Surtitre
L2. J35 - Sochaux / SM Caen, samedi 24 avril à 20H à Bonal

[Vidéo] Fabrice Vandeputte : "Il faudrait être un doux rêveur pour ne pas penser au barrage"

Résumé

Cette fois-ci, le Stade Malherbe, 17e avec un seul point d'avance sur Dunkerque (18e), un barragiste qui accuse un match de retard, ne peut plus se réfugier derrière un éventuel matelas d'avance. Alors qu'il n'a remporté que deux de ses 23 dernières sorties en championnat, le club normand serait bien inspiré de retrouver le chemin du succès à Sochaux. Le rendement de ses attaquants, le rôle de Nicolas Seube dans le staff, la réduction du groupe... Avant de se rendre à Bonal, le coach Fabrice Vandeputte a été interrogé sur tous ces thèmes en conférence de presse.

Image
A l'exception de Yoël Armougom et Johann Lepenant, Fabrice Vandeputte dispose d'un groupe au complet pour le déplacement à Sochaux. ©Damien Deslandes
A l'exception de Yoël Armougom et Johann Lepenant, Fabrice Vandeputte dispose d'un groupe au complet pour le déplacement à Sochaux. ©Damien Deslandes
Corps

La situation au classement

"Il faudrait être un doux rêveur pour ne pas penser au barrage"

Le rendement offensif de ses attaquants

"Je comprends qu'on puisse ne pas faire un match très abouti"

Le rôle de Nicolas Seube dans le staff

"Même si ça part d'une bonne volonté, ça serait bien que les joueurs n'entendent des consignes que d'un entraîneur"

La réduction du groupe

"Détacher un groupe de 17-18 joueurs de champ jusqu'à la fin de saison"

La titularisation de Sullivan Péan dans les cages

"J'ai une totale confiance en Sullivan"

> L2. J35 - Sochaux (7e - 48 points) / SM Caen (17e - 37 points), samedi 24 avril à 20 heures au Stade Bonal.

Partager sur :