Le Havre AC

Retrouvez toute l’actualité du HAC : comptes rendus, résultats, interviews…Avec désormais à sa tête Paul Le Guen comme entraîneur, Le Havre attaque sa 11e saison consécutive en Ligue 2 avec une seule idée : accéder enfin à l'étage supérieur.

La leçon de football d'Harold

Simultanément humoriste, commentateur sportif et croque-mort durant quatre ans (il n'exerce plus que la première activité aujourd'hui), Harold Barbé nous livre sa « Leçon de football » chaque mois dans le magazine FOOT NORMAND. On vous propose de la retrouver également ici. A consommer avec un soupçon de second degré.

En savoir
L2. J7 - Le Havre / Paris FC 0-0

Si impressionnants loin de leurs bases au mois d'août, les Havrais - qui ont perdu leur place de leader suite à la victoire lorientaise à Clermont - ont confirmé contre la lanterne rouge parisienne (0-0) qu'ils éprouvaient plus de difficultés au Stade Océane face à des blocs bas. En témoigne, le mutisme de leur attaque pour la première fois de la saison. "Nos adversaires ne sont pas fous. Ils font de la vidéo. Ils voient qu'en nous laissant le ballon, ce sera compliqué pour nous de leur faire mal", commente, de manière assez lucide, le capitaine Alexandre Bonnet.

En savoir
L2. J7 - Le Havre / Paris FC 0-0

Confrontés à un bloc parisien extrêmement bas notamment en seconde période après l'expulsion du Parisien Mohamed Rabiu juste avant la pause, les Havrais n'ont pas trouvé la faille (0-0). Ce n'est pas faute pourtant d'avoir essayé notamment au retour des vestiaires où l'on a assisté à une véritable attaque-défense. Deux minutes avant de voir rouge à son tour (85'), Pape Gueye a  même touché du bois avec cette tentative échouant sur la transversale de Vincent Demarconnay. Un résultat qui confirme, malgré tout, les difficultés des « Ciel et Marine » à assumer le jeu à domicile. Conséquence de ce match nul, les hommes de Paul Le Guen pourraient perdre leur fauteuil de leader samedi après-midi en cas de victoire lorientaise à Clermont.

En savoir
Le nouveau numéro du magazine FOOT NORMAND (n°21) dans les kiosques
Le nouveau numéro du magazine est sorti dans les kiosques avec en UNE les nouveaux visages du Foot Normand avec la direction du Stade Malherbe relégué en L2, les recrues du HAC à la sauce Paul Le Guen, l'arrivée de Xavier Gravelaine à l'US Avranches, la promotion du FC Rouen en N2 et les mouvements sur les bancs de N3. Au programme de ce n°21 : > un face-à-face avec Yohan Eudeline, le…
En savoir
Coup d'envoi du championnat de D2 féminin dimanche avec la réception de Nice

Deuxièmes la saison dernière pour leur première expérience à ce niveau, les Havraises ambitionnent ouvertement de monter à l'étage supérieur. Pour atteindre cet objectif, le coach Thierry Uvenard pourra notamment s'appuyer sur ses huit recrues.

En savoir
L2. J6 - SM Caen / Le Havre 0-3

Porté par un Tino Kadewere impliqué sur les trois buts de son équipe, le HAC a infligé une leçon à son rival régional à d'Ornano (3-0). Et l'addition aurait même pu être plus corsée tant les « Ciel et Marine » se sont procurés de nombreuses opportunités. A l'inverse, à l'exception d'une frappe de Yoël Armougom (72'), le Stade Malherbe s'est montré totalement inoffensif, comme trop souvent depuis le début de la saison, notamment à domicile. Avec ce succès, le quatrième consécutif en championnat, les hommes de Paul Le Guen s'emparent de la tête du classement (provisoirement, en attendant le résultat de Lorient, samedi après-midi). Des sommets très éloignés des Caennais, englués dans la seconde moitié de tableau. La trêve internationale ne va pas être de trop pour remettre les têtes à l'endroit.

En savoir
L2. J6 - SM Caen / Le Havre, vendredi 30 août à 20H à d'Ornano

Cinq ans après leur dernière confrontation en championnat, le Stade Malherbe et le HAC se retrouvent. Un derby que les deux clubs normands n'abordent pas dans la même dynamique. Devant son public, les hommes de Rui Almeida doivent (enfin) lancer leur saison alors que ceux de Paul Le Guen ont l'opportunité de frapper encore un peu plus les esprits. Un duel qui pourrait dépendre en partie de la participation de Tino Kadewere. Meilleur goleador de Ligue 2 (huit buts), l'attaquant havrais est incertain.

En savoir
L2. J6 - SM Caen / Le Havre, vendredi 30 août à 20H à d'Ornano

Pour la première fois depuis 2013, le Stade Malherbe et le HAC - hors Trophée des Normands, le traditionnel rendez-vous de préparation entre les deux camps au cœur de l'été - vont s'affronter en compétition officielle. Coup de projecteur avec les acteurs de l'époque (Hippolyte Dangbeto, Stéphane Lemarchand, Arnaud Tanguy, Christophe Revault et Nicolas Seube) sur cinq derbys marquant disputés à d'Ornano.

En savoir
Ligue 2. L'international turc a signé un contrat jusqu'en 2023 avec Le Havre

Durant ce mercato, le HAC apprécie particulièrement la Turquie. Après Umut Meras, c'est au tour d'Ersoy Ertugrul de débarquer du côté d'Océane. A la recherche d'un défenseur central depuis les départs libres d'Harold Moukoudi et Dénys Bain, le club doyen a jeté son dévolu sur ce jeune arrière (22 ans). Alors qu'il se trouvait sous contrat avec Bursaspor, son club formateur dont il était le capitaine, jusqu'en 2020, cet international (il compte déjà deux sélections avec les A après avoir défendu les couleurs de son pays dans toutes les catégories de jeunes) s'est engagé pour quatre saisons avec les « Ciel et Marine ». En Normandie, Ersoy Ertugrul retrouve Paul Le Guen qui était déjà son entraîneur à Bursaspor lors de l'exercice 2017-2018.

En savoir
L2. J5 - Le Havre / Grenoble 3-1

Les semaines se suivent et... se ressemblent pour le HAC en ce mois d'août. Dans le sillage d'un Tino Kadewere une nouvelle fois auteur d'un doublé (déjà ses septième et huitième buts cette saison !), l'équipe de Paul Le Guen a signé une troisième victoire consécutive en championnat. Sa dernière victime : le Grenoble de l'ex-coach Havrais Philippe Hinschberger (3-1). Cerise sur le gâteau, Ayman Ben Mohamed, l'une des deux recrues arrivée la semaine dernière avec Umut Meras (qui, lui, n'était  pas encore qualifié), a disputé ses premières minutes, inscrivant même la troisième réalisation des « Ciel et Marine » dans les arrêts de jeu. Avec ce succès, le club normand monte sur la deuxième marche du podium avec 11 points à deux longueurs du leader lorientais.

En savoir