SM Caen

Retrouvez toute l’actualité du SM Caen : comptes rendus, résultats, interviews… Avec l'arrivée de nouveaux actionnaires : Pierre-Antoine Capton et le fonds d'investissement américain Oaktree, une nouvelle ère s'ouvre pour le Stade Malherbe, désormais présidé par Olivier Pickeu. Objectif : remonter en Ligue 1 le plus rapidement possible.

CDF. 7e tour - Angers NDC (R1) / US Granville (N2), samedi 29 octobre à 18H

Le 7e tour de Coupe de France déroulera son programme les samedi 29 et dimanche 30 octobre et parmi les 11 équipes normandes qualifiées, on retrouvera l'US Granville (N2). Les Corsaires auront la faveur des pronostics chez les novices du NDC Angers (R1). En amont de ce match, FOOT NORMAND est parti à la rencontre d'un des attaquants manchois, et pas des moindres : Livio Nabab. À 34 ans, l'ex-Malherbiste a réussi sa reconversion dans l'immobilier sans perdre de vue sa passion restée intacte pour le football. Samedi, il donnera encore tout pour emmener l'USG au 8e tour de l'épreuve.

En savoir
Le Débrief 100% National 3 - J6

Un épisode très consistant et croustillant au menu de ce 6e épisode de la saison avec notamment 19 des 20 buts inscrits samedi soir sur les différents de National 3 avec en prime un bonus venu de l'étage du dessus. Ce week-end, les favoris ont globalement assumé leur statut, les deux co-leaders l'AG Caen et l'AF Virois ont respectivement fait chuter la réserve de Quevilly-Rouen Métropole (2-1) et le FC Saint-Lô (4-0). Derrière, le FC Dieppe a maintenu l'écart en disposant du Grand-Quevilly FC (3-1). La surprise de la 6e journée est venue du CMS Oissel où le promu l'ESM Gonfreville est allée s'imposer avec la manière (2-0). Dans le même temps, l'US Alençon a confirmé son renouveau en gagnant chez la réserve de l'US Avranches (1-0) tandis que la réserve du HAC a dominé le derby du Havre de la tête et des épaules contre Montgaillard (4-0). LA sensation du week-end, LE match le plus dingue de la saison jusqu'alors a eu lieu au Stade Heurtematte où des Cherbourgeois réduits à... huit sont parvenus à arracher la victoire au bout du bout (3-2). Une fois n'est pas coutume, on revient sur les derbys normands de National 2 : le succès 3-2 du FC Rouen contre la « B » du SM Caen et la victoire au forceps de l'Evreux FC 27 à l'US Granville (2-0). Excellent visionnage !

En savoir
L2. J13 - SM Caen / Rodez 2-0

Une semaine après la « claque » infligée par Laval (4-0), le Stade Malherbe avait beaucoup à se faire pardonner. En dominant Rodez au terme d'un match abouti comme il n'en avait pas livré depuis longtemps (2-0), le club caennais - dans un schéma en 3-4-3 pour la première fois de la saison - a réussi sa mission. Pourtant, pendant plus d'une heure, on a cru que les « Rouge et Bleu » n'y arriveraient pas. Alors qu'ils auraient pu bénéficier d'un penalty pour une main dans la surface de réparation de Grégory Coelho (36'), les locaux ont touché deux fois les montants, sur autant de coups de pied arrêtés (un coup franc détourné d'Ali Abdi, 33', et un corner de Godson Kyeremeh dévié par Romain Thomas, 41'). Mais à force de multiplier les situations sur les cages ruthénoises (51', 60', 65'), le SMC - en supériorité numérique toute la seconde période à la suite de l'expulsion d'Abdel-Hakim Abdallah juste avant la pause - est parvenu à trouver la faille. Tout d'abord par Alexandre Mendy (68') poussant de la tête au fond des filets une remise d'Ali Abdi, consécutive à une ouverture de Djibril Diani. Trois minutes plus tard, Samuel Essende, servi par Godson Kyeremeh, réalisait le break sur une magnifique frappe du gauche (71'). Avec ce succès, le Stade Malherbe remonte en septième position à trois longueurs de la deuxième place.

En savoir
L2. J13 - SM Caen / Rodez, samedi 22 octobre à 19H à d'Ornano

Dans une dynamique négative depuis un mois et demi et sonné après la « claque » reçue à Laval le week-end dernier, le Stade Malherbe doit l'emporter devant son public contre Rodez pour ne pas tomber dans la crise. Au-delà du résultat, c'est aussi le visage affiché par les joueurs de Stéphane Moulin qui sera scruté de près par les supporters « Rouge et Bleu ».

En savoir
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°51) dans les kiosques
Le nouveau numéro du magazine est sorti dans les kiosques avec en UNE 11 personnalités qui font le Foot Normand. Au programme de ce n°51 : > Un dossier sur 11 personnalités qui font le Foot Normand : Pierre-Antoine Capton (président du Stade Malherbe), Benoît Donckele et Guillaume Lainé (les journalistes spécialistes du HAC et du SMC), Fredy Fautrel (coordinateur technique en arbitrage pour…
En savoir
L2. J12 - Laval / SM Caen, samedi 15 octobre à 19H au Stade Francis-Le Basser

Jessy Deminguet forfait, Bilal Brahimi va retrouver une place dans le onze de départ du Stade Malherbe. Parmi les rares profils créatifs dans le collectif de Stéphane Moulin, l'ex-Dunkerquois - auteur d'un début de saison prometteur - doit encore hausser le curseur pour permettre aux « Rouge et Bleu » de se mêler à la lutte à l'accession.

En savoir
L2. J11 - SM Caen / Niort 1-0

Le chronomètre affichait la 50' sans que la pause ne soit encore sifflée quand sur une longue touche d'Hugo Vandermersch, Alexandre Mendy déviait de la tête le ballon au premier poteau pour Godson Kyeremeh qui d'un geste acrobatique délivrait les 11 000 spectateurs de d'Ornano. Un but que Stéphane Moulin, rentré aux vestiaires quelques instants plus tôt, n'a même pas vu ! Alors qu'il ne s'était imposé qu'à une seule reprise lors des six dernières journées et qu'il restait sur deux défaites consécutives, le Stade Malherbe s'est relancé en venant à bout de la lanterne rouge niortaise (1-0). S'ils ont affiché un visage plus convaincant par rapport au week-end précédent, les « Rouge et Bleu » - qui auraient dû bénéficier d'un penalty pour une faute de Bryan Passi sur Hugo Vandermersch (19') - furent loin de maîtriser complètement leur sujet. A l'image d'un Amadou Sagna mettant souvent en difficulté Adolphe Teikeu, les Chamois ont fait passer plusieurs frissons dans l'arrière-garde normande (31', 35', 55', 72'). Toutefois, Anthony Mandrea a conservé ses cages inviolées pour la première fois depuis la deuxième journée. De toute façon, ce samedi, le SMC - remonté en sixième position à cinq points de la deuxième place - saura s'en contenter.

En savoir
L2. J10 - SM Caen / Quevilly-Rouen 0-1

Petit événement à d'Ornano puisque le Stade Malherbe a chuté pour la première fois devant son public depuis le 28 janvier ! Alors qu'ils restaient sur une série de 12 matches consécutifs sans défaite à domicile (8V-4N), les hommes de Stéphane Moulin sont tombés dans le piège tendu par QRM (1-0). Le moins que l'on puisse dire, c'est qu'Olivier Echouafni avait parfaitement préparé son affaire. En s'appuyant sur une arrière-garde à trois centraux ; du jamais-vu encore cette saison du côté des « Rouge et Jaune », le technicien quevillais a proposé un bloc défensif extrêmement compact dans lequel les locaux sont venus s'empêtrer. Privé de nombreuses forces vives dont ses habituels pistons, Ali Abdi et Hugo Vandermersch, le club caennais, en panne d'inspiration offensive, n'avait clairement pas les armes pour déstabiliser le collectif adverse. Même si avec le retour d'un système en 3-5-2 dès le début de la seconde période, le Stade Malherbe, en 4-4-2 losange avant le repos, s'est montré légèrement plus dangereux, les opportunités se sont fait discrètes à l'exception de cette tête de Norman Bassette s'écrasant sur le montant droit des cages de Nicolas Lemaître (80'). A l'inverse, QRM s'est montré plus adroit en convertissant l'une de ses rares incursions ; Mamadou Camara profitant d'une succession d'approximations défensives pour débloquer son compteur (29'). Avec ce succès, les partenaires de Garland Gbellé poussent un grand ouf de soulagement au classement (14e) alors que le SMC rentre progressivement dans le rang (8e).

En savoir
A l'occasion du 30e anniversaire de la double confrontation SM Caen - Saragosse

C’est un coup tactique dont seul Daniel Jeandupeux avait le secret. Pour le match retour face à Saragosse, le technicien suisse installa Stéphane Paille, son avant-centre, en position de libéro ! Retour sur cet incroyable pari qui s’est presque révélé payant. 

En savoir
L2. J10 - SM Caen / Quevilly-Rouen, samedi 1er octobre à 19H à d'Ornano

Alors que l'arrière-garde de QRM a montré d'inquiétants signes de fébrilité depuis un mois, Olivier Echouafni pourrait titulariser pour la première fois Syam Ben Youssef (33 ans) en charnière centrale. Face au Stade Malherbe, son ancien club, l'international tunisien - qui a pas mal bourlingué depuis son précédent passage en Normandie (Turquie, Roumanie, Bulgarie) - doit apporter une expérience qui fait cruellement défaut au collectif quevillais.

En savoir