Surtitre
Futsal - Retour sur la formidable année 2020 d'Hérouville Futsal

2020 : le grand millésime d'Hérouville Futsal en 8 dates clefs

Résumé

S'il y a une équipe en Normandie qui a connu une année 2020 presque parfaite, c'est bien Hérouville Futsal grâce à sa promotion en D1 et à son parcours bluffant depuis septembre. Alors que dans quelques heures vont fleurir çà et là sur internet de pessimistes et alarmantes rétrospectives de l'année écoulée, la rédaction de Foot Normand vous offre pour sa part les 8 dates clefs d'une année clairement ensoleillée dans la banlieue caennaise.

Image
De ses réussites sportives en D2 à sa troisième place en D1 à la trêve en passant par l'officialisation en mai de sa montée, Hérouville Futsal a vécu une année 2020 richissime en émotions. ©Aurélien Renault
De ses réussites sportives en D2 à sa troisième place en D1 à la trêve en passant par l'officialisation en mai de sa montée, Hérouville Futsal a vécu une année 2020 richissime en émotions. ©Aurélien Renault
Corps

25 janvier 2020 

Hérouville écrase Pessac 9-3 et s'envole au sommet de la D2

Pour son premier match de championnat en 2020, c'est dans la peau du leader invaincu de la D2 qu'Hérouville Futsal accueille Pessac, sans son public car sanctionné d'un huis clos. Si les observateurs imaginent déjà ce formidable collectif capable de s'inviter en D1 quelques mois plus tard, au sein de l'équipe, nulle « enflammade » malvenue n'est de mise. Malgré un succès probant (9-3) contre une grosse formation de leur poule, le discours reste prudent et modeste chez le capitaine Samir Alla qui s'inquiète alors même d'un éventuel retour en force du rival lavallois. "Ils (les Lavallois) ont encore recruté pendant le mercato. Ils ont les moyens, un bon coach, c’est le grand favori", glisse-t-il. "On essaie d’exister. Ça va être compliqué. Notre objectif primordial est d’être dans le top 3. Si on peut gratter plus, on ne va pas s’en priver". Promesse plus que tenue.

DSC_0414.JPG

Aziz Arbaoui et Nabil Alla peuvent avoir le sourire car leur année 2020 vient de commencer sur les chapeaux de roue.

22 février 2020

HF étrille Futsal Paulista 13-1 et joue alors son dernier match en D2

Sans le savoir, Nabil Alla et ses camarades jouent au cœur de l'hiver leur ultime rencontre de la saison 2019-2020 contre Futsal Paulista. Le duel tourne alors à la correction et l'armada calvadosienne, plus que jamais tournée vers la première division, écrase son adversaire francilien sur le score sans appel de 13-1. S'en vient alors le temps des doutes puisque pour avoir aligné Tarik Baghit alors qu'il était suspendu, les Normands vont finalement perdre ce match sur tapis vert (0-3, seule défaite de la saison au demeurant) et se voir infliger un point de pénalité, ramenant alors Laval à seulement quatre points derrière. Sans conséquence puisque l'arrivée du confinement et la crise sanitaire s'en viennent mettre un point final forcé à l'exercice en cours.

15 mai 2020

La FFF officialise la montée hérouvillaise en D1

Même si depuis plusieurs semaines, il était quasiment acquis qu'Hérouville ne perdrait pas son trône en D2 et que les montées/descentes ne seraient pas gelées dans les championnats de football et de futsal tricolores, il aura fallu attendre le 15 mai pour enfin jubiler. C'est en effet à cette date que les Hérouvillais ont eu la confirmation qu'ils évolueraient officiellement en D1 pour la saison 2020-2021, s'offrant un retour dans l'élite plus rapide qu'escompté. "On a passé le cap grâce à un mélange de discipline et d’humilité", déclare alors Samir Alla. "Les joueurs ont été exemplaires. Et personnellement, je n’ai pas lâché le moindre détail". La promotion, nettement méritée, vient alors récompenser une rigueur sans faille et un véritable talent collectif au sortir d'une saison quasi-parfaite.

DSC_0105.JPG

Nabil Alla, buteur irrésistible en D2, congratule Alex Magno, recrue arrivée en janvier en prévision de la montée en première division.

5 août 2020

Hérouville reprend l'entraînement en vue de sa saison en D1

Les jambes démangent en ce 5 août pour la reprise de l'entraînement collectif. Après des semaines de battement, les joueurs de futsal hérouvillais se retrouvent enfin pour inaugurer une aventure en D1 dont ils ignorent encore le sens de la narration. Une semaine plus tard, la presse est conviée pour venir découvrir le nouveau projet et même si l'orage gronde sur l'agglomération caennaise, les éclaircies et les sourires sont au beau fixe dans le gymnase Allende. Même si la Covid-19 a différé les arrivées de certains renforts, le président Ayoub Benazzouz reste confiant, Samir Alla aussi. "On attend deux Brésiliens (Alex Magno et Miguel Sarmento)", explique l'international français. "Avec la Covid et ce qui se passe au Brésil, c'est très compliqué pour eux de se déplacer. Ceux qui sont là sont déjà très appliqués en tout cas". Le commencement de quelque chose de grand.

13 septembre 2020

Hérouville Futsal s'incline 8-0 à Mouvaux-Lille...mais ne panique pas

Il se dit que l'écart de niveau peut être immense entre la D1 de futsal et son antichambre, dans les mêmes proportions peut-être qu'en football féminin. Alors, quand Hérouville entame son championnat de D1 le dimanche 13 septembre et qu'il repart de Mouvaux-Lille avec une correction (8-0), on imagine rapidement le pire avant de comprendre que les Normands sont simplement tombés contre l'une des deux équipes injouables pour le commun des mortels de l'élite (avec ACCS). Recruté pour son savoir-faire, le nouvel entraîneur Ramzi Majri éteindra à raison tout début d'incendie avec les médias locaux en adoptant un discours très calme et posé : "On a joué contre un des favoris de la poule main on a fait des bonnes choses. Le score ne reflète pas le match, on n’a pas su concrétiser nos occasions. On va s’appuyer là-dessus pour continuer à bosser. Je retiens qu'on leur a posé beaucoup de problèmes. Il ne faut pas s’arrêter sur le score car en futsal, ça va très vite."

119664194_947669285728349_2704748165266347177_o.jpg

Sur le terrain d'un des deux cadors de D1, Hérouville paie cash son manque d'efficacité dans les deux surfaces. Les deux larges revers contre l'ogre lillois et l'ogre ACCS sont sans conséquence. ©Mouvaux Lille Métropole Futsal Facebook

3 octobre 2020

Première victoire de la saison à Toulon sur le score de 3-1

Et Ramzi Majri ne croyait pas si bien dire au sortir du premier revers de la saison. De nouveau en déplacement pour leur deuxième match de championnat, les Hérouvillais sont au défi de Toulon, une formation qu'ils redoutent car quatrième du dernier championnat. Alors qu'on imagine qu'après Mouvaux, il faudra une phase d'adaptation aux Normands, ces derniers créent la sensation en disposant des Varois sur le score de 3-1. Une victoire qui fera dire à Samir Alla qu'elle a été obtenue au prix de "beaucoup de sacrifices" mais aussi grâce à "un peu de réussite". Contre une formation qui jouait en Coupe d'Europe la saison précédente, HF tient d'emblée son match référence. Aziz Arbaoui, Nabil Alla et Samir Alla débloquent pour leur part un compteur but qui ne fera que défiler tout au long de l'automne.

21 novembre 2020

Hérouville Futsal s'octroie un quatrième succès de rang en battant Nantes 6-3

La rapide embellie aperçue contre Toulon a rapidement trouvé confirmation si bien que le 21 novembre vient consacrer l'équipe hérouvillaise comme la sensation du début de saison. Privilégiés selon leurs dires car autorisés à poursuivre leur championnat malgré le confinement général, les Calvadosiens ne gâchent pas leur temps passé sur le terrain. Contre Nantes, ils s'offrent un quatre à la suite que ne renierait pas Julien Lepers pour s'inscrire plus que jamais dans les hauteurs du championnat. "Ce succès est en adéquation avec ce qu'on voit depuis plusieurs semaines", réagit alors le coach Ramzi Majri. "Ce groupe a une force mentale et cette capacité à ne jamais cesser d'y croire". Transcendant, équilibré, en avance sur ses temps de passage, le tube de l'automne de la D1 de futsal cumule bien des qualités que le revers concédé chez le cador qu'est le Paris Sporting Club (3-2) une semaine plus tard ne remettra même pas en cause.

124539148_742552349938111_893407791404236647_n-2.jpg

De retour au club pour l'aider à bien figurer en D1, Abdou Alla tombe dans les bras de son grand frère Nabil après avoir scellé le succès hérouvillais contre Nantes.

12 décembre 2020

L'armada hérouvillaise est troisième de D1 à la trêve après un succès contre Béthune (2-1)

De Pessac à Béthune, Hérouville aura vécu une année 2020 pleine d'émotions. Tel un ado en pleine croissance, le club de la banlieue caennaise aura poussé de plusieurs centimètres en quelques mois sans jamais voir cependant sa voix s'érailler. Contre Béthune, bien qu'esquintée physiquement, l'équipe de Nabil Alla s'en vient terminer l'année comme elle l'a commencé, par une victoire. Ce nouveau succès obtenu sur le score de 2-1 offre à Hérouville de gonfler son bilan flatteur et de le porter à six succès, deux nuls et trois défaites seulement. Surtout, à la faveur des matchs en retard, HF est pensionnaire du podium à la trêve. "On a un bagage de points qui nous permet de souffler mais on ne doit pas oublier qu'en deuxième partie de saison, on va chez tous nos concurrents pour le maintien et qu'on reçoit tous les gros", rappelle Samir Alla dans un discours digne du capitaine responsable qu'il est. "Cependant, il est clair que si on nous avait dit qu'on aurait 20 points à Noël, on ne l'aurait pas cru...". Nous non plus, et pourtant, c'est bien réel, cet exploit de 2020 est bel et bien signé Hérouville Futsal. Merci pour cette histoire, bravo messieurs et à l'année prochaine !

Aurélien RENAULT

Partager sur :