SM Caen

Retrouvez toute l’actualité du SM Caen : comptes rendus, résultats, interviews…Relégué en Ligue 2 après cinq saisons consécutives à l'étage supérieur, le Stade Malherbe - après un départ catastrophique en championnat - a changé d'entraîneur avec l'arrivée de Pascal Dupraz début octobre en lieu et place de Rui Almeida, pourtant engagé cet été.

Coupe de France. Tirage au sort du 8e tour

Effectué au Stade de France ce mercredi en début d'après-midi, le tirage au sort du 8e tour de la Coupe de France a réservé du très lourd pour les clubs normands avec notamment les réceptions de Lens et d'Orléans, pensionnaires de Ligue 2, pour Dieppe (N3) et le FC Rouen (N2). Gonfreville (N3) accueillera, de son côté, Créteil (N1) alors qu'Evreux (N3) et Granville (N2) se déplaceront, respectivement, à Linas-Montlhéry et Plabennec. Le Stade Malherbe (L2) se rendra à Chartres (N2) et QRM (N1) à Prix-lès-Mézières (N3). Rendez-vous les 6-7-8 décembre.

En savoir
L2. J14 - Auxerre / SM Caen 1-1

Pendant 25', le Stade Malherbe a bien cru enchaîner une troisième victoire consécutive. Alors qu'ils avaient ouvert le score dès le retour des vestiaires grâce à un coup de tête de Prince Oniangué (47'), consécutif à un corner de Jessy Deminguet, les « Rouge et Bleu » ont payé cash une erreur de marquage sur un coup de pied arrêté avec cette égalisation de Rémy Dugimont (72') ; un coup de pied de coin dont l'origine est contestée par le camp caennais (1-1). Et malgré une supériorité numérique durant le dernier quart d'heure suite à l'expulsion d'Alexandre Coeff (73'), le club normand n'est pas parvenu à rafler la mise. "Au vu de la physionomie de la rencontre, on aurait dû l'emporter", estime Pascal Dupraz dont l'équipe grimpe au 14e rang avec 15 points, à dix longueurs du Top 5 mais avec seulement deux unités d'avance sur le barragiste.

En savoir
L2. J14 - Auxerre / SM Caen, vendredi 8 novembre à 20H à l'Abbé-Deschamps

"C'est peut-être le moment de montrer, qu'à Caen comme ailleurs, je n'hésite pas à lancer des jeunes, y compris dans des situations inconfortables", a rappelé Pascal Dupraz il y a quelques semaines. Alors que Nicholas Gioacchini vient d'aligner deux titularisations de rang à la pointe de l'attaque du Stade Malherbe, plusieurs autres pensionnaires de l'équipe réserve ont intégré, de manière ponctuelle ou durable, le groupe d'entraînement du coach savoyard. Pour Alexis Beka Beka, Kélian Nsona ou encore Aloys Fouda, cette promotion pourrait bien ne constituer qu'une étape avant de connaître un baptême du feu chez les « pros ».

En savoir
L2. J13 - SM Caen / Orléans 2-1

Il ne s'était plus imposé à domicile depuis le... 11 mai (3-2 aux dépens de Reims, en Ligue 1 à l'époque) ! Après avoir concédé trois défaites et autant de matches nuls sur leur pelouse depuis le début du championnat, le Stade Malherbe a (enfin) triomphé à d'Ornano. Un but contre son camp de Cédric Cambon à la demi-heure de jeu puis un corner direct de Jessy Pi à 20 minutes de la fin ont offert les trois points aux Caennais (2-1). Malgré ce succès, le club normand fut (très) loin de maîtriser complètement son sujet. La réduction du score orléanaise par Gaëtan Perrin (81') a d'ailleurs fait vivre dix minutes sous tension aux supporters « Rouge et Bleu ». Toutefois, dans sa situation actuelle, le club normand ne peut pas se permettre le luxe de faire la fine bouche.

En savoir
Coupe de France - Tirage au sort du 7e tour

Effectué à Clairefontaine ce mercredi en fin de matinée, le tirage au sort du 7e tour de la Coupe de France a réservé une affiche 100% normande entre Granville (N2) et AG Caen (N3). Un tirage qui n'a pas été spécialement clément avec les représentants régionaux puisqu'à l'exception de Gonfreville (N3) et, dans une moindre mesure, du HAC (L2) qui recevront respectivement Le Touquet (N3) et Dunkerque (N1), tous les autres clubs (Dieppe, Vire, FC Rouen, Quevilly-Rouen, SM Caen) évolueront à l'extérieur. Rendez-vous les 16 et 17 novembre.

En savoir
L'œil du coach - Patrice Garande

Ancien entraîneur du Stade Malherbe pendant six saisons (2012-2018), Patrice Garande (58 ans) nous livre chaque mois dans le magazine FOOT NORMAND son regard, son expertise, son analyse... On vous propose de retrouver sa chronique également ici. Cette fois-ci, l'ex-attaquant passé par Saint-Etienne, Auxerre et Nantes s'est arrêté sur un sujet ô combien sensible : le VAR.

En savoir
Il faut quand même en parler...

Suite à l'appel d'offre infructueux pour la commercialisation des droits TV sur la période 2020-2024, la LFP a décidé de « suspendre » la Coupe de la Ligue. Même si certains la regretteront, pas sûr qu'elle revienne un jour. Conséquence, à partir de la saison prochaine, les clubs français qui ne disputeront pas de compétitions européennes n'auront plus que le championnat et la Coupe de France à leur calendrier.

En savoir
L2. J12 - Paris FC / SM Caen 2-4: le debrief

Quatre buts inscrits dans un même match, le baptême du feu réussi de Nicholas Gioacchini chez les « pros », la réaction du coach Pascal Dupraz..., retour sur la victoire du Stade Malherbe aux dépens du Paris FC (4-2), la première pour le club normand depuis deux mois et demi.

En savoir
L2. J12 - Paris FC / SM Caen 2-4

Alors qu'il restait sur une série de neuf matches sans victoire, le Stade Malherbe a enfin levé les bras au ciel (4-2). Non sans s'éviter quelques frayeurs ! Rentré aux vestiaires avec une longueur d'avance grâce à une réalisation de Nicholas Gioacchini (29'), pour son baptême du feu chez les « pros », le club normand aurait pu regretter longtemps ses deux énormes opportunités non converties en fin de première période ; le PFC se relançant complètement à l'entame du second acte avec ce penalty de Romain Armand (47'). Pas loin d'être dans les cordes jusqu'à l'heure de jeu, les hommes de Pascal Dupraz ont parfaitement réagi avec deux buts inscrits en l'espace de six minutes par l'intermédiaire d'Anthony Gonçalves (60'), de retour dans le onze, et sur un penalty transformé en deux temps par Jessy Pi (66'), préféré au coup d'envoi à Jessy Deminguet. Mais la réduction du score d'Armand (72'), encore lui, a fait douter jusqu'au bout les « Rouge et Bleu » à l'image de cette parade de Rémi Riou suppléé ensuite par Gioacchini (88') avant que Baisama Sankoh ne scelle ce succès dans les arrêts de jeu sur un nouveau penalty (91').

En savoir
L2. J12 - Paris FC / SM Caen, vendredi 25 octobre à 20H à Charléty

Benjamin Jeannot, Santy Ngom et Malik Tchokounté à l'infirmerie, Nicholas Gioacchini (19 ans) a de fortes chances de conduire l'attaque caennaise face au PFC. Alors que ce jeune avant-centre ne compte aucune apparition avec le groupe « pro », Pascal Dupraz semble séduit par le profil de cet Italo-américain, de nouveau performant avec la réserve depuis une poignée de semaines.

En savoir