SM Caen

Retrouvez toute l’actualité du SM Caen : comptes rendus, résultats, interviews… Avec l'arrivée de nouveaux actionnaires : Pierre-Antoine Capton et le fonds d'investissement américain Oaktree, une nouvelle ère s'ouvre pour le Stade Malherbe, désormais présidé par Olivier Pickeu. Objectif : remonter en Ligue 1 le plus rapidement possible.

L1. J20 - AC Ajaccio / SM Caen 1-0

Malgré un onze de départ séduisant sur le papier avec les titularisations simultanées de Caleb Zady Sery et Kélian Nsona (une première), le Stade Malherbe a enchaîné une nouvelle désillusion contre un adversaire de la seconde moitié de tableau. Sanctionnés d'entrée (comme trop souvent depuis deux mois) avec cette ouverture du score de Bevic Moussiti-Oko (6'), les Caennais auraient pu (dû) s'incliner plus lourdement sans un grand Rémy Riou dans ses cages (31', 49', 78'). Si on a assisté à une esquisse de réaction du SMC au retour des vestiaires à l'image de cette tête de Nicholas Gioacchini claquée au-dessus de sa transversale par Benjamin Leroy (81'), le club normand, avec cette défaite face à l'AC Ajaccio (1-0), confirme qu'il est complètement à l'arrêt... ou presque. Depuis neuf journées, la troupe de Pascal Dupraz n'a engrangé que huit points (1V-5N-3D). Pendant ce temps-là, le Top 5 s'éloigne de plus en plus ; Grenoble, 5e, se trouvant, désormais, à sept unités.

En savoir
L2. J20 - AC Ajaccio / SM Caen, samedi 16 janvier à 19H au Stade François-Coty

Depuis le début de la saison, le Stade Malherbe a pris un léger accent américain. Dans le cadre du projet de reprise porté par Pierre-Antoine Capton, Oaktree Capital Management (OCM) est devenu l’actionnaire principal du SMC, en possédant plus de 80% du capital (le solde restant étant la propriété du producteur de TV trouvillais). Une véritable mais certainement nécessaire révolution pour un club détenu jusqu’à présent par des entrepreneurs locaux (SMC 10 + Club des 50). Gérant pas moins de 140 milliards d’actifs pour le compte de tiers, ce fonds d’investissement basé aux Etats-Unis a déjà injecté plusieurs millions d’euros dans les caisses d’un Stade Malherbe en proie à de grandes difficultés financières qui ont éclaté au grand jour la saison dernière. Et si certains sceptiques doutent encore des intentions de cet actionnaire, Vincent Catherine, le directeur général des activités d’OCM en France, l’assure : "On n’est pas là pour du court terme". Entretien.

En savoir
L2. J19 - SM Caen / Toulouse 2-2

Dans une rencontre marquée par l'hommage à Salah Boutamine, l'un des plus fidèles supporters des « Rouge et Bleu », décédé dimanche, le Stade Malherbe a bien cru débloquer son compteur victoire contre un membre du Top 5 (2-2). Il faut dire que le club normand avait pris un départ idéal en menant 2-0 après moins de 20' grâce à deux buts signés Kélian Nsona (13') et Alexandre Mendy (18') ; le premier de l'ex-attaquant bordelais sous le maillot normand. Mais la fin de la première période s'est révélée fatale pour le SMC avec la sortie sur blessure (cuisse gauche) de Yoann Court (41') suivie de la réduction du score de Bafodé Diakité pour le Téléfé (45'). Subissant la domination du Toulouse de Patrice Garande au retour des vestiaires, les joueurs de Pascal Dupraz se sont logiquement fait rejoindre à un quart d'heure de la fin sur une réalisation Nathan N'Goumou (78'). Avec ce partage des points, le Stade Malherbe reste huitième au classement à cinq points du Top 5.

En savoir
L2. J19 - SM Caen / Toulouse, lundi 11 janvier à 20 H 45 à d'Ornano

Alors qu'il a sérieusement baissé de rythme depuis sa victoire dans le derby normand aux dépens du HAC mi-novembre (avec sept points en... sept journées), le Stade Malherbe, s'il veut rester à une distance respectable du Top 5, a tout intérêt à conclure cette phase aller par un succès à domicile. Problème, en face, c'est le Toulouse de Patrice Garande qui se présente ; la meilleure équipe du championnat sur ces trois derniers mois.

En savoir
L2. J19 - SM Caen / Toulouse, lundi 11 janvier à 20H45 à d'Ornano

S'il a déjà assisté à plusieurs matches en tant que spectateur, Patrice Garande va revenir pour la première fois à d'Ornano en tant qu'acteur depuis son départ du Stade Malherbe en 2018. Après deux ans loin des terrains, le technicien a été nommé l'été dernier pour diriger le Téfécé, fraîchement relégué en Ligue 2. Et c'est à la tête d'une équipe installée à la deuxième place du classement que l'ancien caennais va effectuer son retour dans un stade et face à un club qu'il connaît dans les moindres recoins. Le nouveau projet toulousain, sa période d'inactivité forcée, ses retrouvailles avec le SMC… Patrice Garande a répondu à tous ces thèmes, et bien d'autres, dans l'entretien qu'il nous a accordé.

En savoir
L2. J18 - Auxerre / SM Caen 1-1

Dans une configuration extrêmement défensive (par choix ou par contrainte ?), le Stade Malherbe est parvenu à obtenir le match nul sur la pelouse de l'Abbé-Deschamps (1-1). Pourtant, après l'ouverture du score de Rémy Dugimont dès le retour des vestiaires (53'), on ne donnait pas cher des chances du club normand de revenir dans cette partie tant l'AJA a été supérieure pendant quasiment une heure. Mais une nouvelle fois, le banc caennais a fait la différence. Rentrés quelques minutes auparavant, Alexandre Mendy et Benjamin Jeannot se sont montrés décisifs. Profitant d'une mauvaise intervention de Gautier Lloris, l'ex-avant-centre bordelais a délivré une offrande à son coéquipier qui ne s'est pas privé de la transformer (81') ; le premier but de l'ancien dijonnais cette saison. Un point qui permet au SMC (8e) de rester à porter de tir du Top 5 avec cinq longueurs de retard sur son adversaire du jour (5e).

En savoir
L2. J18 - Auxerre / SM Caen, mardi 5 janvier à 20H au Stade de l'Abbé-Deschamps

Pour espérer accrocher le Top 5 en mai, le Stade Malherbe aura besoin d'un Yoann Court et d'un Alexandre Mendy, deux de ses recrues du dernier mercato, au meilleur de leur forme. Si le milieu offensif s'est déjà rendu indispensable dans le collectif de Pascal Dupraz, l'avant-centre brille, jusqu'à présent, par son inefficacité. Décryptage de leurs performances avec Stat Malherbe.

En savoir
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°33) dans les kiosques
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND est sorti dans les kiosques avec en UNE Alexis Beka Beka, l'une des révélations du Stade Malherbe, et les supporters du HAC, inquiets par rapport à la situation sportive de leur équipe : Au programme de ce n°33 : > un Face-à-face avec Patrice Garande, l'entraîneur de Toulouse, avant son retour à d'Ornano le 11 janvier > un entretien XXL avec…
En savoir
Mercato d'hiver. Le président Olivier Pickeu fait le point sur l'effectif caennais

Un départ d'Adama Mbengue, l'avenir de Yacine Bammou, la prolongation de Kélian Nsona ou encore la mise à pied de Santy Ngom... S'il a annoncé qu'il ne devrait pas y avoir de recrues au mercato d'hiver, Olivier Pickeu ne va pas manquer de travail dans les prochaines semaines. Un président du Stade Malherbe toujours guidé par la même problématique : dégraisser un effectif pléthorique alors que le club normand doit consentir de sérieuses économies.

En savoir
Le président du SMC dresse un bilan sportif et évoque l'avenir de Pascal Dupraz...

Alors que le championnat reprend ses droits dès mardi soir avec un déplacement périlleux sur la pelouse de l'AJ Auxerre (4e) pour le Stade Malherbe, le président Olivier Pickeu a dressé un bilan de la première partie de saison des Caennais, évoqué les ambitions sur la phase retour et fait le point sur l'avenir du coach Pascal Dupraz, en fin de contrat en juin.

En savoir