Le Havre AC

Retrouvez toute l’actualité du HAC : comptes rendus, résultats, interviews, portraits…Avec Paul Le Guen à sa tête pour la deuxième année consécutive, Le Havre attaque sa 12e saison consécutive en Ligue 2 avec une seule idée : accéder enfin à l'étage supérieur.

L2. J9 - Le Havre / Quevilly-Rouen 1-0

Pour leur troisième match en l'espace de neuf jours, les Havrais avaient visiblement les jambes lourdes. Si séduisants contre Toulouse il y a une semaine, les hommes de Paul Le Guen ont affiché un visage nettement plus poussif face au voisin de QRM dans une confrontation particulièrement hachée. Toutefois, cela ne les a pas empêché de s'imposer (1-0)... sur la plus courte des marges grâce au premier but sous le maillot « Ciel et Marine » de Pape Ibnou Ba (7'). Le premier succès depuis un mois du club doyen après trois nuls de rang. Conséquence, les coéquipiers de Victor Lekhal remontent à la huitième place à deux points du Top 5. Pour Quevilly-Rouen, c'est un « derby » à oublier. Privés de très nombreux éléments pour blessures ou suspensions (Romain Padovani, Damon Bansais, Duckens Nazon...), obligeant Bruno Irles à « bricoler » en attaque comme en défense, les « Rouge et Jaune » ont attendu les dix dernières minutes pour mettre le feu dans la surface de réparation adverse ; les entrants Cyril Zabou (83') puis Bridge Ndilu (89') se procurant (enfin) des opportunités dignes de ce nom mais à chaque fois Yahia Fofana s'est montré impeccable.

En savoir
L2. J7 - Nancy / Le Havre, samedi 18 septembre à 19H au Stade Marcel-Picot

Entre l'expulsion de Khalid Boutaïb suite à son altercation avec un supporter en marge de la rencontre contre Toulouse et l'arrestation d'Amir Richardson pour avoir conduit sans permis, le HAC a vécu une semaine, en dehors des terrains, assez mouvementée. "Il y a eu pas mal d’agitation mais on se serait bien passé de certains événements", a regretté Paul Le Guen. A l'heure de se rendre chez la lanterne rouge nancéienne, le club doyen doit mettre ces histoires extra-sportives derrière lui pour convertir en points ses bonnes intentions dans le jeu.

En savoir
L2. J7 - Le Havre / Toulouse 1-1

Malgré un penalty peut-être oublié sur Fernand Mayembo d'entrée (4'), un possible carton rouge non distribué à Anthony Rouault par M. Angoula avant même le quart d'heure de jeu (13') et un « immanquable » raté par Khalid Boutaïb (48') ; l'attaquant marocain voyant même rouge (62') après son remplacement pour avoir eu le tort de répondre aux invectives d'un spectateur (si on peut le qualifier ainsi), le HAC a accroché le Téfécé (1-1) ; un leader toulousain qui aurait pu également bénéficier d'un penalty dans les derniers instants pour une main de Victor Lekhal, certes totalement involontaire (87'). Un partage des points amplement mérité tant l'équipe de Paul Le Guen a affiché un visage séduisant à l'image de ce coup de pied arrêté de Nabil Aliou (15') ou de cette frappe de mule signée Jean-Pascal Fontaine (37'). Dommage que le club doyen est concédé cette ouverture du score à la demi-heure de jeu, œuvre de l'international japonais Ado Onaiwu (34'), consécutive à une accumulation de petites erreurs défensives. Mais le coup franc magique de Quentin Cornette, tout juste rentré sur le pré, a récompensé la prestation des Havrais (65') pour le plus grand plaisir des Barbarians qui n'ont pu contenir leur joie en pénétrant sur la pelouse du Stade d'Océane.

En savoir
L2. J7 - Le Havre / Toulouse, lundi 13 septembre à 20 H 45 au Stade Océane

Alors que Mathieu Gorgelin est de retour dans le groupe depuis le déplacement à Bastia avant la trêve internationale, Yahia Fofana a été confirmé dans les cages havraises contre Toulouse. Toutefois, cette hiérarchie est loin d'être définitive si l'on se fie aux propos de Paul Le Guen.

En savoir
D2F. J2 - Le Havre / Metz, dimanche 12 septembre à 15H au Stade Océane

Avec un groupe régénéré aux trois quarts et extrêmement jeune (23 ans de moyenne d'âge), la section féminine du HAC entend prendre un nouveau départ après un exercice 2020-2021 catastrophique au niveau des résultats, ponctué d'une descente de D1. Malgré ce statut de « relégué » qui colle à la peau de son équipe, le coach Frédéric Gonçalves, intronisé cet été, ne fixe aucun objectif de remontée, pour le moment.

En savoir
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°40) dans les kiosques
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND est sorti dans les kiosques avec en UNE le retour des supporters dans les stades. Au programme de ce n°40 : > un Focus sur le retour des supporters dans les stades avec les témoignages de Franck et Christophe, respectivement fans du Stade Malherbe et du HAC + un éclairage sur le boycott des Rouen Fans > un Face-à-face avec Benoît Dubuisson, le…
En savoir
Bilan du mercato du club havrais (9 juin - 31 août)

Animé par la volonté de réduire sa masse salariale, le HAC, exsangue financièrement, s’est montré extrêmement sage durant ce marché des transferts. Toutefois, alors qu’Umut Meras et Woyo Coulibaly ont fait leurs valises direction Besiktas et Parme, le club doyen a fait signer Pape Ibnou Ba le dernier jour du mercato. Un attaquant sur lequel Paul Le Guen fonde beaucoup d’espoirs.

En savoir
10 numéros d'octobre 2021 à juillet 2022 au tarif de 30€
https://boutique.footnormand.fr/Madame, Monsieur, cher abonné, Avec la Ligue 2 qui a repris ses droits le 24 juillet, c’est une nouvelle saison qui a démarré, avec tous les espoirs de plaisir collectif, de bonheur, de victoires et de promotion pour les clubs de Normandie, tous leurs supporters mais aussi tous les amoureux du football. Cette saison 2021-2022 sera donc la 31e vécue à travers notre…
En savoir
L2. J5 - Le Havre / Niort, samedi 21 août à 19H au Stade Océane

Alors que seul le défenseur Thierno Baldé, sous la forme d'un prêt, a renforcé le groupe havrais jusqu'à présent, le HAC, exsangue financièrement, pourrait ne recruter aucun autre joueur durant ce mercato. A dix jours de la clôture du marché des transferts, ce scénario n'a pas été exclu par Paul Le Guen.

En savoir
L2. J5 - Le Havre / Niort, samedi 21 août à 19H au Stade Océane

Si la saison dernière n'a pas du tout répondu aux attentes des supporters « Ciel et Marine », Fernand Mayembo (25 ans) a constitué l’un de leurs rares motifs de satisfaction. Longtemps barré par la concurrence depuis qu’il a posé ses valises au HAC en 2018, celui que tout le monde surnomme « Féfé » est devenu le joueur havrais le plus performant et le plus régulier de l’effectif de Paul Le Guen lors de l'exercice précédent. Une belle revanche pour le défenseur central dont la carrière, jusqu’à présent, fut loin de ressembler à un long fleuve tranquille. Alors qu'il vient de prolonger son contrat jusqu'en 2024 avec le club doyen, retour sur quelques épisodes marquant du parcours de l’international congolais.

En savoir