Le Havre AC

Retrouvez toute l’actualité du HAC : comptes rendus, résultats, interviews…Avec désormais à sa tête Paul Le Guen comme entraîneur, Le Havre attaque sa 11e saison consécutive en Ligue 2 avec une seule idée : accéder enfin à l'étage supérieur.

L2. J6 - SM Caen / Le Havre 0-3

Porté par un Tino Kadewere impliqué sur les trois buts de son équipe, le HAC a infligé une leçon à son rival régional à d'Ornano (3-0). Et l'addition aurait même pu être plus corsée tant les « Ciel et Marine » se sont procurés de nombreuses opportunités. A l'inverse, à l'exception d'une frappe de Yoël Armougom (72'), le Stade Malherbe s'est montré totalement inoffensif, comme trop souvent depuis le début de la saison, notamment à domicile. Avec ce succès, le quatrième consécutif en championnat, les hommes de Paul Le Guen s'emparent de la tête du classement (provisoirement, en attendant le résultat de Lorient, samedi après-midi). Des sommets très éloignés des Caennais, englués dans la seconde moitié de tableau. La trêve internationale ne va pas être de trop pour remettre les têtes à l'endroit.

En savoir
L2. J6 - SM Caen / Le Havre, vendredi 30 août à 20H à d'Ornano

Cinq ans après leur dernière confrontation en championnat, le Stade Malherbe et le HAC se retrouvent. Un derby que les deux clubs normands n'abordent pas dans la même dynamique. Devant son public, les hommes de Rui Almeida doivent (enfin) lancer leur saison alors que ceux de Paul Le Guen ont l'opportunité de frapper encore un peu plus les esprits. Un duel qui pourrait dépendre en partie de la participation de Tino Kadewere. Meilleur goleador de Ligue 2 (huit buts), l'attaquant havrais est incertain.

En savoir
L2. J6 - SM Caen / Le Havre, vendredi 30 août à 20H à d'Ornano

Pour la première fois depuis 2013, le Stade Malherbe et le HAC - hors Trophée des Normands, le traditionnel rendez-vous de préparation entre les deux camps au cœur de l'été - vont s'affronter en compétition officielle. Coup de projecteur avec les acteurs de l'époque (Hippolyte Dangbeto, Stéphane Lemarchand, Arnaud Tanguy, Christophe Revault et Nicolas Seube) sur cinq derbys marquant disputés à d'Ornano.

En savoir
Ligue 2. L'international turc a signé un contrat jusqu'en 2023 avec Le Havre

Durant ce mercato, le HAC apprécie particulièrement la Turquie. Après Umut Meras, c'est au tour d'Ersoy Ertugrul de débarquer du côté d'Océane. A la recherche d'un défenseur central depuis les départs libres d'Harold Moukoudi et Dénys Bain, le club doyen a jeté son dévolu sur ce jeune arrière (22 ans). Alors qu'il se trouvait sous contrat avec Bursaspor, son club formateur dont il était le capitaine, jusqu'en 2020, cet international (il compte déjà deux sélections avec les A après avoir défendu les couleurs de son pays dans toutes les catégories de jeunes) s'est engagé pour quatre saisons avec les « Ciel et Marine ». En Normandie, Ersoy Ertugrul retrouve Paul Le Guen qui était déjà son entraîneur à Bursaspor lors de l'exercice 2017-2018.

En savoir
L2. J5 - Le Havre / Grenoble 3-1

Les semaines se suivent et... se ressemblent pour le HAC en ce mois d'août. Dans le sillage d'un Tino Kadewere une nouvelle fois auteur d'un doublé (déjà ses septième et huitième buts cette saison !), l'équipe de Paul Le Guen a signé une troisième victoire consécutive en championnat. Sa dernière victime : le Grenoble de l'ex-coach Havrais Philippe Hinschberger (3-1). Cerise sur le gâteau, Ayman Ben Mohamed, l'une des deux recrues arrivée la semaine dernière avec Umut Meras (qui, lui, n'était  pas encore qualifié), a disputé ses premières minutes, inscrivant même la troisième réalisation des « Ciel et Marine » dans les arrêts de jeu. Avec ce succès, le club normand monte sur la deuxième marche du podium avec 11 points à deux longueurs du leader lorientais.

En savoir
Ligue 2. Le jeune milieu relayeur se trouve en fin de contrat en juin 2020

Alors que deux autres renforts (un défenseur central et un joueur à vocation offensive) sont attendus d'ici la fin du mercato après les recrutements d'Umut Meraz et d'Ayman Ben Mohamed, l'état-major havrais - qui vient d'officialiser le transfert d'Alimami Gory - va devoir gérer le dossier Pape Gueye. A un an du terme de son contrat, le milieu relayeur n'a toujours pas prolongé. Et le spectre d'un scénario à la Harold Moukoudi, avec un départ libre sans la moindre indemnité pour un jeune issu de la Cavée Verte, resurgit du côté d'Océane.

En savoir
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°20) dans les kiosques
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND est sorti dans les kiosques avec en UNE Rémy Vercoutre, l'ancien portier du Stade Malherbe devenu entraîneur des gardiens de l'Impact de Montréal au Québec. Au programme de ce n°20 : > un face-à-face avec Rémy Vercoutre : sa reconversion dans un staff technique, sa découverte de la MLS, la relégation du Stade Malherbe en Ligue 2... > un point…
En savoir
L2. J4 - Lens / Le Havre 1-3

Malgré une entame de seconde période catastrophique sanctionnée de l'ouverture du score artésienne signée Guillaume Gillet au bout de 45'', le HAC - toujours invaincu dans ce championnat (2V-2N) - a fait chuter pour la première fois le RC Lens (3-1). Un succès à Bollaert qui porte la marque (une fois n'est pas coutume) de Tino Kadewere, auteur d'un doublé (ses cinquième et sixième buts cette saison). Barnabás Bese scellant cette victoire havraise sur corner. Alors qu'Umut Meras et Ayman Ben Mohamed, ces deux dernières recrues, n'étaient pas encore qualifiés, le club doyen - dans le sillage de son attaquant zimbabwéen - devient un candidat plus que crédible au Top 5.

En savoir
Ligue 2. L'international tunisien a signé avec Le Havre un contrat jusqu'en 2022

Le mercato du club doyen s'accélère. 24 heures après l'annonce de l'arrivée du Turc Cengiz Umut Meras, le HAC a officialisé le recrutement d'Ayman Ben Mohamed (24 ans). En fin de contrat avec l'Espérance de Tunis ; une équipe avec laquelle il a notamment remporté deux Ligues des Champions africaines en 2018 et 2019, cet international avec les Aigles de Carthage s'est engagé pour les trois prochaines saisons. Doté de la double nationalité irlando-tunisienne, le nouveau renfort du HAC peut occuper tout le couloir gauche, en tant que latéral ou un cran plus haut comme excentré, et surtout d'évoluer au poste de milieu relayeur.

En savoir
Coupe de la Ligue. 1er tour - Clermont (L2) / Le Havre (L2) 1-1, 4-3 tab

Malgré l'ouverture du score précoce d'Alan Dzabana (6') ; son premier but sous le maillot « Ciel et Marine » depuis son arrivée en 2018, le HAC a été éliminé dès son entrée en lice en Coupe de la Ligue (1-1, 4-3 tab). Frustrant quand on se souvient que Dzabana, toujours lui, a touché du bois (20') juste avant l'égalisation clermontoise sur penalty (22'). S'ils ont tenu ce match nul au retour des vestiaires en dépit de quelques secousses (48', 49', 63'), les Havrais se sont montrés trop imprécis lors de la séance des tirs au but avec les deux échecs de Jean-Pascal Fontaine et Romain Basque.

En savoir