SM Caen

Retrouvez toute l’actualité du SM Caen : comptes rendus, résultats, interviews…Relégué en Ligue 2 après cinq saisons consécutives à l'étage supérieur, le Stade Malherbe - après un départ catastrophique en championnat - a changé d'entraîneur avec l'arrivée de Pascal Dupraz début octobre en lieu et place de Rui Almeida, pourtant engagé cet été.

L2. L'ex-Toulousain s'est engagé pour deux ans avec le club caennais

Durant ce mercato, le Stade Malherbe aura enregistré pas moins de 13 recrues ! Dernière en date : Steeve Yago (26 ans). Alors qu'il était lié avec Toulouse jusqu'en 2020, ce défenseur polyvalent, pouvant aussi bien évolué en charnière centrale qu'en position de latéral droit, a paraphé un contrat de deux ans avec les « Rouge et Bleu ». Ne comptant aucune apparition avec son club formateur depuis deux saisons, cet international burkinabé ne rentrait plus du tout dans les plans d'Alain Casanova depuis son retour à la tête du Téfécé à l'été 2018.

En savoir
Ligue 2. Benjamin Jeannot a signé un contrat de quatre ans avec le SMC

Comme annoncé depuis vendredi soir, le Stade Malherbe a jeté son dévolu sur Benjamin Jeannot (27 ans) pour muscler son secteur offensif. Sous contrat jusqu'en 2021 avec Dijon (L1), l'avant-centre passé aussi par Nancy, Châteauroux et Lorient s'est engagé pour les quatre prochaines saisons avec le club normand. Pour le SMC, il s'agit de la troisième recrue depuis ce week-end après Caleb Zady Sery et Azzedine Toufiqui, la cinquième depuis une dizaine de jours avec Santy Ngom et Jordan Tell. Ces renforts évoluant presque tous en attaque, l'équipe de Rui Almeida devrait présenter un onze de départ radicalement différent après la trêve internationale.

En savoir
Ligue 2. L'ailier et le milieu relayeur se sont engagés avec le Stade Malherbe

Dans la foulée de la claque infligée par le HAC (3-0), Fabrice Clément, le président du Stade Malherbe, avait annoncé l'arrivée de trois recrues, minimum, d'ici lundi soir et la fermeture du mercato. Deux d'entre elles ont été officialisées ce samedi avec les signatures de l'ailier Caleb Zady Sery (19 ans) et du milieu relayeur Azzedine Toufiqui (20 ans), en provenance respectivement de l'AC Ajaccio et du PSG. L'attaquant de Dijon Benjamin Jeannot est pressenti pour les rejoindre. Dans le sens inverse, Malik Tchokounté devrait quitter la Normandie. Brice Tutu et Jad Mouaddid pourraient, eux, être prêtés à Cholet (N1).

En savoir
L2. J6 - SM Caen / Le Havre 0-3

Porté par un Tino Kadewere impliqué sur les trois buts de son équipe, le HAC a infligé une leçon à son rival régional à d'Ornano (3-0). Et l'addition aurait même pu être plus corsée tant les « Ciel et Marine » se sont procurés de nombreuses opportunités. A l'inverse, à l'exception d'une frappe de Yoël Armougom (72'), le Stade Malherbe s'est montré totalement inoffensif, comme trop souvent depuis le début de la saison, notamment à domicile. Avec ce succès, le quatrième consécutif en championnat, les hommes de Paul Le Guen s'emparent de la tête du classement (provisoirement, en attendant le résultat de Lorient, samedi après-midi). Des sommets très éloignés des Caennais, englués dans la seconde moitié de tableau. La trêve internationale ne va pas être de trop pour remettre les têtes à l'endroit.

En savoir
L2. J6 - SM Caen / Le Havre, vendredi 30 août à 20H à d'Ornano

Cinq ans après leur dernière confrontation en championnat, le Stade Malherbe et le HAC se retrouvent. Un derby que les deux clubs normands n'abordent pas dans la même dynamique. Devant son public, les hommes de Rui Almeida doivent (enfin) lancer leur saison alors que ceux de Paul Le Guen ont l'opportunité de frapper encore un peu plus les esprits. Un duel qui pourrait dépendre en partie de la participation de Tino Kadewere. Meilleur goleador de Ligue 2 (huit buts), l'attaquant havrais est incertain.

En savoir
L2. J6 - SM Caen / Le Havre, vendredi 30 août à 20H à d'Ornano

Pour la première fois depuis 2013, le Stade Malherbe et le HAC - hors Trophée des Normands, le traditionnel rendez-vous de préparation entre les deux camps au cœur de l'été - vont s'affronter en compétition officielle. Coup de projecteur avec les acteurs de l'époque (Hippolyte Dangbeto, Stéphane Lemarchand, Arnaud Tanguy, Christophe Revault et Nicolas Seube) sur cinq derbys marquant disputés à d'Ornano.

En savoir
Ligue 2. L'ex-pensionnaire du centre de formation du SMC est prêté par Rennes

Pour la troisième saison consécutive, Jordan Tell est l'objet d'un prêt sans option d'achat en Ligue 2. Après Valenciennes et Orléans, c'est au Stade Malherbe que cet attaquant (22 ans), sous contrat jusqu'en 2022 avec Rennes, pose ses valises. Un retour aux sources pour le Guadeloupéen, formé à Caen qui avait refusé il y a deux ans d'y signer son premier contrat professionnel, optant pour la proposition bretonne à l'époque.

En savoir
Le jeune défenseur caennais a connu sa première titularisation chez les « pros »

En dépit d'un penalty concédé pour une faute très loin d'être évidente, Hugo Vandermersch a réalisé une prestation plus qu'encourageante dans l'axe de la défense à trois face aux Chamois Niortais (1-1). Une trajectoire express pour ce jeune arrière (20 ans). Alors qu'il a paraphé durant la préparation son premier contrat professionnel d'une durée de trois ans, le Nordiste a failli quitter le Stade Malherbe cet été.

En savoir
L2. J5 - Niort / SM Caen 1-1

Alors qu'il menait 1-0 depuis la 7' et l'ouverture du score de Baisama Sankoh, le Stade Malherbe s'est fait rejoindre suite à une énorme erreur d'arbitrage. Se faisant abuser par Ibrahim Sissoko qui s'est auto-infligé un croche-patte, M. Thual a accordé un penalty imaginaire aux Chamois. Une sanction que l'avant-centre niortais ne s'est pas fait prier pour transformer (1-1, 53'). S'ils peuvent évidemment être en colère par rapport à cette décision de « l'homme en noir », les Caennais ont aussi payé cher leur manque d'efficacité à l'image de cette tentative d'Herman Moussaki échouant sur le montant gauche de Saturnin Allagbé (62'). Conséquence, après cinq journées, le club normand (11e) stagne au classement et accuse déjà cinq points de retard sur le podium.

En savoir
L2. J5 - Niort / SM Caen, vendredi 23 août à 20H au Stade René-Gaillard

A peine arrivé, déjà adopté. Décisif dans ses cages depuis son arrivée en Normandie il y a deux semaines, Rémy Riou s'est également rapidement imposé comme un cadre du vestiaire caennais. Alors que le début de saison des « Rouge et Bleu » laisse un sentiment mitigé (pour ne pas dire plus), le nouveau gardien du Stade Malherbe prône la patience, au regard des nombreux changements intervenus dans l'effectif.

En savoir