Anthony Prunier (Ouest Cotentin) : "Des cas positifs ? Ça va être notre grande frayeur dans les prochains jours"

Corps

> Anthony Prunier, entraîneur d'Ouest Cotentin (R2) qui accueille Falaise (R2) au 6e tour : "C'est un peu le branle-bas combat. Je suis complètement étonné car les dernières annonces du gouvernement incitaient à plus de restrictions. J'espère qu'on ne va pas déchanter dans les prochains jours. Mais on est heureux de pouvoir jouer ce 6e tour même si ce n'est pas dans les meilleures des conditions. Au moins, cette saison aura une finalité. On dispose de dix jours pour se préparer sachant que si j'ai bien compris, on ne peut pas s'entraîner en soirée avec le couvre-feu (à 18 heures). On va caler des séances ce week-end, samedi et dimanche. Heureusement, chez nous, on a conservé une activité physique notamment après le confinement avec trois entraînements par semaine. J'avais entre 25 et 30 joueurs de présent. La plupart d'entre eux ont des travails avec des horaires décalés nous qui l'ont permis. Bon, ça va nous demander une sacrée logistique rien que pour faire passer les tests à tous nos joueurs. Des cas positifs ? Ça va être notre grande frayeur dans les prochains jours. Et qu'est-ce qui se passe si le terrain n'est pas praticable ?".

Partager sur :