Le Havre AC

Retrouvez toute l’actualité du HAC : comptes rendus, résultats, interviews…Avec désormais à sa tête Paul Le Guen comme entraîneur, Le Havre attaque sa 11e saison consécutive en Ligue 2 avec une seule idée : accéder enfin à l'étage supérieur.

Coupe du Monde féminine 2019 en France (7 juin - 7 juillet)

Lancé dans l'aventure de la Coupe du Monde féminine depuis cinq ans, Le Havre s'apprête à accueillir sept matches dont un 1/8e et un quart. Sauf accident de parcours, l'équipe de France devrait d'ailleurs se produire au Stade Océane lors de la phase finale. Sébastien Tasserie, l'adjoint au Maire, chargé du sport et de la jeunesse, revient sur les origines de la candidature de la cité portuaire et nous explique les retombées économiques et en termes d'images qu'il attend d'un tel événement pour sa ville.

En savoir
Ligue 2. Le Havre

Moins de 24 heures après l'officialisation du départ d'Oswald Tanchot à qui il restait pourtant une année de contrat, le HAC a dévoilé l'identité de son nouvel entraîneur. Comme annoncé depuis plusieurs semaines, Paul Le Guen (55 ans) pose ses valises en Normandie. L'ancien coach de Rennes, Lyon et du PSG - qui a paraphé un contrat de deux saisons - endossera la double casquette de manager sportif et de responsable de l'équipe première. Son fidèle adjoint Yves Colleu devrait l'accompagner dans cette aventure.

En savoir
L2. J38 - Le Havre / Lorient 2-3

Eliminés de la course aux play-offs avant même le coup d'envoi de cette dernière journée, les Havrais ont fini ce championnat pour le moins frustrant sur une fausse note en s'inclinant à domicile contre Lorient (3-2) ; la troisième défaite seulement cette saison au Stade Océane. Une victoire insuffisante pour les Merlus qui terminent au pied du Top 5 (6e). Pour le HAC, les grandes manœuvres vont pouvoir commencer avec comme principale question qui sera l'entraîneur des « Ciel et Marine » la saison prochaine ?

En savoir
L2. J38 - Le Havre / Lorient, vendredi 17 mai à 20 h 45 au Stade Océane

Avec un effectif à reconstruire, un staff technique en fin de contrat et une élimination de la course aux play-offs avant même la 38e journée, affirmer que le HAC termine la fin de saison dans le flou relève de l'euphémisme. Dans les prochaines semaines, les dirigeants havrais - qui ne se sont encore pas exprimés sur l'avenir du club normand - ne risquent pas de manquer de travail. C'est dans ce contexte ô combien obscur qu'Oswald Tanchot s'est présenté en conférence de presse d'avant-match. Peut-être pour la dernière fois. Alors qu'il est lié jusqu'en 2020 avec les « Ciel et Marine », on ne sait toujours pas si le technicien sera présent à la reprise.

En savoir
FOOT NORMAND se met à l'heure de la Coupe du Monde féminine
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND est sorti avec en UNE les joueuses de l'équipe de France féminine. Au programme de ce hors-série gratuit : > une présentation de la Coupe du Monde féminine qui se tiendra en France (7 juin - 7 juillet) avec les matches, les stades, les joueuses à suivre > une interview d'Amandine Henry, la capitaine de l'équipe de France > un portrait de…
En savoir
L2. J37 - Valenciennes / SM Caen 1-0

Battus sur la pelouse de Valenciennes sur un but d'un ancien pensionnaire de La Cavée Verte en la personne de Nathaël Julan, les « Ciel et Marine » ont dit adieu à leur dernier espoir d'accrocher les play-offs (1-0). Conséquence, le club doyen disputera une 11e saison consécutive en Ligue 2. Alors qu'il reste encore une journée à disputer avec la réception de Lorient, les dirigeants havrais vont pouvoir se pencher très sérieusement sur la préparation du prochain exercice avec une question principale : Oswald Tanchot sera-t-il toujours le coach du HAC en 2019-2020 ?

En savoir
L2. J36 - Le Havre / Gazélec Ajaccio 2-2

Dans une rencontre où ils sont passés par tous les états (penalty raté par les visiteurs avant d'ouvrir le score puis de se retrouver menés à la pause), les Havrais ont concédé le partage des points contre le Gazélec Ajaccio (2-2). Un 15e match nul cette saison pour les hommes d'Oswald Tanchot (record de Ligue 2). Certainement celui de trop. Alors que Lens et Lorient n'ont pas encore joué ce week-end, le club normand accuse quatre points de retard sur la cinquième place à deux journées du terme. Les play-offs semblent s'éloigner définitivement pour les « Ciel et Marine ».

En savoir
L2. J35 - Châteauroux / Le Havre 1-0

Alors qu'ils s'étaient complètement relancés dans la course aux play-offs à la faveur d'une série de trois victoires consécutives, les Havrais ont raté une belle occasion d'accrocher le top 5. Battus sur la pelouse de La Berrichonne qui lutte pour son maintien, les « Ciel et Marine » ont peut-être laissé filer leur dernière chance de disputer les phases finales (1-0). En attendant les résultats de Lorient et de Lens, le HAC (7e) se retrouve désormais relégué à trois points de la cinquième place, propriété provisoirement du Paris FC.

En savoir
L2. J34 - Auxerre / Le Havre 0-1

Pour la première fois de la saison, le HAC a enchaîné un troisième succès consécutif. Dans une confrontation où chaque équipe a eu sa chance, les « Ciel et Marine » - invaincus depuis huit rencontres (4V-4N) - ont raflé la mise en fin de match grâce à Tino Kadewere (1-0). Un succès qui relance totalement les hommes d'Oswald Tanchot dans la course à la phase finale. A quatre journées du terme du championnat, les Normands - qui ont gratté un rang au classement (7e) - reviennent à deux points de la cinquième et dernière place qualificative, occupée ce mardi soir par le Paris FC.

En savoir
L2. J33 - Le Havre / Paris FC 2-1

Alors qu'on les croyait condamnés dans la course aux play-off il y a deux semaines après un triste 0-0 contre Niort à domicile, les Havrais (8e) - en dominant le Paris FC - sont revenus à quatre points de la cinquième et dernière place qualificative ; une position occupée conjointement par leur victime du jour et par Lorient en attendant le résultat de Lens samedi après-midi (face à Grenoble). Contre un adversaire réduit en infériorité numérique pendant une heure suite à un carton rouge imaginaire, les « Ciel et Marine » ont souffert pour décrocher ce si précieux succès, s'en remettant à une reprise de volée délicieuse de Jean-Pascal Fontaine à un quart d'heure de la fin (2-1). Un scénario qui n'est pas sans rappelé celui de la saison dernière où les hommes d'Oswald Tanchot avaient accroché les phases finales dans la dernière ligne droite.

En savoir