Havre, lundi 15 mars à 20 H 45 à d'Ornano

SM Caen - HAC : un derby normand placé sous le signe du maintien

Résumé

Très loin d'une éventuelle ambition de Top 5 qu'on a pu prêter, incontestablement à tort, à l'un et à l'autre, le Stade Malherbe et le HAC se retrouvent pour un derby normand « de la peur ». Au coup d'envoi, les deux clubs normands, respectivement 13e et 14e, ne comptent plus que six points d'avance sur le barragiste (18e). Malheur au vaincu.

Image
Le Caennais Nicholas Gioacchini qui avait obtenu ce penalty si contesté et si contestable à l'aller va recroiser la route des Havrais Fernand Mayembo et Mathieu Gorgelin. ©Damien Deslandes
Le Caennais Nicholas Gioacchini qui avait obtenu ce penalty si contesté et si contestable à l'aller va recroiser la route des Havrais Fernand Mayembo et Mathieu Gorgelin. ©Damien Deslandes
Corps

Seulement six points d'avance sur le 18e au coup d'envoi

Deux victoires, huit nuls pour sept défaites côté caennais ; trois succès, neuf partages des points et cinq revers pour les Havrais. Voici les bilans en championnat des deux représentants normands depuis leur première confrontation, mi-novembre. Forcément, avec de telles séries, on a de grandes chances d'être concerné par le barrage, mais pas celui que les supporters des deux camps espéraient en début de saison. "Quand tu as une trajectoire comme la nôtre, encore plus inquiétante que celle du Havre, tous les prochains matches sont importants. On n’a pas de marge", rappelait Pascal Dupraz dans l'entretien croisé avec son homologue seinomarin que nous avons organisé début mars. "On manque singulièrement de constance. On est absents dans les surfaces de vérité. C’est pourquoi notre équipe n’avance pas. On se crée des situations mais on ne marque pas et dès qu’il y a un coup franc, une touche, un grain de sable, la machine s’enraye".

"Quand tu as une trajectoire comme la nôtre, tous les prochains matches sont importants", Pascal Dupraz

Et les résultats de la soirée de samedi(1) ont rappelé le Stade Malherbe et le HAC à leur réalité du moment, celle de deux formations qui luttent, à l'heure où nous écrivons ces lignes, pour sauver leur peau ! "Si après le match aller (remporté 2-1 par le SMC), quelqu'un m'avait dit qu'on se retrouverait dans cette situation, je lui aurais répondu : « T'es gentil, ce n'est juste pas possible »", a confié Pascal Dupraz en conférence de presse samedi midi. Au coup d'envoi, « Rouge et Bleu » comme « Ciel et Marine », désormais respectivement 13e et 14e, ne disposent plus que de six longueurs d'avance sur le 18e, une place aujourd'hui occupée par Pau !

Ceux qui craignaient que ce derby régional, disputé à huis clos, évidemment, en raison du contexte sanitaire, manque d'enjeu sportif peuvent être rassurés. Bien sûr, le club qui l'emportera lundi, si vainqueur il y a, prendra "trois bouffées d'oxygène", comme l'a mentionné le coach savoyard dans le n°35 de FOOT NORMAND. Avec trois unités supplémentaires, Caen ou Le Havre grimperait au 10e rang à neuf étapes du terme, avec 37 points au compteur, sachant que si les derniers de la classe continuent sur un rythme identique, il n'en faudra pas plus pour renouveler son bail en Ligue 2. Pour l'éventuel perdant, ce sera une toute autre histoire, surtout au regard du calendrier qui attend les deux formations.

(1)Victoire de Guingamp, Dunkerque, Rodez ainsi que le match nul de Pau.

Calendrier du SMC et du HAC sur les neuf dernières journées

  SM Caen Le Havre AC
J30 (20 mars) ✈️ Châteauroux (20e - 19 points) 🏡 Sochaux (7e - 43 points)
J31 (3-5 avril) 🏡 Pau (18e - 28 points) ✈️ Auxerre (6e - 46 points)
J32 (10 avril) ✈️ Grenoble (4e - 53 points) 🏡 Ajaccio (11e - 35 points)
J33 (17 avril) ✈️ Troyes (1er - 58 points) ✈️ Clermont (2e - 55 points)
J34 (20 avril) 🏡 Dunkerque (16e - 31 points) 🏡 Toulouse (3e - 55 points)
J35 (24 avril) ✈️ Sochaux (7e - 43 points) ✈️ Rodez (10e - 36 points)
J36 (1er mai) 🏡 Auxerre (6e - 46 points) 🏡 Chambly (19e - 24 points)
J37 (8 mai) ✈️ Toulouse (3e - 55 points) ✈️ Valenciennes (8e - 39 points)
J38 (15 mai) 🏡 Clermont (2e - 55 points) 🏡 Troyes (1er - 58 points)

Objectif : un deuxième derby consécutif pour Malherbe

"En tant que responsable, on se doit d’être inquiet. Pour accrocher le maintien, il y a une barre fatidique et on ne l’a pas franchie. Tant que ça ne sera pas le cas, on est obligés de l’être. Maintenant, il ne faut pas l’être de manière excessive car l’inquiétude engendre de la crispation", estimait Pascal Dupraz il y a quelques jours quand nous l'avons réuni avec Paul Le Guen. Lors de cette entrevue, le technicien breton, lui, ne masquait pas sa préoccupation. "Je crois que je suis plus inquiet que Pascal, et je le suis depuis plus longtemps. Depuis le début de la saison, je suis assez tendu. Je trouve qu’on a très peu de marge, très peu… On a peu de solutions sur le plan offensif. On est parfois animés d’un sentiment d’impuissance qui engendre cette fameuse crispation dont parlait Pascal", soulignait l'ex-entraîneur du PSG. Il faut dire qu'outre la dynamique, peu reluisante de son collectif, Paul Le Guen va se présenter avec un effectif diminué en attaque avec un Jamal Thiaré toujours incertain.

"Je suis plus inquiet que Pascal, et je le suis depuis plus longtemps", Paul le Guen

Dans ce contexte, le patron sportif du HAC ne s'en cache pas : il se contenterait volontiers d'un maintien "sans être angoissé jusqu'à la dernière journée". "J'écoute les critiques, je les entends, il n'y a aucun problème. Je peux en débattre. Mais je me dis que ça aurait pu être pire (...) Je reconnais qu'on a des problèmes mais je trouve qu'on a du mérite. On s'accroche. Jusqu'à présent, on a tenu bon, on a été costauds dans les difficultés (...) Si on se sauve, je vous le dis clairement, je serai assez fier". Une déclaration qui n'a pas manqué de faire bondir certains supporters « Ciel et Marine ».

Au-delà de l'enjeu mathématique immédiat, il sera aussi question de suprématie normande. Et du côté caennais, on aimerait bien accrocher un deuxième derby dans la même saison à son tableau de chasse ; une performance extrêmement rare(2). "On pourrait mettre tout le monde d'accord à ce sujet", fixe comme cap Pascal Dupraz. La dernière fois que le Stade Malherbe y est parvenu, le président Olivier Pickeu défendait les couleurs « Rouge et Bleu » sur le pré de Venoix (lors de l'exercice 1991-1992) ! "J'aimerais être l'entraîneur qui laisse ce souvenir", clame Pascal Dupraz. Pas certain que le HAC l'entende de cette oreille.

(2)Dans son histoire, le Stade Malherbe a remporté deux derbys dans une même saison lors des saisons 1935-1936 et 1991-1992. En 1931-1932, 1932-1933, 1936-1937, 1937-1938, 1943-1944, 1978-1979 et 1984-1985.

> L2. J25 - SM Caen (12e - 34 points) / Le Havre (14e - 34 points), lundi 15 mars à 20 H 45 au Stade Michel-d'Ornano.

Partager sur :