SM Caen

Retrouvez toute l’actualité du SM Caen : comptes rendus, résultats, interviews… Avec l'arrivée de nouveaux actionnaires : Pierre-Antoine Capton et le fonds d'investissement américain Oaktree, une nouvelle ère s'ouvre pour le Stade Malherbe, désormais présidé par Olivier Pickeu. Objectif : remonter en Ligue 1 le plus rapidement possible.

L2. J3 - SM Caen / Sochaux 1-2

Si on ne connaît pas encore la gravité de la blessure aux adducteurs de Yoann Court, sorti prématurément contre Sochaux, le recrutement d'un élément offensif apparaît plus que jamais indispensable au Stade Malherbe. En attendant un (ou des) renfort(s), Stéphane Moulin va devoir se creuser la tête pour trouver des solutions en attaque avec les joueurs à disposition.

En savoir
L2. J3 - SM Caen / Sochaux 1-2

Alors qu'il croyait avoir arraché le match nul à une minute de la fin du temps réglementaire sur une frappe enroulée d'Andreas Hountondji que Thierry Henry n'aura pas renié (90'), le Stade Malherbe, certainement encore bercé par l'euphorie de cette égalisation, s'est fait punir sur le coup d'envoi par la vitesse Alan Virginius, rentré depuis quelques instants sur la pelouse de d'Ornano. Des Sochaliens qui avaient ouvert le score à l'heure de jeu, le premier but encaissé par le club caennais cette saison (après 242' d'invincibilité), par un Aldo Kalulu à la limite du hors-jeu (62'). Une défaite cruelle au regard du scénario mais pas totalement illogique quand on se souvient des nombreuses alertes sur les cages normandes avant le repos ; des « Rouge et Bleu » qui s'en sont pendant longtemps remis à la solidité du trio Jonathan Rivierez - Prince Oniangué - Rémy Riou pour préserver leurs cages inviolées. Et malgré cette frappe quasi à bout portant d'Alexandre Mendy (49') et de ces deux raids de Steve Shamal (53', 61'), les hommes de Stéphane Moulin ne disposaient peut-être pas, ce samedi, des armes offensives pour espérer mieux. Déjà privé de Kelian Nsona et Caleb Zady Sery, tous les deux à l'infirmerie, le Stade Malherbe a perdu peu avant la pause Yoann Court, visiblement touché aux adducteurs.

En savoir
L2. J3 - SM Caen / Sochaux, samedi 7 août à 15H à d'Ornano

Deux matches, autant de victoires : Stéphan Moulin n'aurait pas pu rêver un meilleur départ à la tête du Stade Malherbe. Toutefois, le nouveau coach caennais ne s'enflamme pas, parfaitement conscient que son équipe est largement perfectible. Avec la réception de Sochaux, le club normand va d'ailleurs passer un test assez révélateur de son potentiel actuel. L'utilisation du 4-3-3, les attentes autour de sa formation, l'ambiance à d'Ornano sans oublier un point sur le mercato... L'entraîneur des « Rouge et Bleu » est revenu sur tous ces thèmes en conférence de presse.

En savoir
N2. J1 - Plabennec / SM Caen B, samedi 7 août à 18H au Stade de Kervéguen

Coupée dans son élan la saison dernière pour son retour en N2 ; la faute à la crise sanitaire, la réserve du Stade Malherbe se présente sur la ligne de départ du championnat avec bien peu de certitudes. Pour s'en sortir, l'équipe caennaise s'appuiera, bien entendu, sur les jeunes pousses issues de son centre de formation. Avant la reprise ce week-end, focus sur trois d'entre eux : Jason Ngouabi, Luca Boudonnet et Robin Legendre. Trois garçons qui se trouvent, à des degrés divers, à un tournant de leur carrière naissante.

En savoir
L2. J2 - Niort / SM Caen 0-1

Face à une opposition niortaise bien plus consistante que celle fournie par Rodez la semaine précédente, le Stade Malherbe a signé une deuxième victoire consécutive en championnat ; ce qui ne s'était plus produit depuis le mois de novembre ! Pourtant, dans les 20 premières minutes, le club normand s'est fait bousculer notamment par les décrochages entre les lignes de Billel Boutobba (1', 4', 19'). Mais dans une configuration plus défensive sur le papier au coup d'envoi avec la titularisation de Franklin Wadja pour pallier l'absence de Caleb Zady Sery (blessé), les hommes de Stéphane Moulin ont progressivement mis la main sur un match que les Chamois ont fini à dix après l'expulsion de Darline Yongwa (64'). Après des alertes signées Alexandre Mendy (37') et Jessy Deminguet (47'), c'est sur ce coup de pied arrêté que les « Rouge et Bleu » ont débloqué la situation dès le retour des vestiaires ; le corner rentrant de Yoann Court était catapulté au fond des filets par Alexandre Mendy (48'). Un but synonyme de succès (et de fauteuil de leader en compagnie du Paris FC) pour le SMC en dépit de deux-trois approximations défensives débouchant sur autant de frayeurs dans le camp caennais à l'image de cette tentative sur le poteau de Lenny Vallier (82').

En savoir
L2. J2 - Niort / SM Caen, samedi 31 juillet à 19H au Stade René-Gaillard

Après avoir réussi des débuts quasi-parfaits contre Rodez il y a une semaine, le Stade Malherbe tentera de confirmer son renouveau ce week-end sur la pelouse de Niort. Toutefois, pour Stéphane Moulin, pas question de céder à l'euphorie. Un discours qui rejoint celui qu'il nous a tenu lors de l'entretien qu'il nous a accordé avant le coup d'envoi du championnat. Pour ceux qui l'auraient raté dans notre dernier numéro (n°39), on vous propose une cession de rattrapage avec la diffusion de quelques uns des meilleurs extraits.

En savoir
SM Caen - Présentation du staff de Stéphane Moulin

Au Stade Malherbe, Stéphane Moulin n’a pas débarqué seul. Loin de là. A Caen, le technicien est arrivé avec une grande partie du staff avec lequel il collabore déjà depuis de nombreuses années à Angers. Des hommes de l'ombre qui constituent l’une des principales forces du nouvel entraîneur du club normand. Après les adjoints Serge Le Dizet et Patrice Sauvaget, on vous propose le portrait du préparateur physique Benoît Pickeu, qui n’est autre que le frère cadet d’Olivier, le président du SMC.

En savoir
L2. J1 - SM Caen / Rodez 4-0

Pour le baptême du feu de Stéphane Moulin sur son banc (en compétition officielle), le Stade Malherbe, dans la lignée d'une préparation convaincante, a largement dominé Rodez en ouverture de la Ligue 2 (4-0). Dans l'œil du cyclone des supporters et des observateurs pour son faible rendement la saison dernière, Alexandre Mendy, en signant un triplé en seulement une mi-temps (!), a fait taire toutes les critiques l'espace d'une soirée ; le revenant Steve Shamal, absent de longs mois suite à une rupture des ligaments croisés, parachevant le succès normand en clôturant la marque dans les dernières minutes. Si tout ne fut pas parfait (la gestion des temps forts et des temps faibles va constituer un axe de travail important dans les prochaines semaines) et que l'équilibre de l'équipe reste fragile, le club caennais, devant son public de retour à d'Ornano après pratiquement huis mois de privation à cause de la crise sanitaire, a laissé entrevoir de jolies promesses. Reste, désormais, à les confirmer. Pour l'anecdote, cette large victoire lors de cette première journée offre au SMC la place de leader du championnat ; un statut qu'il partage avec le Paris FC.

En savoir
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°39) dans les kiosques
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND est sorti dans les kiosques avec en UNE Stéphane Moulin, le nouveau coach du Stade Malherbe, et les Bézots de la Cavée Verte. Au programme de ce n°39 : > un Face-à-face avec Stéphane Moulin, l'entraîneur du SMC > la présentation du nouveau staff de Stéphane Moulin > un retour sur les souvenirs Jean-Marc Branger, non conservé par le Stade…
En savoir
L2. J1 - SM Caen / Rodez, samedi 24 juillet à 19H à d'Ornano

Avec désormais Stéphane Moulin à sa tête, le Stade Malherbe attaque une troisième saison consécutive en Ligue 2 ; ce qui ne lui était plus arrivé depuis le début des années 2000. Avant le coup d'envoi du championnat, le club caennais nourrit l'espoir de se causer moins de frayeurs que lors de l'exercice précédent même s'il n'est pas (encore) question de parler d'accession en Ligue 1. Le contexte, le mercato, le onze type, l'objectif... Découvrez tout ce qu'il faut savoir sur les « Rouge et Bleu » avant la réception de Rodez, samedi soir.

En savoir