SM Caen

Retrouvez toute l’actualité du SM Caen : comptes rendus, résultats, interviews… Avec l'arrivée de nouveaux actionnaires : Pierre-Antoine Capton et le fonds d'investissement américain Oaktree, une nouvelle ère s'ouvre pour le Stade Malherbe, désormais présidé par Olivier Pickeu. Objectif : remonter en Ligue 1 le plus rapidement possible.

L2. J29 - Valenciennes / SM Caen 1-1

Alors que les supporters « Rouge et Bleu » attendaient (pour la énième fois) une confirmation, le Stade Malherbe n'a pu obtenir mieux qu'un partage des points sur la pelouse du Hainaut (1-1). Pourtant, depuis le début de l'année 2022, jamais le club normand ne semble être passé aussi près d'enchaîner une deuxième victoire consécutive. Mais les hommes de Stéphane Moulin ne sont pas parvenus à capitaliser derrière l'ouverture du score de Nuno Da Costa (13') ; Emmanuel Ntim, sur un corner de Gaëtan Robail, égalisant pour les Valenciennois une dizaine de minutes plus tard (24'). Si Rémy Riou a été un peu heureux de s'interposer sur la tentative en bout de course d'Ugo Bonnet (39'), ce sont, bel et bien, les Caennais qui se sont procurés les meilleures opportunités au retour des vestiaires à l'image de ce coup de pied arrêté de Jessy Deminguet (57'), de cette frappe de Yoann Court (64') ou encore de cette ultime tentative signée Benjamin Jeannot dans les arrêts de jeu (93'). Toutefois, le SMC aurait pu tout perdre dans les ultimes minutes avec cette main, certes involontaire, de Hugo Vandermesch dans les 16,50 mètres (89'). Avec ce résultat nul, le SMC opère un statut quo au classement avec une 10e position et cinq longueurs d'avance sur le barragiste (18e), une place toujours occupée par QRM au soir de cette 29e journée.

En savoir
Gambardella. 1/4 de finale - Lyon-La Duchère / SM Caen, dimanche 13 mars à 14H30

Pour la première fois depuis 20 ans et la finale de 2001, le Stade Malherbe pourrait se qualifier pour le dernier carré de la Coupe Gambardella. Pour atteindre cet objectif et franchir l'obstacle Lyon-La Duchère en quart, Tidiam Gomis (15 ans), buteur au tour précédent à Brest, sera l'un des principaux atouts de l'équipe de Nicolas Seube. Depuis qu'il a intégré le centre de formation des « Rouge et Bleu », ce prometteur attaquant est considéré comme l'un des plus sérieux espoirs du club caennais.

En savoir
L2. J28 - SM Caen / Toulouse 4-1

Docteur Malherbe et Mister Caen ! Une nouvelle fois, l'équipe de Stéphane Moulin a confirmé son ambivalence, affichant des visages radicalement différents d'un week-end à l'autre. Contre le leader toulousain, qui restait sur une série impressionnante de dix matches sans défaite dont cinq victoires de rang, les « Rouge et Bleu » se sont montrés sous leur meilleur jour. Dans un d'Ornano incandescent, le club normand a certainement signé sa plus belle prestation de cet exercice 2021-2022, dominant pour la deuxième fois de la saison le Téfécé (4-1) ; soit les deux tiers des défaites des « Violets » en championnat ! Porté par l'incroyable activité du duo Johann Lepenant - Jessy Deminguet, le SMC a réalisé une entame de folie, matérialisée par les deux buts d'Alexandre Mendy (18') et Yoann Court (31'). Malgré la réduction du score des visiteurs dès le retour des vestiaires sur une magnifique frappe de Rafael Ratão (48'), le Stade Malherbe n'a pas eu le temps de douter. Moins de 180 secondes plus tard, Prince Oniangué, en coupant la trajectoire d'un coup franc de Jessy Deminguet, a redonné deux longueurs d'avance aux siens (51'). A une vingtaine de minutes du terme, Nuno Da Costa, dans tous les bons coups, a parachevé ce succès d'un numéro de soliste qui devrait causer quelques cauchemars à Rasmus Nicolaisen (71'). Des Caennais qui peuvent aussi remercier Rémy Riou, auteur d'une parade décisive devant Nathan N'Goumou alors que le tableau d'affichage n'affichait que 1-0 (25'). 

En savoir
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°45) dans les kiosques
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND est sorti dans les kiosques avec en UNE le Havrais Himad Abdelli et le Caennais Jessy Deminguet. Au programme de ce n°45 : > Avant le derby (ou la confrontation régionale) entre le HAC et le Stade Malherbe (le 19 mars), entretien croisé entre Himad Abdelli et Jessy Deminguet > Un reportage en inside au coeur de la qualification des U18 du Stade…
En savoir
L2. J28 - SM Caen / Toulouse, samedi 12 mars à 19H à d'Ornano

Cinq victoires consécutives, dix matches de rang sans défaite, meilleure attaque et meilleure équipe du championnat à l'extérieur... C'est un sacré défi qui attend le Stade Malherbe, samedi soir, à l'occasion de la réception du leader toulousain. Mais attention, "ce n'est pas un match de gala", prévient Stéphane Moulin. Et pour cause, son équipe (13e avec seulement quatre longueurs d'avance sur le barragiste) a besoin de points pour éloigner la menace de la zone zouge. La lutte pour le maintien, la difficulté de la tâche qui attend le SMC contre le Téfécé, le retour d'Alexandre Mendy mais aussi l'apport (ou plus exactement l'absence d'apport) des remplaçants... Le coach caennais a évoqué tous ces thèmes en conférence de presse.

En savoir
Gambardella. 1/4 de finale - Lyon-La Duchère / SM Caen, dimanche 13 mars

Un quart de finale de Coupe Gambardella n'est pas un événement anodin pour un club de la dimension du Stade Malherbe. Pour cause, le dernier en date remonte à 2016 ! Un parcours qui s'était arrêté à l'époque face à Monaco (3-0). Et si cela ne constitue pas une science exacte, une présence dans les huit dernières équipes en lice dans cette compétition est souvent synonyme de bonne cuvée à la formation. La preuve avec la génération 1997-1998 : Jessy Deminguet, Jean-Victor Makengo, Yann Karamoh...

En savoir
L2. J26 - SM Caen / Bastia 2-1

Auteur d'un doublé contre Bastia, Nuno Da Costa a confirmé, en l'absence d'Alexandre Mendy (malade), qu'il se trouvait dans une forme exceptionnelle. Alors que Stéphane Moulin espère que son attaquant va conserver cette dynamique jusqu'à la fin de la saison, la question de son avenir est au cœur des préoccupations des supporters « Rouge et Bleu ».

En savoir
L2. J26 - SM Caen / Bastia 2-1

Malgré le forfait non prévu d'Alexandre Mendy (malade), le Stade Malherbe a confirmé, en dominant Bastia (2-1), sa bonne forme actuelle devant son public. Sur ses cinq dernières sorties à d'Ornano, le club caennais en a remporté quatre ! Un bilan qui contraste singulièrement avec ses performances précédentes ; eux qui n'avaient engrangé qu'un point sur 18 à domicile entre mi-septembre et mi-novembre. Pourtant, contre le Sporting, les affaires normandes étaient plutôt mal engagées après l'ouverture du score corse ; la volée des 25 mètres de Sébastien Salles-Lamonge surprenant un Rémy Riou peut-être pas exempt de tout reproche (15'). Mais sous l'impulsion du trio Caleb Zady Sery (sorti sur blessure à l'heure de jeu) - Jessy Deminguet - Nuno Da Costa, les hommes de Stéphane Moulin ont renversé leur adversaire ; l'attaquant capverdien se chargeant de bonifier le travail de ses coéquipiers en signant un doublé (27', 53'). Heureusement, toutefois, que le coup franc de Sébastien Salles-Lamonge dans les arrêts de jeu (92') a terminé sur le montant gauche de Rémy Riou sinon Steve Shamal aurait certainement entendu parler du pays après son incroyable raté (77'). C'est la première fois depuis le déplacement à Toulouse, il y a cinq mois, que le Stade Malherbe s'impose après avoir été mené au tableau d'affichage. Avec ce succès, le SMC remonte à la 12e position avec cinq points d'avance sur le barragiste dunkerquois (18e).

En savoir
Coupe Gambardella. 1/8e de finale - Brest / SM Caen 0-3

Grâce à un doublé de Norman Bassette et une réalisation de Tidiam Gomis, les U18 du Stade Malherbe ont dominé, ce dimanche, leurs homologues du Stade Brestois (3-0), compostant par la même occasion leur billet pour les quarts de finale de la Coupe Gambardella ; une première depuis 2016 pour le club normand. De la causerie du coach Nicolas Seube à la joie dans le bus caennais en passant par les derniers moments de la préparation dans le vestiaire, FOOT NORMAND a suivi, de l'intérieur, l'intégralité de la journée des jeunes coéquipiers de Maël Obé.

En savoir
Alors que le Tournoi de France se déroule actuellement en Normandie

Afin de faire progresser ses meilleures joueuses, le Stade Malherbe, par l’intermédiaire de la responsable technique de sa section féminine, Anaïs Bounouar, a inscrit plusieurs de ses équipes de jeunes (U11-U13-U16) dans des championnats masculins. Une initiative qui porte ses fruits. 

En savoir