Ligue de Normandie

Retrouvez toute l’actualité de la Ligue de Football de Normandie : championnats régionaux, sélections, vie institutionnelle...

Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°39) dans les kiosques
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND est sorti dans les kiosques avec en UNE Stéphane Moulin, le nouveau coach du Stade Malherbe, et les Bézots de la Cavée Verte. Au programme de ce n°39 : > un Face-à-face avec Stéphane Moulin, l'entraîneur du SMC > la présentation du nouveau staff de Stéphane Moulin > un retour sur les souvenirs Jean-Marc Branger, non conservé par le Stade…
En savoir
L'ancien Lexovien succède au charismatique joueur-entraîneur Jessy Chambey

À 35 ans, Romain Frémont est devenu ces dernières semaines le nouvel entraîneur du FC Troarn, club de Régional 3. Alors qu'il portait jusqu'alors la casquette de coach des U18 régionaux au sein du club bordant la Plaine de Caen, le natif de Lisieux va retrouver le banc d'une équipe sénior la saison prochaine. La raison est toute simple : celui qu'on doit désormais appeler son prédécesseur, l'entraîneur-joueur Jessy Chambey, s'est engagé du côté de Dives-Cabourg (N3). En interne, la promotion de Romain Frémont est ainsi apparue aussi prégnante que naturelle.

En savoir
L'ancien joueur de Fécamp succède à Kader Djemel, à la tête de l'équipe depuis 17 ans

Après 17 ans de bons et loyaux services à la tête de l'ES Mont-Gaillard, Kader Djemel a rendu les clefs de son casier. Dans un club rendu plus stable par une gestion financière mieux avisée ces dernières saisons, c'est l'ancien joueur de Rouen Joakim Maheux qui a pris les rênes de l'équipe ces dernières semaines. Déjà présent dans le staff la saison passée, le coach de 43 ans va entraîner pour la première fois de sa carrière au niveau R1. Son président Hamady Sidibé a d'ores et déjà fixé ses objectifs. Alors que la réserve doit monter de D1 en R3, Joakim Maheux a pour mission de maintenir la formation havraise au plus haut niveau régional. Tout simplement.

En savoir
L'ancien coach de Saint-Lô va mener un nouveau projet dans la Manche

Incontournable dans la région depuis de nombreuses années maintenant, Mickaël Derouet a récemment quitté son poste au FC Saint-Lô où il occupait, entre autres, le poste d'entraîneur de l'équipe fanion aux côtés de son ami de toujours Yann Mesnil-Letellier. En mai, le Manchois de 40 ans s'est alors engagé à l'Entente Sportive Coutançaise et se trouve au-devant d'un nouveau projet très emballant. Outre la fonction de coach du groupe premier en Régional 2, l'ancien flérien espère apporter sa pierre à l'édifice au sein d'un club où les possibilités de développement sont nombreuses.

En savoir
Julien Le Pen veut renouer avec les performances entrevues l'automne dernier

Co-leader de National 3 lorsque la saison a malheureusement été stoppée à l'automne dernier, l'Avant Garde Caennaise paraissait armée afin de lutter pour une éventuelle montée en National 2. Au début de l'exercice 2021/2022 qui s'annonce, le club caennais risque à nouveau d'attirer bien des regards en raison d'une intersaison jusqu'alors bien menée qui laisse à penser que le coach Julien Le Pen pourra compter sur un groupe au moins aussi compétitif que son devancier. Voilà qui promet !

En savoir
L'ancien pro, véritable globe-trotter, va s'inscrire dans un beau projet

De toutes les nominations d'entraîneur en Normandie dans cette intersaison, celle de l'ancien pro Yacine Si Salem à Caudebec Saint-Pierre n'est pas la plus médiatique mais apparaît sur le papier comme l'une des plus séduisantes. L'ancien milieu offensif de Belenenses au Portugal va en effet coacher un groupe sénior pour la première fois de sa carrière, fort d'une belle expérience accumulée au gré de ses (nombreux) voyages. Alors qu'il vient d'obtenir son BEF, le technicien de 33 ans se réjouit de mener un nouveau projet qui ne manquera pas de piquant.

En savoir
L'équipe « B » avranchinaise voudra une fois de plus bien figurer en National 3

Présent à l'US Avranches Mont-Saint-Michel depuis 2015, Christophe Duboscq est maintenant une figure incontournable du club présidé par Gilbert Guérin. Qu'il œuvre dans le staff de Fred Reculeau ou auprès de son équipe de National 3, l'ancien joueur de la maison possède à la fois un vrai rôle de pierre angulaire et de courroie de transmission entre les différentes équipes de l'USAMSM. Pour la saison 2021-2022 qui s'annonce, le technicien espère un exercice plus serein et ne compte pas, dans les grandes lignes, changer son mode de fonctionnement.

En savoir
Un joli défi se dessine pour une jeune technicienne plein d'ambition

Au SU Dives-Cabourg, si Philippe Clément reste l'irremplaçable coach de l'équipe première, le club a fait le choix de suppléer Benjamin Delauney par une toute jeune entraîneure de 23 ans. Joueuse du club, ancienne de l'Avant-Garde, Océane Verrolle va ainsi se retrouver à la tête d'une équipe senior masculine pour la première fois de sa carrière, assistée dans son travail par Cyrille Lanois. Le début d'une aventure que la native de Caen espère remplie de succès même si elle a conscience que son statut de femme dans un monde d'hommes sera bien souvent pointé du doigt.

En savoir
L'entraîneur de QRM a cinq semaines pour préparer les retrouvailles avec la Ligue 2

La rentrée a sonné pour le promu Quevilly-Rouen. Ce lundi 21 juin, rendez-vous était exceptionnellement donné au Stade Auguste-Delaune du Grand-Quevilly, les terrains de Diochon étant indisponibles pour cause de réfection, pour un groupe uniquement composé de 15 joueurs. L'occasion pour l'entraîneur Bruno Irles et ses adjoints d'opérer une petite revue d'effectif et de réenclencher les organismes à cinq semaines du coup d'envoi de la Ligue 2. Cinq semaines au cours desquels l'effectif seinomarin va forcément continuer d'évoluer.

En savoir
L'entraîneur normand espère un prochain exercice plus satisfaisant

Incontournable dans le paysage des coaches normands, Vincent Laigneau va entraîner l'Union sportive alençonnaise pour le huitième exercice de suite la saison prochaine, le plus long bail de sa carrière sur un banc. Alors qu'il a fait le choix de libérer ses joueurs tout le mois de juin, le technicien s'est appliqué à ajuster son effectif en amont et se réjouit de retrouver la compétition en août. Le maître-mot, celui qui a manqué ces dernières saisons aux Ornais, sera alors la constance.

En savoir