SM Caen

Retrouvez toute l’actualité du SM Caen : comptes rendus, résultats, interviews… Avec l'arrivée de nouveaux actionnaires : Pierre-Antoine Capton et le fonds d'investissement américain Oaktree, une nouvelle ère s'ouvre pour le Stade Malherbe, désormais présidé par Olivier Pickeu. Objectif : remonter en Ligue 1 le plus rapidement possible.

Raphaël Guerreiro, Yann Karamoh, Kelian Nsona, Andreas Hountondji, Tidiam Gomis...

Raphaël Guerreiro, Yann Karamoh, Jean-Victor Makengo hier, Jason Ngouabi, Kelian Nsona, Andreas Hountondji aujourd’hui, Tidiam Gomis, Johan Cayssol et Nicolas Fomba demain… Le point commun entre ces jeunes dont la liste est loin d’être exhaustive ? Ils ont tous été repérés par Djibi Diao (41 ans). Toutefois, ne comptez pas sur cet homme de l’ombre pour tirer la couverture à lui. "C’est un travail d’équipe. C’est pourquoi je dis toujours « nous ». Quand on fait venir un gamin, il y a la personne qui le détecte, celle qui le fait signer, qui l’entraîne, qui s’en occupe au quotidien…" Néanmoins, impossible de ne pas souligner son rôle prépondérant dans la politique de recrutement du centre de formation du Stade Malherbe. Car avant d’en diriger la cellule depuis 2018, ce scout a été l’œil du SMC en Ile-de-France pendant une dizaine d’années.

En savoir
L2. J17 - Auxerre / SM Caen 2-2

Dans un système à trois défenseurs axiaux (en 5-3-2) et jouant la carte des transitions rapides à fond pendant une heure, le Stade Malherbe a confirmé sur la pelouse de l'Abbé-Deschamps qu'il était difficile à bouger à l'extérieur (2-2), enchaînant une sixième sortie loin de ses terres sans défaite en championnat (1V-5N). Toutefois, difficile de croire que ce résultat nul satisfasse les « Rouge et Bleu » qui ont mené à deux reprises au cours de cette rencontre grâce à Alexandre Mendy (13') et Hugo Vandermersch (76'). Mais même en supériorité numérique durant un peu plus de 30 minutes, le club caennais, pas verni sur la première égalisation auxerroise avec ce CSC de Rémy Riou dans les arrêts de jeu de la première période (45+1'), n'a pas su préserver son avantage ; Jubal Junior remettant les deux équipes à égalité (81'). Un partage des points vraiment au goût amer pour le SMC (17e à égalité avec le barragiste bastiais) au regard de la gravité de la blessure dont a été victime Mehdi Chahiri, très sérieusement touché à la cheville gauche (fracture ?) après un tacle par derrière de Théo Pellenard, expulsé suite à cette intervention totalement non-maîtrisée (53').

En savoir
Le directeur sportif du Stade Malherbe fait le point avant le mercato d'hiver

Au lendemain de l'officialisation de l'arrivée d'Adolphe Teikeu, Yohan Eudeline fait le point sur le prochain mercato d'hiver où le Stade Malherbe espère engager un milieu supplémentaire qui ne sera pas le Tunisien Ahmed Khalil. Il a aussi été question de la politique de recrutement caennaise, toujours dictée par des contraintes économiques, de l'avenir de Brahim Traoré ou encore d'une éventuelle prolongation pour Kélian Nsona.

En savoir
L'ex-joueur formé au SM Caen est aujourd'hui l'un des consultants phares d'Amazon

« C'est un algorithme du foot, le mec. Tu lui parles d'un joueur de D2 grecque, il te dit : "Ah oui, je vois très bien, Arikos Nakarakis ! Il y a deux ans, il jouait à Trabzonspor". Soit il est autiste, et, un jour, il va tuer quelqu'un et on ne pourra pas dire qu'on ne savait pas, soit il est tout simplement extraordinaire ». Voici comment, dans un style qui lui est propre, l'humoriste Julien Cazarre a décrit Mathieu Bodmer dans une interview pour L'Equipe ; les deux hommes se connaissent depuis qu'ils collaborent ensemble à RMC. Le principal intéressé en convient, il "dévore" énormément de matches. Alors qu'il vient de fêter en début de semaine ses 39 ans, celui qui officie également comme consultant pour Amazon Prime Video nous a accordé un entretien. Sa reconversion, le Stade Malherbe, la formation mais aussi ses deux fils qui tentent de marcher sur ses traces, le natif d'Evreux est revenu sur tous ces thèmes.

En savoir
L2. J16 - SM Caen / Paris FC 0-1

Pour manifester leur mécontentement par rapport aux mauvais résultats de leur équipe, les supporters du Stade Malherbe ont notamment joué la carte de l'ironie en détournant, entre autres, une chanson d'Orelsan, présent en marge du match contre le Paris FC. Malgré la dynamique catastrophique de ses hommes, Stéphane Moulin, lui, espère que les « Rouge et Bleu »  continueront à bénéficier du soutien de leur public.

En savoir
L2. J16 - SM Caen / Paris FC 0-1

"C'est mon meilleur moment du match", avait lancé Orelsan en annonçant la composition des équipes. L'artiste caennais ne croyait pas si bien dire. Alors que cette confrontation avait démarré dans une ambiance étrange, conséquence de ce décalage entre l'agitation autour de la présence du rappeur natif d'Alençon et la grève des encouragements de la « Borrelli » durant le premier quart d'heure, le Stade Malherbe a concédé contre le Paris FC une énième défaite à d'Ornano (1-0) ; la sixième en neuf sorties à domicile ! Un but de l'ex-Havrais Alimani Gory à l'heure de jeu (64') a sanctionné ce sentiment de fébrilité qui a habité le collectif « Rouge et Bleu » pendant quasi toute la rencontre. Et comme rien ne tourne rond pour ce SMC décidément bien malade, même quand il obtient des occasions (elles ont été extrêmement rares), il ne les transforme pas à l'image de cette frappe d'Alexandre Mendy, presque à bout portant, sur le gardien parisien, Vincent Demarconnay (69'). Avec ce nouveau revers, le club normand poursuit sa longue descente au classement. Au soir de cette 16e journée, il occupe la 15e place avec seulement un point d'avance sur la zone rouge.

En savoir
L2. J16 - SM Caen / Paris FC, samedi 20 novembre à 19H à d'Ornano

Alors que toute la communauté malherbiste se réjouit de la présence d'Orelsan samedi à d'Ornano, on en oublierait presque que l'équipe de Stéphane Moulin dispute un match très important pour son avenir immédiat. A l'arrêt, ou presque, depuis trois mois en championnat et humiliés le week-end dernier en Coupe de France, les Caennais ont absolument besoin de s'imposer devant leur public aux dépens du Paris FC pour gagner un peu de sérénité.

En savoir
L2. J16 - SM Caen / Paris FC, samedi 20 novembre à 19H à d'Ornano

Pour la première fois depuis l'élimination du Stade Malherbe en Coupe de France face à Dinan-Léhon, pensionnaire de N3 (1-1, 4-1 tab), Stéphane Moulin s'est exprimé. A la veille de la réception du Paris FC, le coach caennais, qui a reconnu avoir "ressenti un sentiment de honte" la semaine dernière, est revenu sur cette terrible désillusion. Devant les médias, il a aussi été question de la réaction que l'on attend de ses joueurs, de ce sentiment de confort qui peut habiter ce club, de sa méthode et même d'Orelsan !

En savoir
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°42) dans les kiosques
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND est sorti dans les kiosques avec en UNE les U17 du Stade Malherbe et du HAC. Au programme de ce n°42, SPÉCIAL FORMATION : > un Face-à-face avec Nicolas Seube, le directeur du centre de formation du Stade Malherbe > un portrait de Djibi Diao, le responsable de la cellule de recrutement du centre de formation du SMC à l'origine, notamment, de l'…
En savoir
CDF. 7e tour - Dinan-Léhon (N3) / SM Caen (L2), samedi 13 novembre à 18H à Saint-Malo

Son retour est très attendu par les supporters « Rouge et Bleu ». Six mois après sa grave blessure au genou gauche, Hugo Vandermersch s'apprête à disputer son premier match avec l'équipe de Stéphane Moulin cette saison. Même s'il n'est pas question d'imposer une pression trop forte sur les épaules d'un garçon, rappelons-le, n'ayant que 22 ans, ses qualités footballistiques, son état d'esprit, son âme de leader sont loin de constituer un luxe par les temps qui courent du côté du Stade Malherbe.

En savoir