SM Caen

Retrouvez toute l’actualité du SM Caen : comptes rendus, résultats, interviews… Avec l'arrivée de nouveaux actionnaires : Pierre-Antoine Capton et le fonds d'investissement américain Oaktree, une nouvelle ère s'ouvre pour le Stade Malherbe, désormais présidé par Olivier Pickeu. Objectif : remonter en Ligue 1 le plus rapidement possible.

Le club caennais ne compte plus que cinq points d'avance sur le barragiste (18e)

Alors qu'il ne dispose plus que de cinq points d'avance sur le barragiste, le Stade Malherbe inquiète de plus en plus à chaque journée qui passe. Plus que jamais concerné par la lutte pour le maintien, le club caennais jouera une grande partie de son avenir dans deux semaines, contre Pau, un concurrent direct.

En savoir
L2. J30 - Châteauroux / SM Caen 2-2

Dans une confrontation entre deux équipes transpirant la fébrilité, le Stade Malherbe et La Berrichonne se sont quittés sur un match nul qui n'arrange personne (2-2). Et encore, le club caennais s'en sort extrêmement bien à l'image de cette frappe de Guévin Tormin déviée sur son montant gauche par Rémy Riou dans les arrêts de jeu ! Pourtant, le SMC avait ouvert le score dès la quatrième minute grâce à Benjamin Jeannot. Titulaire pour la première fois depuis fin janvier, l'attaquant normand a même signé un doublé à la demi-heure de jeu une offrande du... Castelroussin Rémi Mulumba. Problème, entre-temps, les « Rouge et Bleu » s'étaient fait renverser en l'espace de quatre minutes en multipliant les erreurs défensives (9', 13'). Si ce résultat permet au SMC de stopper une série de trois défaites consécutives, les hommes de Pascal Dupraz (13e), avec le succès de Pau, ne disposent plus que de cinq points d'avance sur le barragiste (18e). 

En savoir
L2. J30 - Châteauroux / SM Caen, samedi 20 mars à 20H au Stade Gaston-Petit

Ne disposant plus que de six points d'avance sur le barragiste (18e), le Stade Malherbe (14e) va jouer sa survie lors des neuf dernières journées. A commencer par le déplacement chez la lanterne rouge castelroussine. Une réalité que n'a pas cherché à nier Pascal Dupraz. La situation comptable de son équipe, l'objectif du maintien, son avenir à court terme... Retrouvez les meilleurs extraits de la conférence de presse du coach savoyard.

En savoir
L2. J29 - SM Caen / Le Havre 0-2 : L'analyse tactique de Stat Malherbe

Le maintien par Pascal Dupraz de la défense à trois au coup d'envoi, le rôle de Nicholas Gioacchini dans l'animation offensive caennaise, le choix payant de Paul Le Guen d'aligner Alexandre Bonnet en faux n°9... Stat Malherbe a décortiqué le derby normand entre le SMC et le HAC qui s'est soldé par un succès 2-0 des « Ciel et Marine ».

En savoir
Après la défaite contre Le Havre, le président du SMC a réuni les joueurs et le staff

Après la défaite dans le derby normand contre Le Havre (2-0), il a ressenti le besoin de réunir ses joueurs et son staff dans le rond central. Pendant de longues minutes, il s'est exprimé devant eux. Parfaitement conscient de la précarité de la position au classement du Stade Malherbe (14e avec seulement six points d'avance sur le barragiste), le président Olivier Pickeu a annoncé que des décisions fortes (réduction du groupe) pourraient être prises d'ici le prochain match, face à la lanterne rouge castelroussine, samedi. Par contre, le poste du coach Pascal Dupraz ne semble pas menacé dans l'immédiat.

En savoir
L2. J29 - SM Caen / Le Havre 0-2

Dans ce derby « de la peur », le HAC a signé une magnifique opération comptable en venant s'imposer sur la pelouse du voisin caennais (2-0). Profitant des largesses défensives adverses (un mal récurrent de ce côté-ci du pont de Normandie), Nabil Alioui a idéalement lancé sa formation en ouvrant la marque dès la première attaque du club doyen (6') avant que cette confrontation ne bascule à 20 minutes de la fin. Alors que quelques instants auparavant, le Stade Malherbe avait réclamé un penalty pour une main de Romain Basque (68'), Alexandre Bonnet, parfaitement lancé par Steeve Yago (!), doublait la mise dans un angle fermé (69'). Symbole d'une rencontre où rien n'a tourné pour les « Rouge et Bleu » à l'image d'un Yoann Court, seul à cinq mètres des cages vides, contrant sa propre reprise (25') ! Butant, par ailleurs, à deux reprises sur un Mathieu Gorgelin impérial (18', 47'), l'ex-Brestois n'a définitivement pas été en réussite. Avec cette victoire, le club doyen fait un bond jusqu'à la 10e place avec neuf points d'avance sur le barragiste. A l'inverse, l'équipe de Pascal Dupraz, désormais 14e, voit la zone rouge se rapprocher journée après journée avec seulement six unités d'avance sur Pau qu'elle défiera dans trois semaines.

En savoir
L2. J29 - SM Caen / Le Havre, lundi 15 mars à 20 H 45 à d'Ornano

Très loin d'une éventuelle ambition de Top 5 qu'on a pu prêter, incontestablement à tort, à l'un et à l'autre, le Stade Malherbe et le HAC se retrouvent pour un derby normand « de la peur ». Au coup d'envoi, les deux clubs normands, respectivement 13e et 14e, ne comptent plus que six points d'avance sur le barragiste (18e). Malheur au vaincu.

En savoir
Entretien croisé entre les deux coaches avant le derby normand SM Caen - Le Havre

C’est à Deauville, presque à mi-chemin entre Caen et Le Havre, que nous avons réuni Pascal Dupraz (58 ans) et Paul Le Guen (57 ans) à quelques jours du derby normand entre le Stade Malherbe et le HAC (lundi soir). Deux hommes qui se connaissent depuis longtemps. Et pour cause, l’ex-attaquant et l’ancien milieu de terrain-défenseur ont été partenaires durant trois saisons (1983-1986), au cœur des années 1980, avec Brest. S’ils sont restés en contact depuis, ils ont dû attendre la saison dernière, et la confrontation entre les « Ciel et Marine » et les « Rouge et Bleu », début février 2020, pour s’affronter pour la première fois de leur carrière par banc interposé. Deux entraîneurs qui partagent également de nombreux points communs. A commencer par la mauvaise passe rencontrée actuellement par leur club respectif en Ligue 2. Très loin d’éventuelles ambitions de Top 5 que certains acteurs avaient annoncé il y a quelques mois, visiblement de manière précipitée, aucun des deux n’a encore assuré son maintien à dix journées de la fin.

En savoir
L2. J29 - SM Caen / Le Havre, lundi 15 mars à 20 H 45 à d'Ornano

De retour sur les terrains début février après avoir été absent environ un mois à cause d'une déchirure à l'ischio-jambier gauche, Yoann Court (31 ans) est depuis à la recherche de son meilleur niveau. Mais le milieu offensif l'assure, le plus dur est derrière lui. Avant le derby normand contre Le Havre, l'ex-Brestois a notamment évoqué son était de forme, la dynamique du Stade Malherbe et les objectifs pour cette fin de saison.

En savoir
N1. J25 - Annecy / US Avranches, samedi 13 mars à 18 heures

Il souffle sa 32e bougie ce vendredi. Avant de défier Avranches avec sa nouvelle équipe d'Annecy dans un match très important dans l'optique du maintien (dans l'éventualité où il y aurait des descentes en N2), l'ancien caennais Jordan Adéoti est revenu sur son expérience en Norvège, a raconté ses souvenirs du Stade Malherbe et évoqué son après-carrière où il s'imaginerait bien directeur sportif.

En savoir