SM Caen

Retrouvez toute l’actualité du SM Caen : comptes rendus, résultats, interviews… Avec l'arrivée de nouveaux actionnaires : Pierre-Antoine Capton et le fonds d'investissement américain Oaktree, une nouvelle ère s'ouvre pour le Stade Malherbe, désormais présidé par Olivier Pickeu. Objectif : remonter en Ligue 1 le plus rapidement possible.

L'ex-entraîneur d'Angers va s’engager dans les prochains jours avec le club caennais

C'est la fin d'un suspens qui n’en était pas vraiment un. Comme pressenti depuis plusieurs semaines (voire plusieurs mois), Stéphane Moulin (53 ans) va devenir le nouvel entraîneur du Stade Malherbe. Libre de tout engagement suite à son départ d'Angers où il est resté notamment dix ans à la tête de l'équipe professionnelle, le technicien a paraphé (ou est sur le point de) son contrat. Sa présentation officielle devrait intervenir dans les prochains jours. En Normandie, il devrait être accompagné par ses adjoints Serge Le Dizet et Patrice Sauvaget ainsi que le préparateur physique Benoît Pickeu, le frère cadet d'Olivier. Idem pour le recruteur Philippe Leclerc. A Caen, ce quinté ne débarque pas totalement en terre inconnue puisqu'ils retrouvent le président Olivier Pickeu, avec qui ils ont déjà collaboré pendant plusieurs années au SCO.

En savoir
Chaque mois, une plongée dans les archives du Stade Malherbe

Quatre jours après le maintien arraché par le Stade Malherbe en Ligue 2, nous vous proposons de plonger dans les archives du club caennais à travers le premier numéro de la revue ALLEZ CAEN (le prédécesseur de FOOT NORMAND), parue il y a 31 ans jour pour jour, le 19 mai 1990, avec en UNE un certain Franck Dumas. Au programme de ce n°1 : le poster de Philippe Montanier, l'arrivée de son successeur François Lemasson, la situation des clubs français largement subventionnés à l'époque par les collectivités (une autre époque)... Et on parle même d'un petit jeune caennais retenu en équipe de France espoirs, un certain Olivier Pickeu.

En savoir
Des changements à venir dans l'organigramme sportif du Stade Malherbe

Alors que le Stade Malherbe a validé son maintien in extremis en Ligue 2, ses dirigeants, Olivier Pickeu en tête, vont devoir rapidement régler plusieurs dossiers brûlants. A commencer par l'identité du futur entraîneur. Malgré ses démentis dans la presse nationale, Stéphane Moulin est toujours pressenti. Il pourrait débarquer notamment avec son préparateur physique du SCO : Benoît Pickeu, le frère cadet du président caennais. Dans le sens inverse, Jean-Marc Branger, après 16 ans de bons et loyaux services, se trouve en fin de contrat. Le staff de la réserve, Fabrice Vandeputte, Cédric Hengbart et Sébastien Moncé, dont une partie a assuré l'intérim avec les « pros » s'est, lui, vu proposer de poursuivre l'aventure.

En savoir
La mobilisation des fans, l'expulsion de Loup Hervieu, les dix dernières minutes de folie

Il y avait eu le but de Ronny Rodelin au Parc des Princes en 2017, il y aura désormais le penalty de Benjamin Jeannot contre Clermont. Maintenu sur le fil en Ligue 2, le Stade Malherbe a fait vivre à ses amoureux des émotions comme lui seul est capable de le faire. De la mobilisation des supporters en avant match à la joie sur la pelouse de d'Ornano en passant par ce scénario complètement dingue, revivez le film de cette soirée qui restera, incontestablement, dans les annales du club normand.

En savoir
Le copropriétaire du club caennais s'est confié après ce maintien in extremis

Alors que la fête battait son plein dans le vestiaire du Stade Malherbe après ce maintien arraché dans les arrêts de jeu, Pierre-Antoine Capton a profité, sur la pelouse de d'Ornano, en compagnie du président Olivier Pickeu, de l'un des rares moments de détente au cours de cette saison pour le moins éprouvante. Les dernières heures de la préparation, la formation caennaise, le véritable départ de son projet... Le copropriétaire du club normand, avec le fond d'investissement américain Oaktree, a abordé tous ces thèmes devant les médias. Et il a souvent fait référence à Jean-François Fortin.

En savoir
L2. J38 - SM Caen / Clermont 2-1

Un penalty (généreux, il faut bien le reconnaître) obtenu par le revenant Anthony Gonçalves à la dernière minute et transformé par Benjamin Jeannot, sorti du banc, a offert un maintien inespéré au Stade Malherbe (2-1) ; Niort s'étant incliné dans le même temps contre Guingamp 2-0. Pourtant, après l'égalisation de Mohamed Bayo (89'), le club normand, qui avait ouvert la marque par Prince Oniangué à une dizaine de minutes de la fin (82'), pensait être condamné au barrage. Dans cette opération sauvetage, le SMC - en infériorité numérique juste avant la pause après l'expulsion assez sévère de Loup Hervieu (38') - pourra aussi remercier Sullivan Péan ; un jeune portier caennais dans un véritable état de grâce (31', 43', 63').

En savoir
L2. J38 - SM Caen / Clermont, samedi 15 mai à 20H à d'Ornano

Maintien, descente ou barrage... Lors de la 38e et dernière journée, tous les scénarios sont encore possibles pour un Stade Malherbe en grand danger. Pour avoir une chance de se sauver sans passer par des repêchages et ne pas dépendre du résultat de Chambly, le club caennais doit impérativement s'imposer aux dépens de Clermont, déjà assuré de monter en Ligue 1.

En savoir
L2. J37 - Toulouse / SM Caen 3-0

Battu 3-0 par le Téfécé, l'avenir du Stade Malherbe ne tient plus qu'à un fil. Pourtant, au Stadium, les Caennais ont signé une première demi-heure loin d'être inintéressante avec plusieurs occasions à leur actif par Yoann Court (17') ou Benjamin Jeannot (25'). Mais abandonné par ses défenseurs à l'image de la prestation catastrophique de Jonathan Rivierez ou de l'expulsion de Steeve Yago à l'heure de jeu, le club normand - qui a raté l'opportunité d'égaliser dès le retour des vestiaires avec ce penalty de Yoann Court renvoyé par le montant gauche de Maxime Dupé (47') - s'est ensuite écroulé dans des proportions difficiles à imaginer. Chambly l'ayant emporté dans le même temps, le SMC - toujours en position de barragiste (18e) - ne devance plus les Picards qu'à la différence de buts. Aussi incroyable que cela puisse paraître au regard de leur dynamique, les « Rouge et Bleu » peuvent encore se sauver lors de la dernière journée. Pour cela, ils devront impérativement s'imposer aux dépens de Clermont, toujours pas assuré de monter en Ligue 1, et compter dans le même temps sur une défaite de Dunkerque, Pau ou Niort.

En savoir
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°37) dans les kiosques
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND est sorti dans les kiosques avec en UNE la menace de relégation en National qui plane au-dessus du Stade Malherbe et le président du HAC Vincent Volpe : Au programme de ce n°37 : > un Face-à-face avec Vincent Volpe, le président du HAC, qui dément la vente du club doyen* *Le n°37 de FOOT NORMAND a été bouclé avant la tragique annonce de la…
En savoir
L1. J37. Toulouse / SM Caen, samedi 8 mai à 20H au Stadium

Alors que le Stade Malherbe (18e à deux points du premier non-relégable) jouera une partie de son avenir sur la pelouse du Stadium, samedi soir, face à une formation toulousaine dans l'obligation de l'emporter pour croire encore en ses chances d'accession directe en ligue 1, Stat Malherbe a décortiqué l'équipe caennaise depuis sa prise en main par Fabrice Vandeputte et pointé quelques différences avec son prédécesseur, Pascal Dupraz.

En savoir