Le Havre AC

Retrouvez toute l’actualité du HAC : comptes rendus, résultats, interviews, portraits…Avec Paul Le Guen à sa tête pour la deuxième année consécutive, Le Havre attaque sa 12e saison consécutive en Ligue 2 avec une seule idée : accéder enfin à l'étage supérieur.

L2. J7 - Le Havre / Châteauroux, samedi 17 octobre à 19H au Stade Océane

Débarqué dans les dernières heures du mercato, Khalid Boutaïb vient renforcer une attaque havraise qui se limitait jusqu'à présent, presque, au seul Jamal Thiaré. Si l'international marocain possède un beau CV, son année loin des terrains laisse planer une interrogation sur sa capacité à être opérationnel rapidement.

En savoir
L2. J6 - Paris FC / Le Havre 3-0

Balayé 3-0 sur la pelouse de Charléty face au nouveau leader du championnat : le PFC, le HAC a déjà concédé sa troisième défaite en six journées. Alors, bien sûr, si le « coup de boule » de Godwin Bentil n'avait pas été repoussé sur sa ligne par Vincent Demarconnay (71'), la fin de match aurait pu être totalement différente mais dans l'ensemble, les « Ciel et Marine » se sont montrés bien trop pauvres offensivement pour espérer rapporter quoi que soit de Paris. "J'ai juste envie de me taire. Ils ont été deux fois meilleurs que nous. On a fait illusion pendant une demi-heure. J'ai vu des gestes de dépit, et en tant que coach, c'est désagréable", a commenté Paul Le Guen qui espère toujours un renfort en attaque à deux jours de la fin du mercato. En attendant, les « Ciel et Marine » pointent en 11e position à « seulement » quatre longueurs de la première place.

En savoir
D1F. J4 - Le Havre / Soyaux, vendredi 2 octobre à 18H30 au Stade Océane

Hormis les Américaines Ashley Clarke, Deja Davis et Jesse McDonough arrivées en 2017, elles sont les plus « anciennes » joueuses du HAC. Depuis deux ans, Elodie Policarpo et Margaux Huaumé-Danet ont accompagné la progression de l'équipe havraise, promue en D1. Alors qu'elles découvrent depuis quelques semaines cette première division sous le maillot « Ciel et Marine », les deux jeunes femmes sont notamment revenues sur leurs débuts, le développement de la pratique féminine, le privilège de jouer au Stade Océane et le rôle, prépondérant, du président Vincent Volpe dans cette aventure.

En savoir
Après les nouvelles annonces du gouvernement pour lutter contre la Covid-19

Alors que la Métropole de Rouen a été placée en « Zone d'alerte renforcée » dans le cadre de la lutte contre la Covid-19, la préfecture de Seine-Maritime a abaissé pour le moment la jauge à 1 000 spectateurs à Diochon et à Océane. D'ici son prochain match à domicile mi-octobre, le HAC espère que cette restriction sera levée. La situation sanitaire étant légèrement plus favorable dans le Calvados, le Stade Malherbe pourra, lui, toujours accueillir 5 000 personnes à d'Ornano samedi, pour la réception d'Amiens.

En savoir
L2. J5 - Nancy / Le Havre 0-1

Alors que le mercato et plus spécifiquement l'absence d'une arrivée sur le front de l'attaque (pour le moment) a animé la conférence de presse d'avant-match, le HAC, une semaine après s'être pris les pieds dans le tapis contre Niort, a renoué avec le succès sur la pelouse nancéienne (1-0). Une réalisation de Pierre Gibaud, qui fêtait sa première titularisation après sa blessure au mollet pendant la préparation, consécutive à un corner de Quentin Cornette a offert les trois points aux « Ciel et Marine » (66'), soit deux des quatre renforts de l'intersaison havraise. "Finalement, notre recrutement n'est pas si mauvais que ça", s'est montré taquin Paul Le Guen suite à cette victoire. Après cinq journées, le club doyen remonte à la sixième place avec neuf points, à égalité avec le troisième, et à deux longueurs du leader : les Chamois.

En savoir
L2. J4 - Le Havre / Niort 0-1

... pour se faire battre. Méconnaissables en seconde période, les Havrais se sont fait punir sur le gong avec cette frappe sublime d'Olivier Kemen sous la transversale de Mathieu Gorgelin (1-0, 90'). Une issue cruelle mais loin d'être illogique tant le collectif de Paul Le Guen a livré une prestation insipide devant son public. Et l'expulsion de Nolan Mbemba à l'heure de jeu - déjà sa deuxième à titre personnel, la quatrième en tout pour le HAC en autant de journées (!) - ne l'a incontestablement pas aidé. Si les « Ciel et Marine » auraient peut-être pu (dû) obtenir un penalty en première période pour une charge sur Jamal Thiaré, la reprise sur la transversale de Valentin Jacob (13') avait déjà constitué un sérieux avertissement.

En savoir
Mercato. Ligue 2

A la recherche d'un attaquant depuis le début du mercato, le HAC a bien cru finaliser la semaine dernière le recrutement du Marocain Karim El Berkaoui avant "qu'un problème administratif" ne vienne faire capoter l'affaire..., pour le moment. En attendant qu'un renfort ne débarque (enfin), tout le peuple « Ciel et Marine » prie pour qu'il n'arrive rien à Jamal Thiaré.

En savoir
L2. J3 - Guingamp / Le Havre 1-3

Pas toujours séduisant dans le jeu mais tranchant sur ses transitions rapides et ses coups de pied arrêtés, le HAC a fait parler son efficacité pour signer un deuxième succès consécutif en s'imposant sur la pelouse de Roudourou (3-1). Portés par le duo Quentin Cornette - Jamal Thiaré, impliqué sur les trois réalisations normandes et un Mathieu Gorgelin toujours aussi serein dans ses cages, les « Ciel et Marine » ont exploité à merveille les largesses de la défense guingampaise. Et malgré cinq avertissements, les hommes de Paul Le Guen ont même réussi à finir à onze pour la première fois de la saison !

En savoir
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°30) dans les kiosques
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND est sorti dans les kiosques avec en UNE Paul Le Guen, l'entraîneur du HAC, et Olivier Pickeu, le nouveau président du Stade Malherbe : Au programme de ce n°30 : > deux face-à-face, le premier avec Paul Le Guen, l'entraîneur qui vient de prolonger jusqu'en 2023 avec le HAC, qui évoque les ambitions havraises avec une montée en Ligue 1 avant 2023, et…
En savoir
D1F. J1 - Issy / Le Havre, samedi 5 septembre à 14H30

Le grand jour approche. Pour la première fois de leur jeune histoire (la section a été créée en 2015), les féminines du HAC vont évoluer en D1. Pour leur baptême du feu à ce niveau, les filles de Thierry Uvenard affichent leurs ambitions en visant la sixième place. Un objectif loin d'être évident surtout que les « Ciel et Marine » attaquent ce championnat face à Issy sans plusieurs de leurs forces vives (blessées, bloquées dans leur pays à cause de la Covid-19) ni leurs deux dernières recrues, pas encore qualifiées : la milieu de terrain russe Ekaterina Tyryshkina et l'attaquante islandaise Berglind Björg Thorvaldsdottir.

En savoir