Surtitre
À Rouen, le virage sportif de l'intersaison ne concerne pas que l'équipe première

Alexandre Raulin, nouveau guide de la jeunesse rouennaise en Régional 1

Résumé

Si l'actualité principale de l'été du FCR s'est concentrée avant tout sur le passage de flambeau à la présidence et sur le remplacement de David Giguel à la tête de l'équipe première par le duo Arnaud Margueritte - Sarafoulé Mendy, d'autres choses ont aussi changé chez les « Diables Rouges » ces dernières semaines. En conséquence de la révolution vécue à l'étage au-dessus, un nouvel entraîneur a en effet débarqué aux commandes de la réserve en la personne d'Alexandre Raulin (29 ans). L'ancien milieu d'Evreux, passionné de coaching, entend bien faire passer des paliers à la jeunesse rouennaise dont il aura la charge en Régional 1.

Image
Alexandre Raulin vient d'être nommé nouvel entraîneur de l'équipe réserve du FC Rouen en Régional 1. À la tête d'un groupe très jeune, l'Ebroïcien compte rapprocher un maximum de ses joueurs du niveau N2. ©DBN Photographie
Alexandre Raulin vient d'être nommé nouvel entraîneur de l'équipe réserve du FC Rouen en Régional 1. À la tête d'un groupe très jeune, l'Ebroïcien compte rapprocher un maximum de ses joueurs du niveau N2. ©DBN Photographie
Corps

C'est l'été des changements au FCR. Jusqu'alors dirigée par un Sarafoulé Mendy promu avec le groupe N2, la réserve du club rouennais vient d'accueillir un nouveau visage à sa tête. Ancien milieu de terrain reconverti en éducateur par passion, le natif d'Evreux Alexandre Raulin est le nouvel entraîneur de la « B » rouennaise. Afin de guider sa jeunesse montante, le club s'est ainsi attaché les services d'un éducateur qui, de son propre aveu, a toujours eu le coaching dans le sang. "Déjà tout petit, l'idée d'entraîner me plaisait", expose-t-il. "Etant joueur, j'étais très souvent capitaine et j'ai toujours eu cette fibre auprès de mes partenaires quand il s'agissait de leur parler, de communiquer, de les replacer, de les driver".

"j'étais souvent capitaine et j'ai toujours eu cette fibre auprès de mes partenaires"
 

Un attrait inné pour le leadership qui a notamment conduit l'ancien joueur de feu l'ALM Evreux jusqu'au centre de formation du HAC où il a pu évoluer l'espace d'une saison, enrichissante à plus d'un titre. "Lors de la saison 2016-2017, j'ai signé au Havre où j'ai officié auprès des U15 mais aussi auprès de l'équipe N2, à l'époque entraînée par Johann Louvel", se souvient le nouveau coach des « Diables Rouges ». "J'y ai découvert l'exigence. Dans un club comme celui-ci d'ailleurs, on apprend de tout le monde et je pense avoir énormément progressé dans mon métier lors de mon passage là-bas". D'autant que l'éducateur eurois a pu compter à cette période sur une génération de joueurs exceptionnelle.

Le nouvel entraîneur de la réserve du FCR est avant tout un ancien footballeur rompu aux joutes régionales. Celui qui a commencé à taper dans le « cuir » dès son plus jeune âge a principalement appris les rudiments du jeu à l'Amicale laïque de la Madeleine d'Evreux. C'est là-bas qu'il a eu l'opportunité de rejoindre le centre de formation du Stade Brestois après avoir été remarqué par un recruteur. "Il tournait sur la région et m'a contacté", raconte Alexandre Raulin. "Je suis allé passer un test au club qui s'est révélé concluant et ça a été une très belle expérience pour moi, le temps d'une saison". Fort de ce passage finistérien, le joueur eurois est finalement revenu sur ses terres défendre les couleurs de l'Evreux FC 27, tout récemment né de la fusion de son club de jeunesse avec l'autre pensionnaire de la ville, l'Evreux AC. C'est ainsi, au début des années 2010, que l'ancien milieu de terrain a pu goûter au plus haut niveau régional jusqu'en CFA 2.

L'appel de la zone technique plus fort que l'appétit du terrain

S'il n'a que 29 ans, Alexandre Raulin a déjà raccroché les crampons, sans regrets. Le vrai déclic quant à ses aspirations à devenir coach, il l'a connu dès son retour de Brest alors qu'il n'avait pas encore 18 ans. "À ce moment-là, j’avais plusieurs essais à faire en tant que joueur mais j’ai réalisé que je n’étais pas motivé et que j’étais plutôt intéressé par l’idée d’entraîner". Suivant son instinct et son affect, le milieu de terrain a donc commencé à tracer sa voie, petit à petit, lui qui avait déjà découvert une partie du métier en coachant des poussins à l'âge de 15 ans seulement. "Dans ce métier, pouvoir faire évoluer un joueur, voir comment il démarre et comment il est à la fin, c’est ce que je préfère", clame le technicien qui visualise pleinement les préceptes qu'il souhaite développer. "Ce serait un mélange entre Guardiola et Klopp. Guardiola pour le côté tactique et Klopp pour le côté très humain auprès de ses joueurs".

"les joueurs savent qu'ils seront les moins expérimentés du groupe"
 

Au FCR, Alexandre Raulin travaillera en étroite collaboration avec le duo Arnaud Margueritte - Sarafoulé Mendy qu'il côtoie d'ailleurs quasiment tous les jours. L'ancien joueur de l'équipe de Normandie connaît et comprend pleinement la mission qui sera la sienne : bien travailler tout en façonnant une identité très rouennaise. "J’ai beaucoup de jeunes du cru, il n'y a qu'un ou deux joueurs qui arrivent de l’extérieur", confirme le coach. "La volonté est de s’appuyer sur les jeunes dont on dispose au club. En tant qu’éducateur, on a forcément plus de travail"

En Régional 1, l'ancien joueur de Normanville (R3) va devoir batailler en menant au combat un groupe de jeunes talents majoritairement nés en 2003 ou 2004, ce dont il a pleinement conscience. "Les joueurs savent qu’ils seront les moins expérimentés du groupe. L’expérience, ils vont l’acquérir et l’apprendre sur le terrain. Si demain, on veut qu’ils soient prêts à jouer au-dessus, il faut qu’ils aient joué en-dessous. C’est en tout cas une super passerelle pour le N2". Le désamour pour l'effort que beaucoup constatent au sein de la génération montante n'a, par ailleurs, pas sa place au sein de la réserve du FCR. "Certains jeunes rechignent à faire des efforts mais avec ceux que j’ai au FCR, ce n’est pas le cas. C’est un super groupe avec une super mentalité. Ils ont bien été formés et éduqués auparavant. C’est vraiment plaisant de coacher ce genre de jeunes. Pour être performant, je ne cesse de leur dire qu’il faut répéter les efforts". Alexandre Raulin semble en tout cas être déjà bien écouté car ses premières sorties amicales ont pour l'heure semé, de nombreuses promesses.

Quel objectif en Régional 1 ?

Face à des formations comme Le Grand-Quevilly FC, Pacy-Ménilles ou encore Gisors, la jeunesse rouennaise aura de belles luttes au programme. Comme l'a rappelé l'entraîneur, si l'objectif reste "de finir dans le haut du tableau", la montée en N3 ne peut être jouable qu'à la condition de voir l'équipe fanion être promue en National. Pour l'heure, accrocher la première place n'est clairement pas la priorité d'Alexandre Raulin qui est davantage tourné vers l'élaboration de son jeu. "Mon but à l'heure actuelle, c'est d'avoir une équipe qui prend du plaisir à avoir le ballon. Mais attention, je veux qu'on avance tout en ayant la possession, la possession stérile ne m’intéresse pas. Pour l’heure, on rate aussi beaucoup d’occasions donc on va avoir du travail à la finition". Cela ne veut toutefois pas dire que la « B » du FCR se privera d'avoir de l'ambition si l'occasion se présente. "Si on est dans la course et que la N2 est dans la course, on jouera le coup à fond mais ce n’est pas notre priorité. L’idée est de former les joueurs. Mais si on a la chance de faire quelque chose, on le fera", conclut le coach.

DÉCOUVREZ (OU REDÉCOUVREZ) LES ENTRAÎNEURS NORMANDS QUE NOUS VOUS AVONS PRÉSENTÉS DANS NOTRE CHRONIQUE ESTIVALE.

À LIRE EGALEMENT :

► VILLERS-HOULGATE ENCLENCHE UN NOUVEAU CYCLE AVEC DRAMANE DILLAIN
► CEDRIC AMPTIL S'ATTAQUE AU MONDE DES SENIORS DU CÔTÉ DE PAVILLY
► OLIVIER JOBA DE RETOUR PAR LA PORTE BAYEUSAINE
► AVEC YANN HUG AUX MANETTES, BOLBEC ENTEND BIEN MONTER EN RÉGIONAL 1
► DUCEY-ISIGNY (R1) RENFORCE SON BANC AVEC L'ARRIVÉE DE LAURENT LESGENT
► VALENTIN CHAUFRAY PASSE DES FÉMININES DE BRIOUZE À CELLES DE L'AG CAEN
► KHALID FATMAOUI, NOUVEL HOMME FORT DE L'AL DÉVILLE-MAROMME
► À 23 ANS, OCÉANE VERROLLE ENTRAÎNERA LA RÉSERVE DE DIVES-CABOURG 
► YACINE SI SALEM PREND LES RÊNES DE CAUDEBEC SAINT-PIERRE
► À L'ES COUTANCES, MICKAËL DEROUET VEUT S'INSCRIRE SUR LA DURÉE
► AVEC LA NOMINATION DE JOAKIM MAHEUX, LE BANC DU MONT-GAILLARD (R1) FAIT PEAU NEUVE
► À EVREUX, GILLES BIENFAIT CÈDE SA PLACE AU TOUT JEUNE ERWAN CORITON
► L’EX DU HAC DAVID MARTOT RELÈVE LE DÉFI D’OCTEVILLE (R2)
► OLIVIER AGNÈS MET SON ENTHOUSIASME AU SERVICE DE L'AS SAINT-VIGOR (R3)

Aurélien RENAULT

Partager sur :