SM Caen

Retrouvez toute l’actualité du Stade Malherbe : comptes rendus, interviews, formation… Successeur de Patrice Garande sur le banc caennais, Fabien Mercadal tentera de conduire son équipe vers un cinquième maintien consécutif en Ligue 1.

L1. J29 - SM Caen /Saint-Etienne 0-5 : le compte rendu

Pénalisé d'entrée par une erreur de Brice Samba et incapable de la moindre réaction, le Stade Malherbe - balayé par des « Verts » pourtant fortement diminués - a affiché un visage pathétique devant son public. A neuf journées du terme et même si mathématiquement ils sont loin d'être condamnés, on voit mal comment les hommes de Fabien Mercadal et Rolland Courbis pourraient se relever de cette humiliation.

En savoir
L1. J29 - SM Caen / Saint-Etienne : la conférence de presse

Désormais lancé dans une course pour accrocher la place de barragiste, le Stade Malherbe - de nouveau dans la zone rouge depuis le week-end dernier et sa défaite à Rennes - joue peut-être une grande partie de son avenir contre les « Verts » alors que dans le même temps Guingamp et Dijon se rencontrent à Roudourou. Des concurrents directs qui s'affrontent, des leaders qui déçoivent, des suspendus qui s'accumulent..., Fabien Mercadal est revenu sur tous ces thèmes en conférence de presse.

En savoir
Trois équipes engagées dans la course au barrage

A dix journées de la fin, le Stade Malherbe (19e et en position de premier relégable) - à moins d'un invraisemblable retournement de situation - ne peut plus espérer qu'accrocher le barrage pour s'en sortir. Pendant que le club normand recevra Saint-Etienne samedi soir, ses deux concurrents directs pour cette 18e place s'affronteront en Bretagne. Du résultat entre Guingampais et Dijonnais dépend peut-être une partie de l'avenir des hommes de Fabien Mercadal en Ligue 1.

En savoir
L1. J28 - Rennes / SM Caen 3-1

Une fois n'est pas coutume, Rolland Courbis s'est arrêté devant les journalistes en zone mixte pour livrer son sentiment après le nouveau revers du Stade Malherbe, cette fois-ci contre Rennes, son ancien club. Toujours aussi à l'aise devant les micros, le technicien qui dirige l'équipe caennaise en duo avec Fabien Mercadal s'est notamment attardé sur l'expulsion de Yoël Armougom à la demi-heure de jeu qui a totalement fait basculer cette confrontation.

En savoir
L1. J28 - Rennes / SM Caen 3-1 : le compte-rendu

Alors qu'ils avaient idéalement entamé la partie en ouvrant le score par l'intermédiaire de l'inévitable Casimir Ninga, le Stade Malherbe a coulé après l'expulsion de Yoël Armougom à la demi-heure de jeu. En infériorité numérique, les hommes de Fabien Mercadal ont plié au retour des vestiaires sous les coups de boutoirs d'Ismaïla Sarr, auteur de deux passes décisives. Avec ce revers (le septième en neuf journées de Ligue 1 depuis le début de l'année 2019 !), le club normand rétrograde en position de relégable à la 19e place avec un point de retard sur le barragiste, Dijon.

En savoir
L1. J28 - Rennes / SM Caen, dimanche 10 mars à 17 heures

Suspendu contre Arsenal en Ligue Europa jeudi soir, M'Baye Niang possède de grandes chances de figurer dans le onze de départ rennais, dimanche après-midi, face au Stade Malherbe. Un international sénégalais qui, s'il joue, affrontera pour la première fois de sa carrière son club formateur en match officiel(1). Patrice Garande, membre du staff caennais à l'époque, et les éducateurs qui l'ont côtoyé au centre évoquent ce talent précoce qui avait bousculé tous les codes lors de son passage en Normandie.

En savoir
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°16) dans les kiosques
Dans le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°16), un dossier spécial formation avec au programme : > un entretien avec Stéphane Nado, le directeur du centre de formation du SM Caen > un focus sur La Cavée Verte, le centre de formation du HAC avec son directeur François Rodriogues > un reportage à Quevilly-Rouen qui ambitionne de se doter de son propre centre de formation à moyen…
En savoir
SM Caen

Alors que son avenir en Ligue 1 est plus que jamais incertain, le Stade Malherbe poursuit sa politique en matière de formation en faisant signer professionnel un nouvel espoir issu de son centre en la personne de Johann Lepenant. Formé à l'US Granville, passé par le pôle espoirs de Ploufragan, international en équipe de France U17..., ce milieu de terrain - au profil plutôt défensif - défend les couleurs « Rouge et Bleu » depuis deux saisons. Depuis M'Baye Niang en 2011, aucun jeune caennais ne s'était montré aussi précoce en termes de contrat.

En savoir
L1. J27 - SM Caen / Paris SG 1-2

Débarqué seulement en 2016 au Stade Malherbe, Younn Zahary (20 ans) a su, à force de travail, rattraper une partie de son retard pour signer son premier contrat professionnel. "C'est un bel exemple", se félicite son ancien éducateur Frank Dechaume. "Aujourd'hui, quand ils n'intègrent pas un centre de formation dès 14-15 ans, les jeunes pensent qu'ils ne vont pas y arriver". Désormais lié jusqu'en 2022 avec le club normand, le défenseur central a connu sa première titularisation en Ligue 1, samedi après-midi, contre le PSG. Et malgré sa faute de main ayant provoqué le penalty transformé par Kylian Mbappé, le défenseur central a obtenu avec mention son examen de passage.

En savoir
L1. J27 - SM Caen / Paris SG 1-2 : le compte rendu

Alors qu'ils tenaient un improbable point du match nul face au leader parisien, les hommes de Fabien Mercadal - qui avaient ouvert la marque au retour des vestiaires par Casimir Ninga - ont été crucifiés à trois minutes de la fin du temps réglementaire par ce diable de Kylian Mbappé. Un international français qui a une nouvelle fois signé un doublé à d'Ornano. S'ils n'ont pas plombé leur différence de buts ; ce qui constituait l'un des enjeux de cette confrontation, les Caennais pourraient se retrouver lanterne rouge dimanche soir.

En savoir