Surtitre
National 3. J2 - Le debrief

Cherbourg en tête, la perf' d'Evreux, le retour de Oissel, Alexander Borja, Winnie Baltazar...

Résumé

La deuxième victoire de Cherbourg qui lui permet de s'installer seule en tête du classement, le retour gagnant de Oissel dans cette division, le match spectaculaire entre l'AG Caen et Evreux, la performance de Winnie Baltazar encore buteur avec Vire, les week-ends qui se suivent mai qui ne se ressemblent pas pour Alexander Borja avec Dieppe... Retrouvez le debrief de la deuxième journée de N3.

Image
Encore buteur, Winnie Baltazar a offert les trois points à Vire. Ce week-end, Evreux et le CMSO Oissel de Romain Djoubri se sont également imposés. Idem pour Cherbourg en tête du classement.
Encore buteur, Winnie Baltazar a offert les trois points à Vire. Ce week-end, Evreux et le CMSO Oissel de Romain Djoubri se sont également imposés. Idem pour Cherbourg en tête du classement.
Corps

La perf' du week-end

Vainqueur chez la réserve de QRM, l'AS Cherbourg seule en tête

Au regard des déboires administratifs qu’elle a connu cet été et des difficultés pour lancer la marche en avant dans sa préparation, retrouver l'AS Cherbourg seule au sommet du classement après deux journées s’apparente à un authentique exploit. Toujours aussi qualitatif toutefois, le groupe manchois avait - qui plus est - la lourde tâche de commencer par deux déplacements à Evreux puis chez la réserve de Quevilly-Rouen. Passés leur victoire inaugurale 1-0 en forme de hold-up, les hommes de Jean-Marie Elie ont, cette fois, fait dans le thriller à Lozai.

Menés très tôt par une réalisation d’Abdellah Sihel, les visiteurs ont su se remettre en selle en prenant l’avantage par Florian Lefèvre et Julio Romaneli. L’égalisation de QRM à la 89' de Marlon Bolo aurait dû sceller le match nul mais c’était sans compter sur la force cherbourgeoise de cette fin d’été. Dans les arrêts de jeu, Yannis Fleury reprenait ainsi un centre distillé par Edouard Hélaine pour envoyer son équipe tout en haut de ce championnat de National 3. Une sacrée performance !

La belle histoire

De Dives à... Dives, Oissel signe un large succès pour son retour en N3

La boucle est bouclée. Relégué de National 2 au printemps après deux saisons à ce niveau, Oissel a retrouvé ce week-end le N3 comme il l’avait quitté. Le samedi 19 mai 2018, les « P’tits Bleus » s’étaient en effet envolés pour le quatrième échelon français en disposant de Dives-Cabourg par trois buts d’écart (4-1). Deux ans plus tard, Ibrahim Dembélé et ses partenaires ont réédité la performance contre ce même adversaire, s’imposant cette fois-ci 3-0. Privé de rentrée au Havre la semaine précédente pour cause de Covid-19, le CMSO n’a donc pas tergiversé. À défaut d’avoir été parfait dans le contenu, ce match de reprise se veut revigorant après un exercice 2019/2020 pénible. 

"Prendre les trois points d’entrée, c’est le plus important", note le coach Romain Djoubri. "Sur la manière, après autant d’inactivité, c’est normal d’avoir été en difficulté. Tout ne fut pas parfait sur le plan tactique. Dans ces cas-là, il faut faire appel au mental. Ce match, on l’a gagné à l’énergie. Ce score est sévère pour Dives selon moi, c’est une belle équipe qui donnera du fil à retordre à beaucoup de monde. On est sur un renouveau, l’effectif a pas mal changé, il va falloir un peu de temps pour que les automatismes prennent". De bon augure.

Le stade où il fallait être

Chez l'outsider caennais, Evreux a rectifié le tir

Si le spectacle était de mise entre QRM et Cherbourg, il s’est aussi fait une place de choix à Venoix où l’Avant-Garde caennaise défiait Evreux dans LE choc de cette deuxième journée de championnat. Impressionnante à Bayeux en ouverture (0-4), l’équipe de Julien Le Pen a, cette fois-ci, trouvé à qui parler. Revanchards après des débuts manqués, les Ebroïciens ont ainsi inscrit quatre buts dans le Calvados. Ils menaient même 3-0 après 47 minutes.

Seulement, le score final de 4-2 en faveur des joueurs de l’Eure aurait pu être tout autre. Sorti du banc, le Caennais Hugo Anger s’offrait ainsi un doublé de passes décisives, à chaque fois à destination de Maxime Roynel. Bien qu’elle se soit procurée des balles de 3-3, l’AGC rendait finalement les armes à la 77' lorsqu’Elton Boketsu signait un doublé. Six buts, du suspense, du coaching gagnant, un coup de force d’Evreux : oui, Venoix était « The place to be » du N3 ce week-end.

Il faudra le suivre cette saison

A ce rythme, le Virois Winnie Baltazar ne va pas faire rire ses adversaires

Son prénom hors du commun peut prêter à sourire mais à ce rythme-là, ses adversaires ne vont clairement pas rire en le croisant sur les terrains de National 3. Prometteur en préparation, buteur pour sa première à Dieppe en ouverture de la saison malgré le revers des siens (3-2), l’attaquant Winnie Baltazar a récidivé ce week-end contre Bayeux. À la suite d’une action amenée par une touche, celui qui évoluait à Montlouis (N3) la saison passée se l’est joué opportuniste devant Jérémy Bazire. Cette fois-ci, la réalisation rapporte trois points à l’AFV, vainqueur de Bayeux 1-0, et lance définitivement la saison des Bocains.

Croisé en Coupe de France lors de l'exercice précédent, Winnie Baltazar avait immédiatement tapé dans l’œil des dirigeants virois, lesquels ont réussi à le convaincre de rallier leur projet, sentant évidemment le bon coup se dessiner. Un flair d’ourson ! "Si on a été le chercher à Montlouis, c’est qu’on s’est dit qu’il avait peut-être quelque chose", sourit le coach Cédric Hoarau. "Ce qui est bien, c’est qu’il a encore une grosse marge de progression, j’attends de lui qu’il soit encore plus réactif dans les consignes pour les intégrer le week-end. C’est un bon gamin, il s’est bien intégré". Le « gamin » de 21 ans pourrait bien être l’un des joueurs marquants de cette saison 2020-2021.

L’anecdote

Les week-ends se suivent mais ne se ressemblent pas pour le Dieppois Alexander Borja

Pour aborder sereinement sa saison d’un point de vue défensif, le FC Dieppe a eu la bonne idée d’aller chercher cet été un arrière rompu aux joutes régionales et bien connu des terrains normands : Alexander Borja. L’idée : l’associer en charnière centrale à Théo Letombe. Transfuge du Grand-Quevilly, l’ancien de Sotteville a connu un départ en fanfare contre Vire en marquant pour son premier match sur un corner botté par Quentin Stockley. Vainqueur 3-2, Dieppe a parfaitement démarré et son match nul en terres alençonnaises ce week-end (1-1) vient valider un bon début de saison à quatre points. 

Alexander Borja, lui, est cependant passé de buteur contre Vire à exclu face à Alençon, la faute à un deuxième carton jaune récolté à la 77'. "Je suis fier de la réaction du groupe qui a fait preuve de caractère pour revenir au score mais aussi frustré parce qu’on est peut-être passés à côté de quelque chose en deuxième période", déclarait l’entraîneur Guillaume Gonel. Le fait d’être réduit à dix a en effet amenuisé les chances dieppoises de s’imposer encore. Ceci dit, Borja aura d’autres occasions de se rattraper et de briller. On lui souhaite !

N3. J2_0.jpg

Aurélien RENAULT

Partager sur :