Surtitre
Coupe Gambardella. Finale - SM Caen / Lyon 1-1, 5-3 tab

Contre Lyon, le Stade Malherbe est passé si près du Graal

Résumé

Le Stade Malherbe n'est certainement jamais passé aussi près de remporter la Coupe Gambardella dans son histoire. Il pourra pendant longtemps regretter son manque d'efficacité durant cette finale. Car des opportunités, les coéquipiers de Maël Obé en ont obtenu. Après une entame timide dans un Stade de France peut-être encore plus impressionnant quand il est vide, la jeune garde de Nicolas Seube a multiplié les situations franches, notamment par l'intermédiaire d'un Norman Bassette beaucoup moins en verve qu'à l'accoutumée (24', 31', 52'). Alors que le club caennais a péché, faute de réalisme, c'est l'OL qui a ouvert la marque à l'heure de jeu grâce à ce diable de Mohamed El Arouch (65'), incontestablement le meilleur lyonnais sur la pelouse. Loin de se laisser abattre, les « Rouge et Bleu », sous l'impulsion d'un Mohamed Hafid dans tous les bons coups normands, ont repris leur domination. Et à force de pousser, ils ont (enfin) fait sauter le verrou adverse. Auteur d'une rentrée tonitruante, Abdoulaye Niakaté a propulsé le « cuir » au fond des filets (82'). Dans les arrêts de jeu, le SMC - sauvé quelques instants auparavant par son gardien (88') - aurait pu rafler la mise avec cette tentative d'Antoine Lepeltier sauvée sur sa ligne par Mathieu Patouillet, le portier rhodanien. Dans la foulée, Diabé Bolumbu voyait sa reprise repoussée par l'arête des cages lyonnaises ! Il fallait donc en passer par les tirs au but pour départager les deux équipes. Et cette fois-ci, le Stade Malherbe s'est montré moins adroit dans cet exercice qu'en demi ; Norman Bassette expédiant sa tentative dans les travées du Stade de France, le seul échec de cette séance. Terriblement cruel.

Image
Toute la tristesse de Robin Verhaeghe dans les bras de son papa après cette défaite en finale de la Coupe Gambardella à l'issue de la séance des tirs au but. ©Damien Deslandes
Toute la tristesse de Robin Verhaeghe dans les bras de son papa après cette défaite en finale de la Coupe Gambardella à l'issue de la séance des tirs au but. ©Damien Deslandes
Corps

 

Coupe Gambardella. Finale (Samedi 7 mai)

SM Caen - Lyon 1-1, 5-3 tab

Stade de France.

Mi-temps : 0-0.

Arbitrage de M. Florian Della Tomasina.

Buts : Niakaté (82') pour Caen ; El Arouch (65') pour Lyon.

> SM Caen : Maël Obé (g, cap) - Brahim Traoré, Robin Verhaeghe, Antoine Lepeltier (Raphaël Herlem, 83') - Héliohdinho Tavares, Noé Lebreton, Gabin Tomé, Diabé Bolumbu - Mohamed Hafid - Tidiam Gomis (Abdoulaye Niakaté, 69'), Norman Bassette. Remplaçants : Tristan Pickeu (g) - Sacha Fihmi, Serviliano Da Silva. Entraîneur : Nicolas Seube.

Lyon : Mathieu Patouillet (g) - Hugo Vogel (Paco Fuhrer, 73'), Gwendal Degorce, Mamadou Sarr, Jérémy Mounsesse, Islamdine Halifa (Riyad Talbi, 90'), Mohamed El Arouch, Antonin Marsin, Yannis Lagha (cap), Amin Aïd Al (Eddine Charid, 60'), Breyton Fougeu. Remplaçants : Justin Bengui Joao (g) - Yanis Cheikh. Entraîneur : Eric Hély.

Partager sur :