SM Caen

Retrouvez toute l’actualité du SM Caen : comptes rendus, résultats, interviews… Avec l'arrivée de nouveaux actionnaires : Pierre-Antoine Capton et le fonds d'investissement américain Oaktree, une nouvelle ère s'ouvre pour le Stade Malherbe, désormais présidé par Olivier Pickeu. Objectif : remonter en Ligue 1 le plus rapidement possible.

Le Stade Malherbe a sécurisé plusieurs de ses jeunes espoirs

Premier contrat professionnel pour Brahim Traoré, Sullivan Péan et Zeidane Inousssa, Théo Barré, Luca Boudonnet et Pierrick Mouniama qui poursuivent l'aventure sous contrat amateur, le point sur le dossier du très jeune espoir Tidiam Gomis (14 ans)... Retrouvez le point complet sur l'avenir des jeunes du Stade Malherbe.

En savoir
L2. J36 - SM Caen / Auxerre 0-0

Malgré un visage bien plus cohérent que lors de ses deux dernières sorties, le Stade Malherbe a dû se contenter d'un partage des points contre Auxerre (0-0). Au regard de la première heure de jeu, les Caennais peuvent éprouver quelques regrets mais les « Rouge et Bleu » ont, une nouvelle fois, fait preuve d'un manque d'efficacité dans le dernier geste à l'image de Benjamin Jeannot (15') ou de Kélian Nsona (65'). Toutefois, les 30 dernières minutes ont ressemblé à un long supplice pour le club normand. Et sans un grand Sullivan Péan sur sa ligne (62', 72', 87'), les hommes de Fabrice Vandeputte seraient rentrés chez eux bredouilles. Un résultat qui constitue une très mauvaise opération pour le SMC puisque dans le même temps, Chambly et surtout Dunkerque se sont imposés. Conséquence, les partenaires de Jonathan Rivierez, scotchés à la 18e place, comptent deux unités de retard sur le premier non-relégable ; une position partagée par Pau, Dunkerque et Niort et plus que trois d'avance sur les Picards (19e).

En savoir
L2. J36 - SM Caen / Auxerre, samedi 1er à 20H à d'Ornano

Alors qu'ils occupent, désormais, la position de barragiste (18e), les Caennais louent les bienfaits de la mise au vert qu'ils effectuent depuis mercredi soir sur Deauville. Reste à savoir si cela sera suffisant pour décrocher une victoire contre Auxerre, un candidat au Top 5 ?

En savoir
Le SMC occupe la 17e place du classement avec un seul point d'avance sur le barragiste

Alors que la situation au classement du Stade Malherbe est de plus en plus précaire, Olivier Pickeu prend la parole "pour protéger l'institution". Evoquant les rapports avec des supporters « Rouge et Bleu » qui pourraient muscler le ton dans les prochains jours, le président caennais conforte Fabrice Vandeputte à la tête de l'équipe normande. Pour le dirigeant du SMC, son club doit également se préparer à passer par le barrage pour sauver sa peau en Ligue 2.

En savoir
L2. J35 - Sochaux / SM Caen 1-0

Au terme d'une prestation d'une pauvreté offensive abyssale (deux tirs cadrés !), le Stade Malherbe a concédé, face à Sochaux, sa troisième défaite sur les cinq matches dirigés par Fabrice Vandeputte (pour deux nuls). Alors que Sullivan Péan, titularisé compte tenu de la suspension de Rémy Riou, avait sauvé son équipe en début de match en arrêtant le penalty de Quentin Weissbeck (7'), le jeune gardien caennais en a concédé un autre, suite à une erreur d'Anthony Weber (63'). Et Chris Bédia, lui, n'a pas tremblé au moment de transformer la sentence (1-0). Vraiment frustrant pour le portier normand, auteur, par ailleurs, d'une prestation solide avec des parades devant Chris Bédia (48'), Younès Kaabouni (85') et Hermann Telily (86'). Dans son malheur, le club normand (17e) peut (légèrement) se consoler en regardant les résultats de ses concurrents directs ; aucun ne s'étant imposé (match nul de Niort, Guingamp et Chambly, défaite de Dunkerque). Toutefois, l'équipe de Fabien Mercadal, battue dans le même temps à Auxerre, pourra doubler le SMC s'il remporte son match en retard, mercredi, contre Amiens.

En savoir
L2. J35 - Sochaux / SM Caen, samedi 24 avril à 20H à Bonal

Cette fois-ci, le Stade Malherbe, 17e avec un seul point d'avance sur Dunkerque (18e), un barragiste qui accuse un match de retard, ne peut plus se réfugier derrière un éventuel matelas d'avance. Alors qu'il n'a remporté que deux de ses 23 dernières sorties en championnat, le club normand serait bien inspiré de retrouver le chemin du succès à Sochaux. Le rendement de ses attaquants, le rôle de Nicolas Seube dans le staff, la réduction du groupe... Avant de se rendre à Bonal, le coach Fabrice Vandeputte a été interrogé sur tous ces thèmes en conférence de presse.

En savoir
L2. J35 - Sochaux / SM Caen, samedi 24 avril à 20H à Bonal

Ne disposant plus d'aucun matelas de sécurité sur la zone rouge, le Stade Malherbe, désormais premier non-relégable, pourrait glisser en position de barragiste s'il ne s'impose pas à Bonal. Après leur piètre prestation fournie contre Dunkerque il y a quatre jours, certains joueurs (Alexandre Mendy, Caleb Zady Sery...) doivent une revanche à leur club, à leurs supporters et aussi à eux-mêmes. Les choix de Fabrice Vandeputte sont également attendus.

En savoir
L2. J35 - Sochaux / SM Caen, samedi 24 avril à 20H à Bonal

Parmi tous les jeunes lancés cette saison, c’est peut-être celui auquel on s’attendait le moins au début de la saison. Preuve qu’une carrière se construit aussi à base d’opportunités qu’il ne faut pas laisser filer. Ayant profité des nombreux départs à son poste, Sullivan Péan, qui a connu une progression fulgurante depuis deux ans, a gravi les échelons dans la hiérarchie des gardiens du Stade Malherbe. Ses débuts à Tourlaville, le rôle capital de son oncle, son avenir avec la perspective d’un premier contrat professionnel d’ici quelques semaines… Découvrez les confidences du portier caennais appelé à suppléer, une nouvelle fois, Rémy Riou samedi, face à Sochaux.

En savoir
L2. J34 - SM Caen / Dunkerque 1-1

Malgré le soutien de 150 supporters à leur arrivée à d'Ornano, le Stade Malherbe a concédé le partage des points contre Dunkerque (1-1), dans une confrontation décisive pour le maintien. Alors qu'ils pensaient tenir cette victoire si précieuse après l'ouverture du score de la tête de Jessy Deminguet suite à un corner de Yoann Court (20'), les locaux se sont fait rejoindre dans les dernières minutes sur un penalty d'un ancien de la maison « Rouge et Bleu », Emeric Dudouit, consécutif à une main de Jonathan Rivierez (88'). Dans la foulée de cette égalisation, l'équipe normande a fini cette rencontre en infériorité numérique après l'expulsion de Rémy Riou pour des propos que l'arbitre n'a visiblement que peu goûté. Fabrice Vandeputte ayant effectué tous ses changements, c'est Benjamin Jeannot qui a terminé dans les cages caennaises ! Un dénouement, certes, cruel mais loin d'être illogique tant le SMC s'est fait bousculer dans cette rencontre. D'ailleurs, les Nordistes, privés de Malik Tchokounté en vertu d'un accord entre les deux clubs au moment de son transfert l'été dernier, doivent encore se demander comment ils n'ont pas pu mieux exploiter la fébrilité du collectif malherbiste (23', 42', 55'). Avec ce résultat, la menace de la zone rouge se rapproche encore un peu plus pour le SMC, désormais 17e, avec une seule longueur d'avance sur le barragiste ; une 18e place occupée par Dunkerque qui accuse un match en moins (face à Amiens).

En savoir
L2. J34 - SM Caen / Dunkerque, mardi 20 avril à 20H à d'Ornano

Alors que le spectre d'une relégation en National plane de plus en plus au-dessus du Stade Malherbe, une cinquantaine de supporters, à l'initiative du MNK, a manifesté son soutien aux joueurs et au staff ce dimanche matin, lors de l'entraînement. Le président Olivier Pickeu en a également profité pour tenir un discours assez fort.

En savoir