Surtitre
N1. J5 - Sedan / US Avranches, vendredi 3 septembre à 19H au Stade Louis-Dugauguez

Qui est Darly N'Landu, la recrue d'Avranches prêtée par le LOSC ?

Résumé

Désireux de compléter encore son groupe, l'entraîneur de l'US Avranches Fred Reculeau a vu débarquer dimanche dernier un nouveau milieu de terrain en la personne de Landry N'Landu. Surclassé dans sa jeunesse, le joueur de 21 ans débarque dans la Manche avec l'ambition de continuer à apprendre alors qu'il s'apprête à découvrir le National. Arrivé en Normandie après un prêt en Belgique du côté de Mouscron, le natif de Creil dit déjà se plaire sous le maillot flanqué du Mont-Saint-Michel sur le dos.

Image
Ancien pensionnaire du centre de formation de Lille, le milieu polyvalent Darly N'Landu va venir apporter des nouvelles solutions au milieu à Fred Reculeau. ©US Avranches MSM
Ancien pensionnaire du centre de formation de Lille, le milieu polyvalent Darly N'Landu va venir apporter des nouvelles solutions au milieu à Fred Reculeau. ©US Avranches MSM
Corps

Alors qu'on ne cachait pas du côté d'Avranches la volonté de se renforcer encore même après le commencement de la saison, une nouvelle recrue en la personne de Darly N'Landu, 21 ans, a effectivement débarqué quelques heures après le revers concédé face à Bourg-Péronnas (3-0). Fraîchement arrivé dans la baie du Mont-Saint-Michel, le milieu à vocation défensive sera prêté une saison par le LOSC, son club formateur. De son aveu même, le footballeur arrive avec beaucoup d'envie et sait déjà à quoi s'en tenir quant à son futur rôle dans l'équipe manchoise. "Le coach m'a dit qu'il attendait des choses de ma part, qu'il fallait que je puisse reproduire sur le terrain et qu'il avait un jeu assez offensif", témoigne le natif de l'Oise. "Surtout, il m'a dit qu'il appréciait les joueurs de ballon". Au stade des présentations, les choses se profilaient donc bien pour la nouvelle recrue manchoise qui confie justement "aimer le ballon" et qui cite sans détours parmi les  grands joueurs qu'il apprécie les noms d'Andrés Iniesta, de Xavi ou de Thiago Alcantara. La crème de la crème. Pour l'inspiration, le décor est planté.

"Le coach m'a dit qu'il appréciait les joueurs de ballon",
Darly N'Landu

Le football, ce droitier d'1,74 m l'a découvert dès son plus jeune âge, à Creil. "À partir des U15, je me suis retrouvé surclassé et je suis parti à Beauvais pour un an. Je suis alors arrivé au centre de formation de Lille à l'âge de 15 ans", raconte le joueur qui a tapé dans l'œil du LOSC à l'occasion d'un match de pré-France, une rencontre de détection qui visait à trouver de nouveaux éléments pour l'équipe de France U15.

"Quand Lille s'est intéressé à moi et a voulu me recruter, j'ai tout de suite saisi l'opportunité en m'engageant au départ pour un an. Ça a bien marché et j'ai pu y signer mon premier contrat". Dans le Nord, le jeune homme s'est alors tout de suite plu dans le cadre très propice au travail du Domaine de Luchin. "C'est un très très bon centre, de superbes installations, j'y ai passé de très belles années". Toujours surclassé, le garçon a alors gravi les échelons petit à petit : U17, U19 et enfin l'équipe réserve en National 2 avant de partir en prêt la saison dernière à Mouscron (D1 belge), club alors satellite du LOSC. "Ce prêt m'a permis de découvrir le monde professionnel, autant ses attentes que ses exigences. Je n'ai pas beaucoup joué (11 matches dont 5 cinq titularisations) mais j'ai beaucoup appris, ce n'était que du positif. Découvrir l'étranger, une autre culture, ça m'a fait du bien", admet celui qui, du côté de Mouscron, évoluait notamment avec la nouvelle recrue offensive du Stade Malherbe : Nuno : Da Costa.

Vers une première dès ce week-end à Sedan ?

Désormais à Avranches pour les neuf prochains mois, Darly N'Landu est au devant d'une nouvelle aventure et d'un championnat qu'il ne connait pas encore. Surtout, il va devoir jouer des coudes pour s'imposer au sein d'un milieu de terrain où deux places sur trois apparaissent verrouillées par le capitaine Charles Boateng et l'ex-Brestois Pierre Magnon. "C'est un garçon qui peut évoluer devant  sa défense, qui a la capacité de jouer comme relayeur, que je vais désormais apprendre à découvrir", confie l'entraîneur Fred Reculeau. "Le National va lui demander de rapidement s'affirmer et d'apporter beaucoup de prestance". Au nouveau venu donc de jouer sa carte à fond, lui qui a vécu de sympathiques premiers jours avec l'USAMSM.  "Mes premiers pas avec les autres joueurs se sont très bien passés. Je trouve que c'est une équipe très saine avec de la qualité", observe-t-il. 

"Darly vient renforcer notre animation au milieu"
Fred Reculeau

Sur quoi se base alors concrètement la palette du jeune Lillois ? "Il a assurément beaucoup de qualités, il aime percuter et casser le pressing de l'adversaire", commente Fred Reculeau. "Je pense que le LOSC a un cursus de formation très performant. Darly vient renforcer notre animation au milieu". Véritable complément à Charles Boateng en termes de profil, le footballeur de 21 ans va avoir pour mission d'enclencher le jeu de la concurrence et pourquoi pas créer une véritable émulation au sein du groupe.

Quand verra-t-on alors le désormais ex-joueur de Mouscron sur les terrains de National ? "Je suis en forme, je n'ai pas joué depuis deux semaines mais je me suis entraîné pour préparer mon départ, j'ai d'ailleurs commencé ma préparation avec les pros à Lille", confie le joueur. En vue du déplacement à Sedan ce vendredi (19h), le Creillois de naissance va postuler après avoir baigné dans les principes de jeux avranchinais l'espace d'une semaine. À quelques heures du départ pour les Ardennes, Fred Reculeau, qui doit encore se passer des services de Mehdi Boussaïd au milieu, ne s'interdisait rien. "Je l'ai très peu vu en séances finalement, même si on m'en avait déjà dit le plus grand bien", glisse le coach. "Il devrait être dans le groupe mais je ne sais pas encore s'il débutera sur le terrain ou sur le banc". Le retour ou non de Madih Talal, blessé contre Bourg-Péronnas, devrait grandement conditionner la nature des débuts de Darly N'Landu sous le maillot avranchinais.

> N1. J5 -  Sedan (11e - 4 points) / US Avranches MSM (4e - 7 points), vendredi 6 septembre à 19 heures au Stade Louis-Dugauguez.

Où en est-on dans le recrutement avranchinais ?

Darly N'Landu constitue le treizième renfort estival de l'US Avranches. Ce chiffre lui portera-t-il bonheur ? Le joueur arrivé de Lille est aussi le quatrième joueur avranchinais qui soit prêté par un club professionnel après les deux Angevins Oussama Falouh et Jaly Mouaddib ainsi que Florian Bianchini qui a débarqué en prêt d'Amiens. Le jeune footballeur sera-t-il seulement la dernière recrue de l'été ? Rien n'est moins sûr car si le marché venait à le permettre, nul doute que Fred Reculeau ne rechignerait pas à enrôler un joueur de plus, si possible un animateur de jeu également finisseur.

Aurélien RENAULT

Partager sur :