Surtitre
Coup de projecteur sur...

L'ES Beslon défie le temps

Résumé

Dans un contexte où il est de plus en plus compliqué de faire perdurer des clubs dans les territoires ruraux, l'Etoile Sportive de Beslon, ouvert à tous les joueurs, y compris les débutants, fréquente les championnats départementaux de la Manche depuis une quarantaine d'années sans interruption. Une sacrée performance.

Image
L'ES Beslon ne compte qu'une seule équipe, évoluant en D4 départementale dans le district de la Manche. "Il n'y a qu'à la fin des années 1970-1980 que notre club en a eu deux", précise le président Pascal Thomas.
L'ES Beslon ne compte qu'une seule équipe, évoluant en D4 départementale dans le district de la Manche. "Il n'y a qu'à la fin des années 1970-1980 que notre club en a eu deux", précise le président Pascal Thomas.
Corps

A Beslon, un dimanche tous les 15 jours, le Stade Municipal prend vie. Et ce depuis 1977, date de la création de l'Etoile Sportive. "C'est Marcel Brault, l'ancien instituteur de la commune, qui fut, d'ailleurs, mon instituteur, qui a fondé le club. Voyant pas mal de jeunes taper dans le ballon, il s'est dit pourquoi ne pas en monter un", se souvient Pascal Thomas. Comme le président, ils sont plusieurs à être présents depuis le début de l'aventure, ou presque, à l'image de Pascal Ladroue qui, du haut de ses 50 ans, foule encore les pelouses départementales. "Comme il est agriculteur et qu'il ne doit pas se blesser, il joue un peu moins aujourd'hui". Le Maire, Léon Dolley, a aussi défendu les couleurs « Bleu roi ». "Il fut notre avant-centre".

Une Etoile Sportive qui n'est pas le premier club de foot à avoir existé dans ce village situé à proximité de Villedieu-les-Poêles, dans la Manche. "On a retrouvé deux photos remontant à 1942 prouvant qu'il y avait une équipe à cette époque. Ce sont nos seules traces d'archives", rapporte Pascal Thomas. L'histoire, une notion primordiale à l'ESB. Il suffit de se rendre dans le club house pour s'en rendre compte. Dans ces bungalows, financés par les fonds propres du club à hauteur de 5 000 € en 2015 (un investissement conséquent pour une association dont le budget de fonctionnement s'élève à 3 000 € par saison), figurent toutes les photos de l'équipe, année par année, depuis 1977 ! "On fait un calendrier tous les ans", explique le dirigeant beslonais.

L'anecdote

Des poteaux carrés comme à Hampden Park 

Le Stade Municipal de Beslon possédait une particularité jusqu'à la fin des années 1980. Et pour cause, les buts étaient équipés de poteaux carrés comme le mythique Hampden Park de Glasgow, antre de la finale de la Coupe des clubs Champions entre le Bayern Munich et Saint-Etienne en 1976.

Sur ces mêmes murs, on retrouve également quelques « pépites » à l'image de ce diplôme du record du plus grand nombre de passagers dans une cabine de tracteur (15 pour info) ! Certifié par le Guiness Book s'il vous plaît. "A Beslon, on battu de nombreux records du monde. A l'époque, on organisait ça tous les ans. Pour celui de la cabine de tracteur, Monsieur le Maire faisait partie des heureux élus, tout comme moi", explique, avec le sourire, Pascal Thomas. Un président très attaché à la philosophie de son club. "Nous, c'est à la bonne franquette", plaisante Pascal Thomas. "On forme avant tout une bande de copains. On s'entend tous très bien. On ne se prend pas la tête. Quel que soit le score de nos matches, que l'on perde ou qu'on gagne, on partage un verre avec notre adversaire lors de la troisième mi-temps".

"On accepte tout le monde. Même ceux qui n'ont jamais joué. cette saison, on a un ou deux débutants"

Dans un état d'esprit similaire, à Beslon, on accepte tout le monde, peu importe son niveau de pratique. "Même ceux qui n'ont jamais joué. Cette saison encore, on a eu un ou deux débutants". D'ailleurs, bien que situé dans un territoire rural, l'ESB ne manque pas de joueurs, en témoignent les 27 licenciés pour cet exercice 2019-2020. "On en a beaucoup qui sont issus du cru, habitant à une vingtaine de kilomètres autour de Beslon. Et les jeunes du club ramènent toujours des copains à eux".

Une formule qui fonctionne plutôt pas mal. Sous la responsabilité de deux joueurs, Aurélien Foucher et Samuel Clément, qui "se chargent de l'animation des séances, des convocations, de la composition", l'Etoile Sportive pointait en septième position dans sa poule de D4, fin janvier. "On a toujours fréquenté plus ou moins ce niveau", souligne le président manchois. Si la pression du maintien n'existe pas (et pour cause, l'ESB évolue au dernier niveau), l'accession à la division supérieure ne constitue pas, pour autant, une quête absolue. "On dispose d'une bonne petite génération. Si ça se présente un jour, on n'empêchera pas les garçons de monter. Après, si c'est pour prendre des pilules tous les week-ends".

Des nouveaux maillots grâce à Jeanine et Jacques Aumont

Photo principale_0.jpg

Joueurs et dirigeants de l'ES Beslon prennent la pose avec leur nouvel équipement devant toutes les photos des équipes du club depuis 1977, année de la création du club.

En présence notamment de Pierre Leresteux, le président de la Ligue de Normandie, l'ES Beslon a reçu un équipement complet de la marque Nike (maillots, shorts, chaussettes + ballons) ainsi que 18 places pour le match de Ligue 2 entre le Stade Malherbe et Grenoble (J27. 2-0, le 28 février). Une équipe de la Manche qui a remporté notre jeu-concours (en partenariat avec la LFN, la Région Normandie et les magasins Intersport) grâce aux pronostics de Jeanine et Jacques Aumont, ce couple de retraités-supporters du Stade Malherbe, qui s'est fait une spécialité de faire gagner les clubs à proximité de chez eux.

"Je remercie Madame et Monsieur Aumont d'avoir joué pour nous. Ça permet de parler de notre commune, de notre club, de toutes les personnes qui ont permis à l'Etoile Sportive d'exister sans interruption depuis 43 ans. A commencer par Marcel Brault, notre instituteur qui l'a fondé, et de tous ceux qui se sont relayés depuis jusqu'à Pascal. Tu dois avoir le record du nombre d'années à la présidence", lance le Maire Léon Dolley, lui-même ancien joueur de l'ESB, en s'adressant au président Pascal Thomas.

Partager sur :