SM Caen

Retrouvez toute l’actualité du Stade Malherbe : comptes rendus, interviews, formation… Successeur de Patrice Garande sur le banc caennais, Fabien Mercadal tentera de conduire son équipe vers un cinquième maintien consécutif en Ligue 1.

L1. J23 - SM Caen / Nantes, ce mercredi 13 février à 19 h 30 à d'Ornano

A l'occasion de la réception du FC Nantes, le Stade Malherbe rendra hommage à Emiliano Sala, tragiquement disparu avec son pilote, Dave Ibbotson, le 21 janvier au large de l'île de Guernesey, dans l'avion qui le transportait jusqu'à Cardiff où il venait de s'engager. S'il n'a défendu les couleurs « Rouge et Bleu » que pendant quatre mois (février-mai 2015), l'attaquant argentin a profondément marqué les supporters du SMC par sa générosité sur le terrain, sa gentillesse en dehors et aussi par ses performances. Avec cinq buts dont quatre en l'espace de trois journées, l'ex-Bordelais a été l'un des principaux artisans de la « remontada » caennaise vers le maintien cette saison-là. Retour en vidéos et en images sur les grands moments de la carrière normande d'Emi.

En savoir
L1. J23 (match en retard) - SM Caen / Nantes : la conférence de presse

Quatre jours après le "coup de massue" reçu à Amiens pour reprendre les propos de Fabien Mercadal avec cette défaite 1-0, le Stade Malherbe - en chute libre depuis le début de l'année 2019 avec quatre revers consécutifs en championnat - va tenter de se relancer dans la course au maintien. Dans une ambiance forcément particulière avec l'hommage qui sera rendu à Emiliano Sala, les Caennais - en cas de victoire - pourraient sortir de la zone rouge et revenir à trois longueurs d'un FC Nantes loin d'être sorti d'affaire. La remise en question au sein du vestiaire, le rôle de 12e homme des supporters, les critiques de certains médias nationaux..., le patron technique du SMC est revenu sur tous ces thèmes en conférence de presse.

En savoir
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°15) dans les kiosques
Dans son nouveau numéro, le magazine FOOT NORMAND rend hommage à Emiliano Sala, l'attaquant argentin - passé par le Stade Malherbe entre février et juin 2015 - tragiquement disparu avec son pilote Dave Ibbotson, le 21 janvier, au large de l'île de Guernesey dans l'avion qui le transportait de Nantes à Cardiff où il venait d'être transféré. Au programme de ce n°15 également : > le mercato d'…
En savoir
L1. J24 - Amiens / SM Caen 1-0

Désormais relégable (19e), le Stade Malherbe - qui reste sur une série de quatre défaites consécutives - jouera une grande partie de son avenir en Ligue 1 lors de la réception de Nantes, mercredi soir, en match en retard de la 23e journée. Malgré la terrible spirale négative traversée par son équipe, Fabien Mercadal ne semble pas menacé dans un avenir immédiat.

En savoir
L1. J24 - Amiens / SM Caen 1-0 : le compte rendu

...et peut-être la guerre. Toujours aussi limité offensivement, le Stade Malherbe s'est incliné face à Amiens (1-0), l'un de ses principaux concurrents dans la lutte pour le maintien, au terme d'un match qu'il n'aurait jamais dû perdre mais qu'il n'a rien fait pour gagner. Désormais barragiste (18e), le club normand - s'il veut conserver un espoir de se sauver - abattra une de ses dernières cartes (si ce n'est la dernière) mercredi soir avec la réception du FC Nantes, en match en retard de la 23e journée.

En savoir
L1. J24 - Amiens / SM Caen : la conférence de presse

En se déplaçant à Amiens avant d'enchaîner avec la double réception de Nantes puis de Strasbourg, le Stade Malherbe s'apprête à vivre l'une des semaines les plus importantes de sa saison, si ce n'est la plus importante. Opposés à un concurrent direct aussi mal en point qu'eux (l'ASC reste sur quatre défaites consécutives en championnat), les Caennais - dont le compteur point est bloqué à zéro en 2019 - doivent lancer leur opération maintien en décrochant un résultat positif en Picardie. L'avenir de son équipe, la pression entourant ce rendez-vous, son cas personnel..., Fabien Mercadal est revenu sur tous ces thèmes devant les médias.

En savoir
Hommage à Emiliano Sala

Le mince espoir qui existait encore s'est évanoui cette nuit. Le corps repêché mercredi dans l'épave du Piper PA-46 Malibu à plus de 60 mètres de profondeur dans la Manche a été identifié : il s'agit de celui d'Emiliano Sala. Alors qu'il venait d'être transféré à Cardiff City en Premier League lors du mercato d'hiver, l'avion qui transportait l'attaquant argentin et son pilote Dave Ibbotson, de Nantes au Pays de Galles, avait disparu le 21 janvier au large de l'île de Guernesey. Une tragédie qui a bouleversé la France du football, de Nantes, sa dernière équipe, à Bordeaux, son club formateur, en passant par le Stade Malherbe où il avait évolué de février à mai 2015. Que ce soit Patrice Garande, son entraîneur de l'époque, Jean-Marc Branger, membre du staff caennais, où ses anciens coéquipiers Felipe Saad et Yacine Bammou, ils ont tous tenu à lui rendre hommage. 

En savoir
Quand les « Gilets jaunes » perturbent le calendrier de Ligue 1

27. Comme le nombre de matches de Ligue 1 reprogrammés depuis les débordements liés aux manifestations des « Gilets Jaunes » début décembre. Certains avancés ou repoussés d'un jour, d'autres décalés de trois mois ! La raison ? Alors que les forces de l'ordre sont massivement réquisitionnées par ce mouvement social, les préfectures ne disposent pas des effectifs suffisants pour assurer la sécurité sur la voie publique. Et tant que ce front de contestation perdurera, la situation ne semble pas prête de s'arranger.

En savoir
A la demande de la Préfecture du Calvados

Initialement programmée samedi 16 février à 20 heures, la rencontre opposant le Stade Malherbe au RC Strasbourg - comptant pour la 25e journée de Ligue 1 - a été reportée à la demande de la Préfecture du Calvados au dimanche 17 février avec un coup d'envoi fixé à 15 heures à d'Ornano. Compte tenu du mouvement social des « Gilets jaunes », les services de l'Etat ne souhaitent pas que les forces de l'ordre soient mobilisées sur d'autres événements. Après les matches de Toulouse, Lille et Nantes, il s'agit de la quatrième modification du calendrier pour les hommes de Fabien Mercadal depuis deux mois.

En savoir
CDF. 1/8e de finale - Bastia (N3) / SM Caen (L1) 2-2, 3-5 tab

Alors qu'il a mené à deux reprises au score dont une fois pendant la prolongation, le Stade Malherbe a dû s'en remettre aux tirs au but pour éliminer le petit poucet bastiais (2-2, 5-3 tab). "On s'est causé une grosse frayeur", a reconnu Paul Baysse. En détournant la tentative de Minimbou Kifoueti, le seul échec lors de cette séance, Erwin Zelazny a permis au club normand d'arracher son billet pour les quarts de finale de la Coupe de France (2-1) ; le cinquième de son histoire. Une qualification qui ne doit pas faire oublier les difficultés caennaises face à une formation de N3. Dans quatre jours, il faudra en faire beaucoup plus contre Amiens dans un choc capital pour le maintien.

En savoir