US Avranches

Retrouvez toute l’actualité de l’US Avranches Mont-Saint-Michel : comptes rendus, résultats, interviews… Avec un nouvel entraîneur à sa tête : Frédéric Reculeau, le club du président Gilbert Guérin voudra confirmer sa place dans l’antichambre du football professionnel français.

National. J23 - US Avranches / SC Lyon 1-1

C'était le match des partages ce samedi soir à René-Fenouillère. Le partage des maillots tout d'abord puisqu'un imbroglio de couleurs a d'abord contraint les visiteurs à revêtir les tuniques normalement portées par les U19 locaux. Le partage des galères ensuite puisque les deux équipes ont eu énormément de difficultés à mettre du rythme dans la rencontre. Exceptée une tête non cadrée de Samuel Essende (5') pour Avranches et une frappe rasante de Mohamed Fadhloun (43') côté rhodanien, la première période n'a au de relief qu'au travers de l'exclusion (sévère) de Khaled Adenon (42') pour avoir retenu Ivan Botalla à 50 mètres de son but. À 11 contre 10, les Lyonnais auront mis le temps mais ont finalement ouvert le score en deuxième période grâce à une réalisation de Jonathan Rivas (74') sorti du banc. Une joie de courte durée puisque la révolte des Manchois se concrétisait cinq minutes plus tard lorsque Steven Séance catapultait de la tête un maître coup franc botté par Pierre Magnon (79'). Si les occasions pleuvaient alors de part et d'autre (82', 86', 91'), rien ne serait alors plus marqué dans un duel moyen conclu sur un ultime partage : celui des points.

En savoir
N1. J23 - US Avranches / SC Lyon, samedi 27 février à 18H au Stade René-Fenouillère

Arrivé cet été du FC Lorient (Ligue 1) au sein duquel il était certainement voué à un nouvel exercice avec l'équipe réserve en National 2, le latéral gauche Samuel Loric a préféré venir humer l'air normand et prendre de l'expérience en National sous les couleurs de l'US Avranches. Séduit par le projet de jeu du coach Fred Reculeau, le natif de Vannes, âgé de 20 ans, a déjà joué à 12 reprises en championnat (un but) et ne regrette nullement son choix à l'heure d'attaquer le dernier tiers de la saison où il sera avant toute chose question de maintien et si possible de course au podium. S'ils veulent garder de l'ambition d'ailleurs, les Manchois seraient très inspirés de s'imposer ce samedi contre le SC Lyon, relégable et évidemment prenable sur le papier.

En savoir
L2. J26 - Guingamp / SM Caen, lundi 22 février à 20 H 45 au Roudourou

Depuis la fin de son aventure, contrainte et forcée, au Stade Malherbe à l'été 2018, Xavier Gravelaine ne s'était quasiment jamais exprimé à ce sujet. Mais son récent licenciement de Guingamp, dans des conditions qu'il considère comme similaires à celles de son départ de Caen, a agi comme un déclic pour l'ex-international français. "Le problème quand tu ne parles pas, c'est que les autres le font à ta place. Et ils ne se gênent pas pour te dézinguer, pour proférer des mensonges à ton encontre, à celle de Jean-François. Je veux bien être gentil mais là, je dis stop". Et le moins que l'on puisse dire, c'est que l'ancien directeur général du club normand, qui a repris "sa liberté de parole", ne mâche pas ses mots. Dans son viseur : ces actionnaires qui ont poussé Jean-François Fortin vers la sortie, Gilles Sergent en tête, coupables à ses yeux d'avoir précipité la chute sportive et économique du SMC. Son renvoi de l'En Avant, son expérience à l'US Avranches, la situation des « Rouge et Bleu »… Alors que nous l'avons retrouvé au cœur de la Manche où il a décidé de s'installer en famille, Xavier Gravelaine a répondu à tous ces thèmes, et bien d'autres, dans l'entretien qu'il nous a accordé.

En savoir
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°34) dans les kiosques
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND est sorti dans les kiosques avec en UNE Xavier Gravelaine, l'ancien directeur général du Stade Malherbe, et Khalid Boutaïb, l'attaquant du HAC : Au programme de ce n°34 : > un Face-à-face avec Xavier Gravelaine, l'ancien directeur général du Stade Malherbe qui sort de son silence deux ans et demi après son départ de Caen > un retour sur le PSE (…
En savoir
Coupe de France - 7e tour / Quevilly-Rouen 3-2 US Avranches

Le football et la Coupe de France plus particulièrement sont parfois cruels. L'US Avranches l'aura appris à ses dépens ce vendredi soir lors du choc entre équipes de National qui l'opposait à Quevilly-Rouen qui lançait en grandes pompes le 7e tour de l'épreuve centenaire à travers l'Hexagone. Il ne fallait que 12 petites minutes à Mathéo Remars pour débloquer le compteur des locaux sur un service idéal de Virgile Pinson. Alors que les Manchois réagissaient par à-coups, c'est finalement l'inévitable Andrew Jung, sorti du banc, qui offrait le break à son équipe au retour des vestiaires (51'). C'était sans compter sur la forme éclatante de la bande à Fred Reculeau qui surprenait son monde en sortant brutalement du bois. Samuel Essende sur une remise astucieuse de Steven Séance (54') et Julien Anziani sur un maître coup franc excentré (58') remettaient les deux formations à hauteur. Si l'équipe de la Manche avait alors le vent en poupe et dominait légèrement les débats, le chaos final, la clémence de l'arbitre auprès de Damon Bansais (QRM) qui méritait sans doute un deuxième carton jaune et surtout le souhait manifeste des deux équipes de ne pas en découdre aux tirs au but offraient finalement un finish terrassant. Déjà auteur de deux passes, l'excellent Virgile Pinson clôturait les débats en remettant QRM définitivement devant à l'aube du temps additionnel (90'). Avranches éliminé, les Seinomarins attendent de pied ferme leur futur adversaire : ce sera l'AF Virois...ou le FC Rouen.

En savoir
N1. J19 - Créteil-Lusitanos / US Avranches, vendredi 22 janvier à 18H

Appelé à remplacer Carlos Secretario à la tête de l'US Créteil-Lusitanos le mois dernier (l'entraîneur portugais ayant dû se retirer pour raisons médicales), le Normand Richard Déziré sera une nouvelle fois sur la route de son ancien club, l'US Avranches, ce vendredi soir. L'occasion de se pencher sur le chemin accompli par le coach de 48 ans depuis son départ de la Manche en 2015 et de manière plus générale sur le regard que porte le technicien sur son parcours à l'heure de retrouver un championnat dont il avait su s'extraire à la tête du Mans voilà deux saisons.

En savoir
N1. J17 - Sète / Avranches, vendredi 8 janvier à 18H au Stade Louis-Michel

Souvent blessé depuis qu'il a rejoint l'US Avranches cet été, l'attaquant Jordan Kassa (26 ans) espère vivre une deuxième partie de saison plus sereine. L'ex-buteur du FC Sète souhaite enfin enchaîner, marquer et voir dans son sillage la formation normande retrouver de l'éclat. Deux mois après une blessure, le Montpelliérain de naissance pourrait d'ailleurs effectuer son retour sur les terrains ce vendredi, justement contre son ancienne équipe sétoise. Tout comme un symbole.

En savoir
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°33) dans les kiosques
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND est sorti dans les kiosques avec en UNE Alexis Beka Beka, l'une des révélations du Stade Malherbe, et les supporters du HAC, inquiets par rapport à la situation sportive de leur équipe : Au programme de ce n°33 : > un Face-à-face avec Patrice Garande, l'entraîneur de Toulouse, avant son retour à d'Ornano le 11 janvier > un entretien XXL avec…
En savoir
National 1 - Bilan à la trêve de l'US Avranches

Dans le doute au niveau du jeu proposé et de ses résultats ces dernières semaines, l'US Avranches est partie célébrer Noël dans la peau du 11e du championnat. Alors que l'entourage de l'équipe et son entraîneur Frédéric Reculeau attendent mieux de leurs joueurs, la deuxième partie de saison s'annonce décisive. Les coéquipier de Charles Boateng vont devoir se transcender pour offrir sans trop trembler au club manchois son septième maintien de rang au troisième échelon hexagonal.

En savoir
N1. J13 - Boulogne / Avranches, vendredi 11 décembre à 18 H 30 au Stade de la Libération

Contre l'US Boulogne ce vendredi soir, l'US Avranches aura grand besoin du talent de ses milieux de terrain Azzedine Ounahi et Moataz Zemzemi pour ne pas perdre un duel d'importance. Les deux joueurs qui évoluaient au RC Strasbourg la saison dernière ont vu le hasard leur faire suivre la même trajectoire cet été. L'un et l'autre, bien décidés à tirer le club manchois vers le haut, ne manquent pas d'ambitions à moyen et à plus long terme.

En savoir