Ligue de Normandie

Retrouvez toute l’actualité de la Ligue de Football de Normandie : championnats régionaux, sélections, vie institutionnelle...

CDF. 1/16e de finale - FC Rouen (N2) / Angers (L1), dimanche 19 janvier à 17H15

Deux semaines après leur démonstration contre le FC Metz et cette victoire sans discussion possible (3-0), le FC Rouen remet le couvert face à un nouveau pensionnaire de Ligue 1 : Angers (10e en championnat). Avant ce choc qui se disputera dans un Stade Diochon à guichets fermés (10 000 spectateurs sont attendus), David Giguel, l'entraîneur qui a rendu sa fierté aux « Diables Rouges » est revenu sur la qualification au tour précédent, la préparation de ce 1/16e de finale et son rapport à la Coupe de France.

En savoir
Coupe de France. 1/16e de finale - Gonfreville (N3) / Lille (L1) 0-2

En résistant pendant plus d'une heure au LOSC, l'ESMGO, dans un Stade Océane garni comme rarement (plus de 15 000 spectateurs) a cru à un incroyable exploit. Pourtant, les Lillois avaient démarré ce 1/16e de finale tambour battant en se procurant une demi-douzaine d'opportunités dans les dix premières minutes. Mais à cause de leur incroyable maladresse dans la zone de vérité et d'un Yoann Blin efficace dans ses cages (10', 44'), les hommes de Christophe Galtier ont dû patienter jusqu'à une vingtaine de minutes de la fin pour (enfin) trouver la faille par l'intermédiaire de Loic Rémy (69') avant que Victor Osimhen ne double la mise dans les arrêts de jeu (2-0). Frustrants pour des Gonfrevillais qui étaient progressivement parvenus à desserrer l'étreinte sans, pour autant, se montrer dangereux.

En savoir
Coupe de France. 1/16e de finale - Granville (N2) / Marseille (L1) 0-3 : le debrief

L'expulsion de William Sea suivie de l'ouverture du score marseillaise à un quart d'heure de la fin, l'hommage d'André Villas-Boas, l'entraîneur phocéen, à son homologue normand, Johan Gallon, la prestation trois étoiles du capitaine Tony Théault dans le cœur du jeu..., retour sur l'élimination en 1/16e de finale de la Coupe de France de l'USG contre l'OM (3-0). Un résultat particulièrement sévère au regard de la qualité de la production des Granvillais.

En savoir
Coupe de France. 1/16e de finale - Granville (N2) / Marseille (L1) 0-3

Tout a basculé en l'espace d'une minute pour l'USG. Sur le coup franc suivant l'expulsion de William Sea à un quart d'heure du terme pour un second avertissement, Alvaro Gonzalez, au terme d'une action pour le moins confuse, a libéré le camp marseillais en trouvant le chemin des filets de Jeffrey Baltus (76') ; un gardien granvillais infranchissable jusqu'à cette ouverture du score. Quelques minutes plus tard, Nemanja Radonjic, tout juste rentré sur la pelouse de d'Ornano, scellait la qualification de l'OM en doublant la mise (83') avant que Dimitri Payet ne clôture la marque dans les arrêts de jeu (3-0). Un résultat extrêmement sévère pour les hommes de Johan Gallon. Parfaitement organisés autour d'un schéma en 4-4-2, les partenaires de Tony Théault, devant 20 000 spectateurs, ont fait mieux que résister au deuxième de Ligue 1, se procurant même quelques opportunités à l'image de cette balle d'égalisation de Jordan Blondel (78').

En savoir
CDF. 1/16e de finale - Gonfreville (N3) / Lille (L1), samedi 18 janvier à 15H à Océane

Alors que les obsèques de l'attaquant guingampais ont eu lieu ce jeudi, le souvenir de Nathaël Julan, décédé tragiquement il y a deux semaines dans un accident de la circulation, va planer au-dessus du 1/16e de finale de Coupe de France entre Gonfreville et Lille. Notamment pour ses amis proches qui l'ont connu au centre de formation du HAC à l'image de David Bangala.

En savoir
Coupe de France. 1/32e de finale - FC Rouen (N2) / Metz (L1) 3-0

Ils l'ont fait ! Et pour ceux qui ont l'habitude de les suivre chaque week-end, on a presque envie de dire que ce n'est même pas une surprise tant les Rouennais sont bluffants depuis le début de la saison, en coupe comme en championnat. Pourtant, c'est bien d'un exploit dont on parle, un immense exploit ! Après Avranches (N1) et Orléans (L2) lors des tours précédents, le FCR a, cette fois-ci, eu la peau d'une formation de Ligue 1, le FC Metz. Mis sur orbite dès les premières minutes avec cette ouverture du score signée Fred Dembi (6'), les hommes de David Giguel, portés par un Stade Diochon en ébullition (plus de 7 000 spectateurs), ont doublé la mise à un quart d'heure de la fin par Archi Fataki (77') avant que Mahamadou Diarra ne parachève le succès dans les ultimes instants (88'). Une qualification qui ne souffre d'aucune contestation. Comme en 2013, « Diables Rouges » se qualifient pour les 1/16e de finale (18-19 janvier). Un stade de l'épreuve où ils retrouveront Angers (L1), tombeur de Dieppe.

En savoir
CDF. 1/32e de finale - FC Rouen (N2) / Metz (N3), lundi 6 janvier à 20H55 à Diochon

De retour dans son "club de cœur" depuis cet été, Nicolas Burel (31 ans) est le seul rescapé du dernier 1/32e de finale du FCR en 2013 quand les « Diables Rouges » s'étaient qualifiés aux dépens de l'AC Ajaccio. Contre une autre formation de Ligue 1, le FC Metz, le capitaine rouennais, qui a défendu les couleurs d'Amiens, Colmar, Chambly et Villefranche entre-temps, entend bien écrire un nouveau chapitre de son histoire avec la Coupe de France, une histoire particulièrement riche.

En savoir
Coupe de France/ 1/32e de finale - Dieppe (N3) / Angers (L1) 1-3

Le FC Dieppe (N3) ne verra pas les 1/16e de finale de la Coupe de France. Et pourtant, dans un Stade Dasnias à guichets fermés (4 557 spectateurs, record d'affluence à la clé), les coéquipiers de Florian Levasseur ont résisté pendant plus d'une heure, se procurant même quelques situations dangereuses notamment en première période. Mais après avoir touché à deux reprises les montants au retour des vestiaires, les Angevins ont mis un terme au rêve des Harengs en trouvant la faille par Romain Thomas (68') puis Pierrick Capelle (84'). La réduction du score d'Alain Etamé dans les ultimes minutes a entretenu l'espoir d'arracher la prolongation (86') avant que Pierrick Capelle n'ôte définitivement tout suspense dans les arrêts de jeu.

En savoir
CDF. 1/32e de finale - Dieppe (N3) /Angers (L1), dimanche 5 janvier à 17 H 15

Alors qu'ils ont signé une performance exceptionnelle au tour précédent en éliminant Lens (2-1), le leader de la Ligue 2, un défi encore plus grand attend les hommes de Guillaume Gonel en 1/32e avec la réception d'Angers, pensionnaire de L1. Dans une ambiance qui s'annonce bouillante à Dasnias (5 000 spectateurs sont attendus), le club dieppois tentera de se qualifier pour son premier 1/16e de finale de Coupe de France depuis 1922 !

En savoir
Coupe de France. 1/ 32e de finale - Versailles (N3) / Granville (N2) 1-2

Comme en 2016 et 2018, les hommes de Johan Gallon seront au rendez-vous des 1/16e de finale de la Coupe de France. Pourtant, après un quart d'heure de jeu, on a craint le pire pour Granville. Mené 1-0 suite à un penalty consécutif à une main d'Abel Behma (14') et asphyxié par le pressing versaillais, le club maritime a fait parler son réalisme en revenant à hauteur sur sa première situation dangereuse ; Reda Lamrabette se trouvant à la conclusion d'un magnifique mouvement collectif (22'). Rétrospectivement, le tournant de ce 1/32e de finale. Car si les visiteurs furent loin de maîtriser leur sujet, Jad Mouaddid, déjà passeur décisif sur l'égalisation normande, a offert la qualification à son équipe à une vingtaine de minutes de la fin (71'), pour le plus grand bonheur des 300 supporters manchois qui avaient effectué le déplacement dans les Yvelines.

En savoir