SM Caen

Retrouvez toute l’actualité du SM Caen : comptes rendus, résultats, interviews…Relégué en Ligue 2 après cinq saisons consécutives à l'étage supérieur, le Stade Malherbe - après un départ catastrophique en championnat - a changé d'entraîneur avec l'arrivée de Pascal Dupraz début octobre en lieu et place de Rui Almeida, pourtant engagé cet été.

L2. J12 - Paris FC / SM Caen 2-4: le debrief

Quatre buts inscrits dans un même match, le baptême du feu réussi de Nicholas Gioacchini chez les « pros », la réaction du coach Pascal Dupraz..., retour sur la victoire du Stade Malherbe aux dépens du Paris FC (4-2), la première pour le club normand depuis deux mois et demi.

En savoir
L2. J12 - Paris FC / SM Caen 2-4

Alors qu'il restait sur une série de neuf matches sans victoire, le Stade Malherbe a enfin levé les bras au ciel (4-2). Non sans s'éviter quelques frayeurs ! Rentré aux vestiaires avec une longueur d'avance grâce à une réalisation de Nicholas Gioacchini (29'), pour son baptême du feu chez les « pros », le club normand aurait pu regretter longtemps ses deux énormes opportunités non converties en fin de première période ; le PFC se relançant complètement à l'entame du second acte avec ce penalty de Romain Armand (47'). Pas loin d'être dans les cordes jusqu'à l'heure de jeu, les hommes de Pascal Dupraz ont parfaitement réagi avec deux buts inscrits en l'espace de six minutes par l'intermédiaire d'Anthony Gonçalves (60'), de retour dans le onze, et sur un penalty transformé en deux temps par Jessy Pi (66'), préféré au coup d'envoi à Jessy Deminguet. Mais la réduction du score d'Armand (72'), encore lui, a fait douter jusqu'au bout les « Rouge et Bleu » à l'image de cette parade de Rémi Riou suppléé ensuite par Gioacchini (88') avant que Baisama Sankoh ne scelle ce succès dans les arrêts de jeu sur un nouveau penalty (91').

En savoir
L2. J12 - Paris FC / SM Caen, vendredi 25 octobre à 20H à Charléty

Benjamin Jeannot, Santy Ngom et Malik Tchokounté à l'infirmerie, Nicholas Gioacchini (19 ans) a de fortes chances de conduire l'attaque caennaise face au PFC. Alors que ce jeune avant-centre ne compte aucune apparition avec le groupe « pro », Pascal Dupraz semble séduit par le profil de cet Italo-américain, de nouveau performant avec la réserve depuis une poignée de semaines.

En savoir
La leçon de football d'Harold

Simultanément humoriste, commentateur sportif et croque-mort durant quatre ans (il n'exerce plus que la première activité aujourd'hui), Harold Barbé nous livre sa « Leçon de football » chaque mois dans le magazine FOOT NORMAND. On vous propose de la retrouver également ici. A consommer avec un soupçon de second degré.

En savoir
L2. J11 - SM Caen / Valenciennes 0-0

Comme il y a deux semaines contre Châteauroux, le Stade Malherbe a dû se contenter d'un partage des points sur sa pelouse face à Valenciennes (0-0). Handicapés par des carences techniques pas loin d'être rédhibitoires à ce niveau, les hommes de Pascal Dupraz, malgré une générosité évidente et une volonté constante de presser l'adversaire dans son propre camp, ne sont quasiment pas parvenus à se procurer d'occasions franches. Et alors qu'ils n'ont pas été inquiétés du match (ou si peu), les « Rouge et Bleu » auraient pu tout perdre dans les arrêts de jeu sans une triple intervention du trio Riou-Weber-Rivierez ! Après six sorties à d'Ornano en championnat, le club normand n'a toujours pas goûté aux joies du succès (3N-3D). Après 11 journées, le SMC reste scotché à la 17e place avec huit malheureuses unités.

En savoir
L2. J10 - SM Caen / Châteauroux 1-1 : L'analyse tactique par Stat Malherbe

Alors que Pascal Dupraz dirigera son deuxième match à la tête du SMC, vendredi soir (18 octobre), à l'occasion de la réception de Valenciennes (J11), Stat Malherbe, qui utilise la data pour lire le football différemment, a débriefé le baptême du feu du coach savoyard sur le banc caennais. Retour donc sur la confrontation contre La Berrichonne qui a eu lieu avant la trêve internationale. Une rencontre où l'ex-entraîneur toulousain a tenté d'imposer immédiatement sa patte.

En savoir
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°22) dans les kiosques
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND est sorti dans les kiosques avec en UNE Pascal Dupraz, le nouveau coach du Stade Malherbe. Au programme de ce n°22 : > un retour sur la nomination de Pascal Dupraz à la tête du Stade Malherbe (interview et portrait du nouvel entraîneur du SMC) ainsi que sur les raisons de l'échec de son prédécesseur, Rui Almeida > un éclairage sur le coup de mou…
En savoir
L2. J10 - SM Caen / Châteauroux 1-1

Pour son baptême du feu à la tête du Stade Malherbe, Pascal Dupraz a failli réussir le coup parfait. Dans un schéma en 4-4-1-1 avec Jan Repas en électron libre derrière Benjamin Jeannot, Prince Oniangué - en ouvrant le score à l'heure de jeu d'une tête rageuse - a bien cru offrir la première victoire aux « Rouge et Bleu » devant leur public de d'Ornano. Mais c'était sans compter sur ce diable de Romain Grange qui a signé l'égalisation castelroussine moins de dix minutes plus tard (1-1). Dans les arrêts de jeu, Malik Tchokounté a obtenu l'opportunité de rafler la mise mais le gardien de la Berrichonne, Rémi Pillot, s'est interposé. Avec ce match nul, le club normand reste scotché à la 17e place avec seulement sept points. Avant les résultats du Havre et Lens samedi et lundi, le Top 5 émarge à neuf longueurs.

En savoir
L2. J10 - SM Caen / Châteauroux, vendredi 4 octobre à 20H à d'Ornano

Les raisons de l'échec Rui Almeida, les changements engendrés par l'arrivée de Pascal Dupraz, son utilisation sur le plan tactique..., Jessy Deminguet, qui s'est présenté en conférence de presse ce jeudi après-midi avant la réception de la Berrichonne, a évoqué ces différents thèmes. Issu du centre de formation caennais, le milieu relayeur est attendu comme l'un des hommes forts de ce Stade Malherbe en quête de rebond.

En savoir
L2. Succédant à Rui Almeida, Pascal Dupraz est le nouvel entraîneur du SM Caen

Pour la conférence de presse de présentation de Pascal Dupraz comme entraîneur du Stade Malherbe, on n'a pas été déçus. Tout en rassurant sur son état de santé*, le technicien savoyard a distillé quelques métaphores dont lui seul a le secret. Surtout, le nouveau patron technique du SMC a dégagé beaucoup d'assurance sur sa capacité à inverser la courbe des résultats du club normand. A u point presque de passer pour de la suffisance. En manque d'émotions positives depuis plus d'un an, notamment à d'Ornano, les supporters « Rouge et Bleu » ne demandent qu'à y croire. Premier élément de réponse vendredi soir avec la réception de Châteauroux.

En savoir